Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Coronavirus et tests et futurs traitements : un appel à la gra-tui-té... et à dons de SumOfUs...

18 Mars 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #Covid-19, #Activisme

Coronavirus et tests et futurs traitements : un appel à la gra-tui-té... et à dons de SumOfUs...

 

Répugnant...

 

 

Les réseaux dits sociaux et les entreprises de la pétition permettent à tous les petits génies de s'exprimer...

 

SumOfUs a mis en ligne une pétition intitulée « Rendez les tests de dépistage et les futur(s) traitement(s) du coronavirus gratuits ».

 

En signant la « pétition urgente », on s'adresse à « [t]outes les entreprises pharmaceutiques travaillant sur le coronavirus, et tous les gouvernements du monde » et on leur demande « de rendre les tests et le traitement des coronavirus gratuits pour tous ceux qui en ont besoin. »

 

On peut supposer que les tests seraient payants pour tous ceux qui n'en ont pas besoin... mais comment savoir si on en a besoin, pour les asymptomatiques... Pour le traitement, on imagine mal que quelqu'un le prenne sans en avoir besoin...

 

Bref, la rationalité est un peu maltraitée... mais ce n'est pas le propos.

 

Comment aguicher le client ? En s'en prenant bien sûr aux entreprises pharmaceutiques et plus particulièrement à Gilead (on lira dans un autre article l'opinion de M. Josh Bloom, de l'American Council on Science and Health (ACSH)) :

 

« Mais pendant que le monde se fige dans la peur, les grandes entreprises pharmaceutiques, elles, espèrent s'enrichir. Le géant pharmaceutique Gilead a déjà vu ses actions monter en flèche de 12 milliards de dollars. Ce serait formidable si ce laboratoire pouvait trouver un vaccin, mais cette entreprise est plutôt connue pour ses prix abusifs : elle fait payer jusqu'à 2 000 dollars pour un mois de traitement contre le VIH !

 

Les entreprises pharmaceutiques, ainsi que les instituts de recherche publics, sont au boulot pour trouver des parades – des traitements à court terme et un vaccin à plus long terme –, mais nos petits génies de SumOfUs sont déjà en train de battre la campagne pour une campagne d'auto-promotion et de collecte d'adresses courriel... et plus.

 

Comment ? En faisant vibrer la fibre anticapitaliste, sinon, en l'occurrence – ne soyons pas dupes –, celle de l'égoïsme le plus cynique qui exige la gratuité, non pas pour les autres, mais pour soi-même.

 

Les actions de Gilead sont/seraient montées en flèche ? Cela enrichit plutôt les investisseurs (nominalement s'ils gardent leurs actions, réellement s'ils vendent)... y compris les institutionnels qui gèrent nos éconocroques, les capitaux auxquels s'adossent nos assurances, les caisses de retraite par capitalisation... Pour ce qui revient à l'entreprise, une partie importante ira à la recherche... dans l'immédiat à la recherche de réponses au Covid-19.

 

La rhétorique est aussi stupéfiante pour un esprit rationnel : ah, « [c]e serait formidable si... », mais Gilead est un « méchant »...

 

Il faut aussi donner un visage au « méchant » :

 

« […] Lorsque nous serons assez nombreux à exiger que tous les tests et traitements contre le coronavirus soient gratuits, nous rendrons le PDG de Gilead célèbre, en affichant son visage sur des panneaux d'affichage qui le poursuivront partout où il ira jusqu'à ce qu'il accepte notre demande. »

 

Et tant pis si on se trompe de cible !

 

Il y a plusieurs acteurs de l'industrie – de la « méchante » industrie pharmaceutique avide de vilains profits – qui travaillents sur les tests. Voir par exemple « Coronavirus : Un Milliardaire Italien Propose Un Kit De Dépistage Rapide » d'un Forbes qui, ironiquement, tombe lui aussi dans la critique du capitalisme ; « Coronavirus : le français bioMérieux lance son premier test de diagnostic "fin mars" » ; ou encore « COVID-19: Updates from Mologic, Gilead, CEPI ».

 

Des millions d'euros sont investis dans la recherche-développement, les produits auront un coût unitaire, mais pour le monde du clictivisme, il faut que cela soit gra... tuit.

 

La pétition semble être partie des États-Unis d'Amérique où se pose une question d'accès aux soins :

 

« Actuellement, la crainte d'avoir à payer des frais médicaux élevés pourrait empêcher les personnes potentiellement infectées de se faire dépister, et nous en connaissons déjà la conséquence : le virus se propage d’autant plus. »

 

Mais qu'importe pour ces gens de SumOfUs de France si cette préoccupation est sans fondement du fait de notre système de santé. L'important, c'est les clics !

 

Ce cynisme révoltant contraste avec le réalisme de la branche allemande de SumOfUs qui relève que « grâce à nos systèmes de santé en Europe, nous n'aurons probablement rien à payer pour un traitement, mais beaucoup de personnes dans le monde n'ont pas ce luxe ».

 

La pétition se double d'un « appel » à faire « en sorte que cette pétition soit massive et augmentons la pression sur le PDG de Gilead ! ». Comment ?

 

 

Oui, comment ?

 

En faisant un don mensuel à... SumOfUs !

 

 

 

 

On peut supposer que cet appel s'affiche dès lors que l'on a signé la pétition.

 

Et ces gens osent conclure, des deux côtés de l'Atlantique :

 

« La communauté SumOfUs a été créée pour des moments comme celui-ci : les pandémies mettent à l'épreuve notre sens de l'humanité et notre solidarité comme aucune autre crise, et nous avons le choix de répondre à ce péril par une réponse humaine qui prenne soin de nous tous. Agissons ensemble maintenant pour sauver des vies ! »

 

SumOfUs ? « L'humain avant le profit »... Quelle escroquerie !

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
????<br /> <br /> juste un ajout: http://www.dreuz.info/2020/03/17/la-sante-un-mythe-antiamericain-demystifie/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29
Répondre