Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

M. Gil Rivière-Wekstein s'est penché sur « Les Gardiens de la raison » sur Agriculture et Environnement

24 Janvier 2021 , Rédigé par Seppi Publié dans #critique de l'information

M. Gil Rivière-Wekstein s'est penché sur « Les Gardiens de la raison » sur Agriculture et Environnement

 

Glané sur la toile 635

 

 

(Source)

 

 

C'est intitulé : « Au cœur de la pensée de Stéphane Foucart » ; c'est en principe sur le dernier « ouvrage » de M. Stéphane Foucart, Mme Stéphane Horel et M. Sylvain Laurens, le mal nommé « Les Gardiens de la raison », car les auteurs traitent de gens qui seraient plutôt à leurs yeux des gardiens de la déraison (et les maltraitent – voir ici, ici, ici, ici, et encore ) ; et c'est une tentative d'inscrire cet « ouvrage » dans une rationalité.

 

Une rationalité que M. Gil Rivière-Wekstein est allé chercher dans

 

« ...son livre publié en 2018 chez Grasset sous le titre Des marchés et des dieux : Quand l’économie devient religion – certainement le plus intéressant de ses ouvrages bien qu’il se soit vendu à moins de 2 000 exemplaires [qui] permet de saisir les motivations de ce militant. »

 

À propos de « Les Gardiens de la raison », l'auteur opine :

 

« Coécrit avec Stéphane Horel et Sylvain Laurens, le dernier opus de Stéphane Foucart, intitulé Les Gardiens de la raison. Enquête sur la désinformation scientifique (La Découverte, septembre 2020), qui s’en prend essentiellement à tous ceux et toutes celles qui défendent le progrès scientifique, et plus particulièrement aux biotechnologies végétales, n’est pas vraiment un best-seller. Quoique ses ventes plafonnent à 1 900 exemplaires à la fin novembre, il est néanmoins parvenu à susciter une colère certaine chez les personnes incriminées, en raison des nombreuses attaques ad hominem qui y figurent, et du pourcentage élevé de fausses informations qu’il véhicule. »

 

On comprendra à la lecture de ce seul paragraphe que la rationalité que M. Gil Rivière-Wekstein a tenté de trouver peut décrire le fond de scène mais ne suffit probablement pas à expliquer au moins une partie de la démarche qui a présidé à l'élaboration de l'« ouvrage ».

 

Sauf à franchir une étape de plus, celle qui fait l'objet de la conclusion et qui pointe vers une escalade d'engagement :

 

« Doit-on comprendre par là que sa dénonciation des "gardiens de la raison" ne serait in fine rien d’autre que la forme moderne d’une croisade contre les réfractaires au credo écologiste ? Quoi qu’il en soit, la lecture de ce livre met en lumière les raisons profondes pour lesquelles Foucart déploie tant d’énergie à combattre tout ce qui pourrait contribuer à la croissance économique et toutes celles et ceux qui la défendent. »

 

C'est à lire.

 

Extrait de l'Instant M sur France Inter du 24 septembre 2020 avec Mme Sonia Devillers. C'est aussi une ode (ironie) à la bienséance, la mesure et l'impartialité du service public...

 

 

(Source)

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Documentaire sur public sénat "pas à charge" sur le glyphosate, mais la mère de famille journaliste dit que les agriculteurs ne savent pas travailler, si elle le dit, c'est que ça doit être vrai...

https://www.franceinter.fr/emissions/capture-d-ecrans/capture-d-ecrans-25-janvier-2021

Sur ce, y'a t'il un agriculteur dans la sale pour refaire l'expérience avec groupe témoin sur les culottes ???
Répondre
M
Effectivement le documentaire était moins à charge que d'habitude mais le débat qui a suivi était plus déséquilibré, un pauvre agriculteur de la FDSEA face à trois contradicteurs dont le député Labbé, auteur de la loi du même nom, sans compter que l'animatrice du débat n'était pas franchement neutre. Tout ça sur le service public financé par nos impôts.
H
Remontons nous le moral avec Jean de Kervasdoué qui vient de sortir "Les écolos nous mentent". Excellent comme tout Jean de Kervasdoué qui écrit, qui plus est, des livres qu'on peut offrir à ceux qui n'y connaissent rien car il se met à la portée de tout le monde.
Répondre