Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Les chercheurs du vaccin contre la Covid dansent le tango à mesure que de nouveaux variants apparaissent

27 Janvier 2021 , Rédigé par Seppi Publié dans #Covid-19

Les chercheurs du vaccin contre la Covid dansent le tango à mesure que de nouveaux variants apparaissent

 

Mark Lynas*

 

 

Image : NIAID

 

 

Pour un monde qui attend désespérément des milliards de doses de vaccins contre la Covid-19 efficaces pour mettre fin à la pandémie en cours, il semble qu'il y ait un pas en avant et deux pas en arrière.

 

Le jour même où le géant pharmaceutique Merck a annoncé qu'il mettait fin à ses propres efforts en matière de vaccins contre la Covid en raison d'un manque d'efficacité, le fabricant de vaccins Moderna a averti que son vaccin actuel était probablement moins efficace pour lutter contre le nouveau variant qui est apparu en Afrique du Sud.

 

Cependant, Moderna a également déclaré qu'il lançait un nouvel essai pour un rappel amélioré de son vaccin à ARNm qui a été modifié pour tenir compte des mutations génétiques observées sur les nouveaux variants du virus Sars-CoV-2.

 

« Par excès de prudence et en tirant parti de la flexibilité de notre plate-forme d'ARNm, nous faisons avancer un nouveau candidat de rappel contre le variant identifié pour la première fois en République d'Afrique du Sud afin de déterminer s'il sera plus efficace de renforcer les titres contre ce variant et potentiellement les futurs variants », a déclaré Stéphane Bancel, directeur général de Moderna.

 

Un « titre » est une mesure de la concentration d'anticorps dans le sérum sanguin. Moderna indique avoir observé une réduction de six fois des titres neutralisants contre le nouveau variant B.1.351 du virus SARS-CoV-2 par rapport aux variants précédents avec son vaccin actuel à ARNm-1273.

 

Si ces résultats sont également valables en dehors du laboratoire, cela signifie que le vaccin actuel de Moderna pourrait être nettement moins efficace pour empêcher les gens d'attraper et de propager la Covid-19 s'ils sont exposés aux nouveaux variants.

 

Ceci est particulièrement inquiétant car le nouveau variant sud-africain B.1.351 et un nouveau variant britannique appelé B.1.1.7 semblent être nettement plus infectieux que les précédents et pourraient également être plus létaux. Heureusement, il a été observé que le vaccin actuel de Moderna conserve toute son efficacité contre le nouveau variant britannique.

 

En cela, il se comporte aussi bien que l'autre vaccin principal contre la Covid à ARNm, fabriqué par Pfizer/BioNTech. Une étude prépubliée menée par les scientifiques de Pfizer/BioNTech a déjà révélé que son vaccin semble conserver sa pleine efficacité contre la souche britannique B.1.1.7. Elle n'a cependant pas évalué l'efficacité en réponse au variant sud-africain.

 

Les experts du monde entier s'efforcent de séquencer davantage de génomes du SARS-CoV-2 afin de mieux comprendre le schéma des nouveaux variants. Les gouvernements s'empressent également de fermer les frontières et d'instaurer une quarantaine obligatoire complète pour les voyageurs internationaux afin d'empêcher les nouveaux variants plus infectieux de devenir rapidement dominants dans le monde.

 

Détecté pour la première fois en septembre 2020 au Royaume-Uni, le variant B.1.1.7 du SARS-CoV-2 présente 17 mutations dans le génome viral, dont huit sont situées dans la protéine spiculaire (S). Le variant B.1.351, détecté pour la première fois en Afrique du Sud, présente 10 mutations localisées dans la protéine spiculaire (S).

 

Le vaccin de Moderna – et la plupart des autres vaccins approuvés contre la Covid-19 – ciblent la protéine spiculaire, de sorte que le nombre plus élevé de mutations sur le variant sud-africain B.1.351 pourrait expliquer l'efficacité réduite du vaccin.

 

Cependant, la technologie ARNm utilisée permet de modifier relativement rapidement et facilement la séquence génétique du vaccin afin de prendre en compte et de cibler toute nouvelle mutation – un progrès substantiel par rapport aux anciennes technologies de vaccination.

 

Moderna a donc développé un nouveau candidat de rappel (ARNm-1273.351) contre le variant B.1.351 identifié pour la première fois en Afrique du Sud. Ce projet fait l'objet d'études précliniques et d'une étude de phase 1 aux États-Unis pour évaluer les avantages immunologiques d'un rappel par des protéines spiculaires spécifiques à la souche.

 

Moins encourageante est l'annonce faite aujourd'hui par le géant pharmaceutique Merck qu'il abandonne ses propres efforts en matière de vaccin contre la Covid en raison des faibles niveaux d'efficacité observés dans son candidat vaccin à base de vecteur.

 

Merck a indiqué que ses candidats vaccins V590 et V591, bien que généralement bien tolérés, ont montré des réponses immunitaires inférieures dans les essais cliniques de phase 1 par rapport à celles observées pour les autres vaccins contre la Covid. La société n'a pas fourni de détails supplémentaires à ce stade, mais a déclaré que les résultats de ses études de phase 1 sur les vaccins V590 et V591 seraient soumis à une revue à comité de lecture.

 

Moderna a déclaré que ses résultats seraient également soumis à une revue à comité de lecture. Toutefois, dans l'intervalle, un projet de manuscrit a été publié sur le site de prépublication bioRxiv.

 

______________

 

* Source : COVID vaccine researchers do the two-step as new variants emerge - Alliance for Science (cornell.edu)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

BE68 02/02/2021 07:35

Et pourtant, en France on trouve un vaccin, qui sera pour les anglais.
https://amp.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/le-vaccin-de-valneva-nantes-d-abord-en-grande-bretagne-la-presidente-de-region-denonce-un-gachis-7138762

douar 28/01/2021 12:12

On comprend mieux pourquoi l'approche "soin", longtemps ignorée voire méprisée, revient doucement sur le devant de la scène (réunion ce matin à l'Elysée...).
L'apparition de variants était hautement prévisible, mais que n'a t on pas lu ou entendu...

Dans la lutte contre le Covid, tout est bon à prendre, du renforcement du système immunitaire au traitement en passant par le vaccin.

un physicien 27/01/2021 19:41

On sait adapter les vaccins dès qu'ils mutent. La question est de savoir combien de temps on veut les tester avant de les diffuser.