Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

La Chine fait un pas vers la commercialisation de maïs et de soja GM

25 Février 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #OGM

La Chine fait un pas vers la commercialisation de maïs et de soja GM

 

Justin Cremer*

 

 

 

 

Les autorités chinoises ont annoncé cette semaine que des maïs et des sojas génétiquement modifiés (GM) ont passé avec succès les évaluations de biosécurité, faisant avancer le pays le plus peuplé du monde sur la voie de la commercialisation de ces deux cultures GM.

 

Selon des rapports publiés dans les médias chinois contrôlés par l'État, deux types de maïs et un type de soja GM figuraient parmi un total de 192 traits GM à avoir été approuvés plus tôt ce mois-ci [janvier 2020]. La liste des nouveaux traits GM a ensuite été soumise à une période de consultation du public de 15 jours, qui, selon Reuters, s'est conclue sans objections.

 

Le nouveau type de soja est résistant à des herbicides tandis que les deux nouveaux types de maïs sont résistants à des herbicides et des ravageurs. Pour ceux-ci, il s'agit d'une préoccupation majeure pour les agriculteurs chinois après l'arrivée récente de la légionnaire d'automne. L'espèce nuisible envahissante a décimé les cultures en Afrique pendant des années et s'est récemment propagée en Asie, atteignant l'Inde à la fin de 2018 ; elle a été détectée pour la première fois en Chine en janvier 2019. Les autorités chinoises se sont inquiétées le mois dernier que le ravageur puisse porter un coup sérieux aux agriculteurs, le Centre National de Services de Vulgarisation des Technologies Agricoles du pays qualifiant la situation d'« extrêmement grave ».

 

Bien que des types de maïs et de riz GM aient obtenu des certificats de biosécurité il y a plus de dix ans, ils n'ont jamais atteint le stade de la commercialisation, en partie parce que le public chinois s'est largement opposé à l'utilisation de la technologie GM. La Chine cultive cependant du cotonnier GM depuis 2006, tandis qu'une variété de papaye GM a été approuvée pour la production commerciale à la fin des années 1990. Elle importe déjà du maïs et du soja génétiquement modifiés.

 

Selon le média chinois indépendant Sixth Tone, de nombreux Chinois se sont tournés vers les réseaux sociaux pour exprimer leurs préoccupations concernant les certificats de biosécurité pour le soja et le maïs nouvellement accordés, certains utilisateurs appelant au boycott des organismes génétiquement modifiés (OGM). Sixth Tone a rapporté que pendant la période de consultation du public, les principaux médias gérés par l'État ont publié des articles destinés à apaiser les préoccupations du public en mettant en évidence la science derrière les aliments génétiquement modifiés. De nombreuses études ont conclu que les cultures GM sont aussi sûres que les cultures conventionnelles.

 

La décision de la Chine d’accorder les nouveaux certificats de biosécurité s’accorde avec ses intentions de commercialiser le maïs et le soja génétiquement modifiés cette année. Selon le rapport de Reuters, les certificats représentent l'un des derniers obstacles avant que les agriculteurs chinois puissent acheter et semer les nouvelles variétés GM.

 

« Après les évaluations de sécurité, les chercheurs et développeurs d'OGM doivent encore effectuer d'autres procédures avant que les variétés GM puissent être mises en service et disponibles sur le marché, y compris l'obtention de différents permis pour la production des semences et la production de l'espèce », selon Wang Xiping, professeur de sciences de la vie à l'Université Normale de Pékin, qui a été cité dans les rapports des médias d'État.

 

La Chine est le deuxième producteur mondial de maïs, derrière les États-Unis, et le quatrième producteur mondial de soja. Les Chinois sont de loin les plus gros consommateurs mondiaux de soja, ce qui fait de cette denrée un élément essentiel des tensions commerciales persistantes entre la Chine et les États-Unis, qui est le deuxième exportateur mondial de soja derrière le Brésil. Presque tout le soja cultivé aux États-Unis et au Brésil est génétiquement modifié.

 

____________

 

* Source : https://allianceforscience.cornell.edu/blog/2020/01/china-moves-toward-commercialization-of-gmo-corn-and-soy/

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Marc 25/02/2020 09:44

Bonjour, et pourquoi appelle-t-on l'Europe le "vieux continent" ? On va continuer longtemps à priver l'agriculture des nouveautés en matière végétale ?