Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

« Glyphosate : pourquoi tant de haine ? » de M. Gérard Kafadaroff sur Contrepoints

27 Novembre 2017 , Rédigé par Seppi Publié dans #critique de l'information, #Glyphosate (Roundup)

« Glyphosate : pourquoi tant de haine ? » de M. Gérard Kafadaroff sur Contrepoints

 

Glané sur la toile 195

 

 

Plus d'un mois déjà ! Mais « Glyphosate : pourquoi tant de haine ? » de M. Gérard Kafadaroff sur Contrepoints est une référence intemporelle.

 

Le chapô :

 

« Depuis plus de 40 ans le glyphosate a rendu de grands services à l’agriculture sans créer de problème sanitaire ou environnemental sérieux. Ce qui n’a pas empêché critiques et polémiques. »

 

  • Du glyphosate a été retrouvé dans les eaux de certaines rivières.

  • L’utilisation du glyphosate provoque l’apparition de mauvaises herbes résistantes.

  • Le glyphosate serait cancérogène !

  • Les agences sanitaires dans le collimateur !

  • Pourquoi cet acharnement sur le glyphosate ?

  • Ségolène contre les pesticides

  • Guerre contre l’agriculture française

  • La science plutôt que l’idéologie

 

La conclusion :

 

« En 2008, Barack Obama s’exprimait ainsi :

 

"Il faut faire en sorte que les faits et les preuves ne soient pas déformés ou occultés par la politique ou l’idéologie. Il faut écouter ce que les scientifiques ont à nous dire, même si cela dérange, surtout si cela dérange."

 

Qu’en pense le Président Macron ? »

 

Le Président Macron a une échéance : 27 novembre 2017, comité d'appel à Bruxelles pour décider du sort du glyphosate et, surtout de l'agriculture européenne.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Alain Coetmeur 27/11/2017 10:22

le discours de la secrétaire d'état est effrayant.
du déni scientifique, et en plus elle nie les fraudes et conflit d'intérêt, comme le fait al presse.

le pire c'est que j'ai longtemps cru que les journalistes normaux, pas les activistes comme foucart&co, mais ceux du figaro, étaien malhonête, ou effrayés par l'opinion de leur connègues.

mais il semble juste que le gars du figaro a découver l'article sur un blog comme le votre...

c'est vrai que les activistes ont réussi a avoir un très bon page rank, entre citations et achat de SEO, mais en quelques minutes je retrouve un article, même politiquement incorrect.

de tout les cotés, que ce soit les platistes, les antivaxx, les anti OGM, les gluten-free, les fan du bio, les fan des huiles essentielles, je vois un niveau de délire de de mésinformation...

le pire c'est que les journalist sont mal informé, pas juste malhonête.
ca me fait plus peur.

en pleine controverse sur les cirques, un porte de tigre est bizaremen uverte, et personne ne spécule...
par contre le dossier de presse des animaliste contre les cols de fourrue...

a mon avis si la FNSEA, leur fait un dossier de presse sérieux, et pas un tract syndical, ca va passer

il faudra peut être demander a un gars mieux introduit comme herve this, ou gil-erick wickstein, parce que si les journaliste avanent els dossier de presse comme un bébé le lait de maman, ils rejettent les dossiers des gens qu'on leur a appris a détester...

j'ai peur, parce que on est sur uen pente très glissante vers la folie furieuse...
on va devenir une Arabie Saoudite de la science si ca continue...

on devient des platistes au niveau gouvernemental.

Seppi 29/11/2017 15:28

Bonjour,

Merci pour votre commentaire... visiblement écrit avec deux pouces.

Sur le fond, je partage votre avis.

Mais il faut résister. Par des blogs, sur les réseaux dits sociaux, par des commentaires dans le Monde et ailleurs...

Fahrenheit 421...