Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Blackout à cause de trop d'électricité éolienne – le réseau électrique complètement dépassé

18 Janvier 2023 Publié dans #Energie

Blackout à cause de trop d'électricité éolienne – le réseau électrique complètement dépassé

 

Olaf Zinke, AGRARHEUTE*

 

 

© stock.adobe.com/peterschreiber.media

Les réseaux n'étant pas encore conçus pour accueillir ces grandes quantités d'énergie, la capacité de transport dans le sud-ouest [de l'Allemagne] est insuffisante. « Un embouteillage se forme et l'électricité cherche un autre chemin », peut-on lire dans la déclaration. Or, dans le même temps, une très grande quantité d'électricité éolienne est exportée vers les pays voisins, près d'un quart de la quantité d'électricité produite dernièrement.

 

 

Des coupures de courant ont failli se produire dans le sud-ouest [de l'Allemagne]. La raison est toutefois qu'il y a eu trop d'électricité et non pas pas assez. La cause principale semble être le manque de capacité du réseau. Pour éviter le black-out régional, des centrales de réserve ont dû être connectées au réseau et de l'électricité a dû être importée. Parallèlement, l'Allemagne a exporté de grandes quantités d'électricité bon marché à l'étranger. Et les clients paient pour ce que l'on appelle le redispatching. [L'article d'origine est du 17 janvier 2023.]

 

 

© Olaf Zinke

Si l'on se réfère aux données de l'Agence Fédérale des Réseaux, la production d'électricité éolienne onshore et offshore s'est élevée à 36.385 MWh. La production d'électricité éolienne a donc été de plus du double des 14.213 MWh fournis par l'ensemble des sources d'énergie conventionnelles.

 

 

Actuellement, l'Allemagne produit beaucoup d'électricité éolienne. C'est pourquoi les prix de l'électricité baissent nettement sur le marché de gros, parfois même jusqu'à des valeurs négatives. C'est pourquoi une grande partie de l'électricité éolienne est exportée vers les pays voisins, dernièrement près d'un quart de la quantité d'électricité produite.

 

Mais d'autres problèmes peuvent survenir : l'exploitant du réseau électrique TransnetBW dans le Bade-Wurtemberg avait appelé dimanche après-midi à économiser l'électricité afin d'éviter une grave pénurie d'électricité. Entre 17 et 19 heures, les appareils ménagers tels que les machines à laver ne devaient pas être utilisés dans la mesure du possible, a indiqué TransnetBW à Stuttgart.

 

En fait, la cause n'était pas un manque d'électricité, mais une trop grande production. Selon une porte-parole de l'exploitant du réseau électrique, jusqu'à 50 gigawatts d'énergie éolienne ont été produits et injectés dans le réseau dans le nord de l'Allemagne. Comme les réseaux ne sont pas conçus pour une telle quantité d'énergie, la capacité de transport dans le sud-ouest ne suffit pas pour de telles quantités.

 

« Un embouteillage se forme et l'électricité cherche un autre chemin », peut-on lire dans la déclaration. En outre, en raison de l'électricité éolienne très bon marché en provenance du nord de l'Allemagne, les fournisseurs d'énergie régionaux avaient réduit leurs centrales électriques, moins rentables. La pénurie les a donc apparemment pris au dépourvu. Mais pour couvrir malgré tout les besoins du Bade-Wurtemberg, il a fallu que d'autres fournisseurs produisent de l'électricité supplémentaire ou l'importent de l'étranger.

 

 

Trop d'électricité au nord et une pénurie au sud

 

Dans de telles situations, il est nécessaire de prendre des mesures de redispatching. Par « redispatch, on entend des interventions sur la puissance de production des centrales électriques afin de protéger des tronçons de lignes d'une surcharge », explique l'Agence Fédérale des Réseaux.

 

Afin d'éviter une éventuelle pénurie d'électricité dans le sud-ouest, environ 3000 mégawatts (MW) ont été produits et injectés dimanche soir, selon l'exploitant du réseau Transnet BW. 1400 MW provenaient de centrales qui sont de toute façon sur le marché et qui ont été mises en service. Les centrales de réserve ont fourni environ 800 MW et 740 MW ont été importés de Suisse.

 

A l'échelle de l'Allemagne, la situation de dimanche est toutefois très différente : si l'on se réfère aux données de l'Agence Fédérale des Réseaux, la production d'électricité éolienne onshore et offshore s'élevait à 36.385 MWh. La production d'électricité éolienne a donc été de plus du double des 14.213 MWh fournis par l'ensemble des sources d'énergie conventionnelles.

 

Les jours précédents, la production d'électricité éolienne était déjà très élevée et les excédents en conséquence. L'Allemagne a donc exporté des quantités considérables d'électricité éolienne très bon marché vers les pays voisins – le dimanche, il s'agissait d'environ 12.900 MWh, soit près d'un quart de la production totale.

 

Conclusion donc : depuis des semaines, l'Allemagne produit un excédent d'électricité considérable (principalement à partir d'énergie éolienne bon marché) et les prix d'achat pour les négociants en électricité et les fournisseurs sont très, très bas. Mais les consommateurs d'électricité du Bade-Wurtemberg profitent encore moins de ces prix de gros bas que les autres consommateurs d'électricité en Allemagne.

 

En effet : les coûts du redispatching sont répartis via les rémunérations du réseau et sont donc répercutés sur la facture d'électricité du consommateur final.

 

_________

 

Olaf Zinke travaille pour AGRARHEUTE en tant que rédacteur cross-média pour les opérations et les marchés. Il analyse les marchés agricoles et des produits de base nationaux et internationaux depuis trois décennies et a travaillé à ce titre pour diverses institutions.

 

Source : Blackout wegen zu viel Windstrom – Stromnetz komplett überfordert | agrarheute.com

 

Ma note : La situation en France le dimanche 15 janvier 2023 et la situation à l'heure où j'écris.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
"A l'échelle de l'Allemagne, la situation de dimanche est toutefois très différente : si l'on se réfère aux données de l'Agence Fédérale des Réseaux, la production d'électricité éolienne onshore et offshore s'élevait à 36.385 MWh. La production d'électricité éolienne a donc été de plus du double des 14.213 MWh fournis par l'ensemble des sources d'énergie conventionnelles."<br /> <br /> Entre les MW dans les paragraphes précédents et les MWh dans celui-ci, difficile à suivre (erreur W/Wh ?)
Répondre
X
J'allais faire la même remarque. Manifestement, il faut lire "MWh".