Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Nouvelles approches de la gestion de l'eau dans les exploitations agricoles

25 Novembre 2022 Publié dans #IAgronomie, #Irrigation

Nouvelles approches de la gestion de l'eau dans les exploitations agricoles

 

Jeff Horton, AGDAILY*

 

 

 

 

Une majorité d'agriculteurs et d'éleveurs s'accordent à dire que la conservation de l'eau est un objectif louable. Mais à mesure que la technologie de conservation de l'eau progresse, beaucoup considèrent les coûts associés et rechignent à mettre à jour les équipements d'irrigation et les pratiques de gestion de l'eau.

 

Le coût est une préoccupation, et pas seulement les dépenses liées à l'achat et à la mise en œuvre de la technologie. Les coûts réels et perçus comprennent également le temps et la frustration liés à l'apprentissage de nouvelles technologies et à l'adaptation à de nouvelles façons de faire, surtout lorsque les méthodes établies produisent des rendements adéquats.

 

L'agriculture a également pris du retard dans l'adoption de nouvelles technologies de gestion de l'eau, car le coût de l'utilisation de l'eau dans l'agriculture commerciale est généralement relativement faible par rapport aux autres intrants et dépenses.

 

Il se peut que des agriculteurs appliquent déjà des pratiques de conservation de l'eau vieilles de plusieurs décennies, mais certaines de ces méthodes, comme les systèmes d'irrigation automatiques conventionnels, risquent de devenir obsolètes. En effet, l'automatisation seule ne suffit pas. Les recherches suggèrent que les systèmes d'irrigation « économes en eau » qui ne sont pas connectés à l'Internet et gérés par des logiciels peuvent aider les entreprises individuelles en termes d'efficacité et de revenus, mais qu'ils entraînent en fait une utilisation accrue de l'eau dans l'ensemble, les agriculteurs profitant de ces gains pour étendre leurs activités.

 

 

Les technologies de nouvelle génération transforment l'agriculture

 

Qu'elles soient prêtes ou non, les technologies nouvelles et innovantes sont sur le point de transformer l'agriculture. Avec l'aggravation de la pénurie d'eau comme préoccupation mondiale, les technologies de « l'agriculture intelligente » sont considérées comme un élément clé de la conservation de l'eau.

 

L'application des technologies de nouvelle génération à la conservation de l'eau est un besoin urgent pour l'agriculture. Selon la Banque Mondiale, les opérations agricoles représentent chaque année environ 70 % de la consommation mondiale d'eau douce. Cela représente deux quadrillions (2x1015) de gallons d'eau (9x1015 litres), un chiffre incompréhensible, alors décomposons-le.

 

Les bovins élevés pour la viande boivent chacun jusqu'à 30 gallons d'eau (136 litres) par jour, tandis que les bovins laitiers en boivent jusqu'à 50 gallons (227 litres). Ces volumes représentent à peine l'empreinte totale du bétail sur l'eau. Dans le cas d'un élevage dans des zones sujettes à la sécheresse, l'eau potable du bétail ne représente qu'une fraction du total utilisé : l'empreinte globale comprend l'irrigation des pâturages.

 

Parallèlement à d'autres innovations « smart ag », l'application de l'Internet des Objets (IoT – Internet of Things) – le concept de connexion d'objets physiques à Internet et à d'autres dispositifs dans le but de capturer et de partager des données – dans l'agriculture est apparue en réponse à la pénurie d'eau, ainsi qu'en prévision d'autres défis à venir. Généralement, ces dispositifs :

 

  • Sont connectés à l'internet ;

     

  • Sont contrôlés par des capteurs ;

     

  • Incorporent une transmission de données ;

     

  • Sont gérés par logiciel ;

     

  • Sont télécommandés.

 

 

Les décisions fondées sur les données sont la clé de l'efficacité des pratiques de gestion de l'eau

 

Alors que la révolution de l'agriculture intelligente entre dans sa phase suivante, les données vont apparaître comme une force motrice dans la gestion de l'eau. En effet, là où la technologie de l'agriculture intelligente, comme la mise en œuvre de l'IoT, a été mise en place, la collecte et le traitement continus des données guident les décisions de gestion de l'eau au quotidien, ce qui se traduit par une conservation de l'eau démontrable tout en maintenant la santé et la valeur du bétail et des cultures.

 

En ce sens, cette technologie joue un rôle essentiel dans l'avenir de l'agriculture. En ajoutant une combinaison de technologies de surveillance des données sans fil (Wi-Fi, Bluetooth, portable ou satellite) aux « objets » existants, notamment les réservoirs d'eau, les pompes et les abreuvoirs, les opérations agricoles peuvent être rendues plus efficaces, ce qui permet de réduire les coûts de main-d'œuvre et d'augmenter les rendements.

 

 

 

 

Si les données sont la force motrice, la connectivité est l'octane, et là où la couverture Wi-Fi et téléphonique fait défaut, l'informatique de périphérie traite les données à la source ou à proximité, ce qui permet aux agriculteurs et aux éleveurs de répondre rapidement aux conditions changeantes ou aux problèmes détectés par des capteurs intelligents et transmis par satellite.

 

Ces applications et avantages technologiques vont au-delà de la conservation de l'eau. Ces avancées aident également les gens et la planète et enrichissent l'avenir de l'industrie agricole en attirant des travailleurs plus jeunes et férus de technologies dans les zones agricoles et rurales.

 

La recherche de haut niveau sur la gestion de l'eau basée sur l'IoT est naissante mais prometteuse, et le nombre croissant de données et d'études de cas au niveau des entreprises, sans parler des conséquences potentielles de l'inaction, plaident en faveur d'une adoption proactive plutôt que réactive.

 

Ne vous y trompez pas : diverses forces poussent les agriculteurs à augmenter les rendements avec moins d'eau et, si la situation se dégrade, les autorités réglementaires chercheront à limiter l'utilisation de l'eau par des droits d'accès ou d'autres obstacles. Les agriculteurs ne veulent pas être pris au dépourvu par des contraintes d'utilisation de l'eau, qu'elles soient législatives ou autres. Ils doivent donc faire ce que leurs ancêtres ont fait depuis des lustres : planifier, entretenir et cultiver en utilisant les outils et les technologies les plus avancés disponibles.

 

______________

 

Jeff Horton est le directeur des recettes de FreeWave Technologies, une société basée dans le Colorado qui vise à équiper les exploitations agricoles d'une vision et d'un contrôle des données en temps réel.

 

Source : New approaches to water management in agricultural operations | AGDAILY

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article