Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Grand reportage sur les semis en Lettonie : deux jeunes agriculteurs en route

13 Novembre 2022 Publié dans #Divers

Grand reportage sur les semis en Lettonie : deux jeunes agriculteurs en route

 

Anneke Struck, AGRARHEUTE*

 

 

© Lukas Ternes

John Deere 8370R avec Horsch Focus lors du semis de l'orge.

 

 

Clemens et Lukas partent à l'étranger afin d'acquérir de l'expérience pour leur propre exploitation. En Lettonie, la récolte est terminée, mais il leur reste encore beaucoup à faire.

 

 

Que s'est-il passé ces derniers jours ? Quels étaient les travaux à effectuer et quel travail du sol particulier Clemens et Lukas ont-ils eu l'occasion de faire en Lettonie dans leurs deux exploitations ? Les deux jeunes agriculteurs nous emmènent à nouveau en Lettonie et nous expliquent leurs travaux.

 

 

Clemens sur l'exploitation Odinga

 

Moi, Clemens, j'ai commencé le déchaumage avec le déchaumeur à disques Lemken Gigant 10 de 10 mètres de large. Pendant la journée, mon débit de chantier se situait entre 80 et 100 hectares, à une vitesse de 12 à 14 km/h. La vitesse dépend fortement de la praticabilité et varie donc un peu. Pendant ce temps, mon collègue de travail letton mulchait les bordures de champs et les zones vertes. Avant la pluie, nous avons moissonné les 50 à 60 derniers hectares de blé de printemps, achevant ainsi la récolte. Les moissonneuses-batteuses ont ensuite été nettoyées et mises en hivernage. Lorsqu'il a plu plus que prévu, il n'était plus possible de travailler le sol.

 

 

Prélever des échantillons dans les bigbags de semences

 

Pendant ce temps, j'ai commencé à prélever des échantillons dans les bigbags, entre autres avec Gerhard Odinga, afin d'avoir une vue d'ensemble et de savoir où sont stockées les différentes qualités dans les tuyaux. Les préparatifs sont maintenant en cours pour travailler en profondeur les voies de passage et les endroits plus humides.

 

Une semaine plus tard, les résidus de fermentation ont été épandus sur les chaumes de blé : avec le JCB 8330 et la tonne à lisier Samson de 25 m3. La largeur de travail s'élève à 40 m, répartie sur trois épandeurs mélangeurs sur la rampe. Je travaille immédiatement après avec le Quadtrac 535 et un Simba Sl 700 avec 7 mètres de largeur de travail à 25-30 cm de profondeur. Un collègue letton préparait le lit de semences avec un déchaumeur à disques sur les surfaces déjà profondément labourées par Clemens.

 

 

Lukas sur l'exploitation de la côte ouest

 

Moi, Lukas, j'ai passé la dernière semaine d'août à travailler sur le semis direct de colza. Mais avant de pouvoir commencer, il a fallu changer une valve sur le John Deere 750 A, car il n'y avait pas de pression sur les socs de semis et il n'était donc pas possible de garantir une implantation raisonnable. Outre la réparation, il a fallu régler et contrôler la densité de semis. La densité de semis s'élevait à environ 3,5 kg/ha.

 

Avec le semis direct, il faut faire des compromis. Un compromis entre la profondeur de semis et l'absence de graines en surface. Ce n'est pas si simple lorsque les conditions du sol changent. L'écartement des socs de semis est de 35 cm en double soc. J'ai adapté la vitesse entre 8 et 10 km/h. Je n'ai pas pu semer une tournière parce qu'elle était trop humide. C'est pourquoi nous avons épandu du colza avec l'épandeur à vis et un pick-up.

 

Je suis curieux de voir ce que cela donne. Ensuite, j'ai commencé à semer l'orge en semis direct. La densité de semis était ici de 150 kg/ha. Parallèlement, mes collègues lettons ont continué à épandre de la chaux.

 

 

https://www.instagram.com/accounts/login/?next=%2Fp%2FCh-bzydKnyj%2F

 

 

Dans les deux exploitations, les semis de colza sont maintenant terminés et les préparatifs pour les semis de céréales sont en cours.

 

 

Les nouveaux socs Wide-Edge à l'essai

 

En septembre, les semis se sont poursuivis sur la côte ouest, sur l'exploitation de 7.500 ha. Ici, le semoir Horsch Focus Striptill a été transformé, les socs à disques normaux ayant été remplacés par de nouveaux socs Wide-Edge. En raison de l'espacement des dents de 35 cm sur une seule rangée et de la mauvaise répartition de la paille, le système ne fonctionnait que de manière limitée en raison d'un bourrage continu. C'est pourquoi nous avons opté à nouveau pour les socs à disques. Après les difficultés initiales, les semis de blé ont progressé. La densité de semis était de 150 kg/ha. Lors de ma dernière soirée, j'ai encore pu apercevoir deux loups lors du passage de la herse étrille. Après 6 semaines, je suis rentré chez moi pour me consacrer aux semis avant de partir pour l'Australie.

 

___________

 

Anneke Struck travaille chez AGRARHEUTE comme rédactrice cross-média dans la rubrique élevage et le spécial bovin.

 

Source : Großer Aussaatbericht aus Lettland: Zwei Junglandwirte unterwegs | agrarheute.com

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article