Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Deux jeunes agriculteurs allemands en route pour la récolte en Lettonie

12 Novembre 2022 Publié dans #Divers

Deux jeunes agriculteurs allemands en route pour la récolte en Lettonie

 

Anneke Struck, AGRARHEUTE*

 

 

© Lukas Ternes/Clemes Lindwedel

Lukas et Clemens ont terminé leur journée de travail et ont profité de l'occasion pour prendre une photo ensemble. La première journée de moisson s'est bien passée.

 

 

Lukas et Clemens viennent de terminer leur formation d'agriculteur. Ils osent maintenant regarder plus loin que le bout de leur nez et voir ce qu'ils peuvent tirer de l'étranger pour leurs propres exploitations.

 

 

© Clemens Lindwedel et Lukas Ternes

Clemens et Lukas ont leur diplôme d'agriculteur en poche.

 

 

Je m'appelle Lukas, j'ai 21 ans et je viens de l'Eifel, en Rhénanie-Palatinat. Clemens a également 21 ans et vient de la région au nord de Hanovre. Pour ma formation agricole, je me suis installé dans la région de Hanovre. J'ai passé ma deuxième année d'apprentissage chez Gero Schnepel à Wunstorf-Kolenfeld. C'est là que j'ai fait la connaissance de Clemens, car son entreprise formatrice, Thomas Balke de Garbsen-Horst, travaille en collaboration avec Gero Schnepel. Au cours de la troisième année d'apprentissage, nous avons changé d'entreprise dans la région – nous n'avions plus rien à faire ensemble dans l'entreprise, mais nous sommes restés en contact dans notre vie privée. Nous avons également fréquenté ensemble pendant deux ans l'école professionnelle Justus-von-Liebig à Hanovre et avons terminé avec succès notre formation d'agriculteur à la mi-juillet.

 

 

Comment en sommes-nous arrivés là ?

 

Clemens et moi avons décidé de découvrir l'agriculture à l'étranger après notre formation. Quelles sont les chances et les inconvénients par rapport à nous en Allemagne ? Comment sont les conditions météorologiques ? Peut-on peut-être faire quelque chose de différent chez soi ? Des questions comme celles-ci nous accompagnent tout au long de notre voyage. Notre destination était en fait le Canada. Par hasard, nous sommes entrés en contact avec Gerhard Odinga, qui gère une exploitation en Lettonie. Nous avons donc décidé de visiter l'exploitation en février 2022. À partir de là, nous voulions absolument assister à la récolte en Lettonie.

 

Après la récolte en Lettonie, nous partirons tous les deux pour l'Australie. Nous y sommes maintenant : Clemens sur l'exploitation de Gerhard Odinga et moi, Lukas, sur une exploitation de la côte ouest de la Lettonie. Nous sommes employés pour tous les travaux. De la réparation à la moisson et aux travaux de transformation de la ferme, aux semis et à bien d'autres choses encore.

 

 

Les exploitations en Lettonie

 

©  Lukas Ternes/Clemens Lindwedel

La moissonneuse-batteuse de Gerhard Odinga en action : une Case 9230 avec une barre de coupe Honey Bee de 12 mètres.

 

 

L'exploitation agricole de Gerhard Odinga est située à 50 km au sud de la capitale, Riga, à environ 40 mètres au-dessus du niveau de la mer. Les quelque 1.800 ha de surface agricole utile se répartissent entre 500 ha de colza et 1.300 ha de blé. L'assolement est actuellement blé-blé-colza. Toutefois, cela change régulièrement. Le blé et le colza sont séchés et nettoyés selon les besoins dans le séchoir de la ferme, puis transportés par des transporteurs jusqu'au port. Nous avons commencé la récolte du blé le 29 juillet 2022 et l'avons terminée le 21 août 2022.

 

Le parc de véhicules est très vaste. Quelques points forts : quatre Quadtrac, un Fendt 724, deux JCB 4220, un JCB 8330, deux MF (6490 et 6722), trois autochargeuses et quatre moissonneuses-batteuses (3 New Holland et une Case).

 

©  Lukas Ternes/Clemens Lindwedel

En raison de la mauvaise répartition de la paille, Lukas la répartit mieux ici, afin de réduire les problèmes lors du déchaumage et du semis de colza.

 

 

L'exploitation sur laquelle je travaille en tant qu'aide-récoltant se trouve sur la côte ouest de la Lettonie. L'exploitation est dirigée par deux chefs d'exploitation allemands et est répartie sur trois sites. L'une des fermes est située près de Ventspils, l'autre à Skrunda et la troisième à Gudenieki. Ensemble, les trois exploitations cultivent environ 7.500 ha. Actuellement, moi, Lukas, je m'occupe principalement du travail du sol. Avec le Horsch Terrano, je suis en train d'ameublir les voies de passage avec le John Deere 8430. Deux collègues lettons sèment du colza dans les chaumes de blé en strip-till avec le Horsch Focus (6 m). Comme le sol est en partie très dur, je le travaille sur toute la surface pour faciliter le semis du colza. Dans certains champs, j'ai passé auparavant la herse (9 mètres) en raison de la mauvaise répartition de la paille. Dans certains champs, je passe le rouleau Cambridge (12 m) après le semis, afin d'obtenir un meilleur contact avec le sol et de réduire les mottes. Jusqu'au 20 août, le colza a pu être semé ici en raison de la végétation. J'ai semé les 20 derniers hectares de colza avec le semoir John Deere. Le parc de véhicules se compose de plusieurs John Deere de 200 à 410 CV (plusieurs 6R, 7R et 8R). En outre, il y a deux Quadtrac de l'ancien propriétaire. Pour le travail du sol et les semis, on utilise principalement des Horsch et des John Deere. Le matériel de moisson se concentre sur plusieurs marques de Claas (Lexion 580 à Lexion 8700).

 

___________

 

Anneke Struck travaille chez AGRARHEUTE comme rédactrice cross-média dans la rubrique élevage et le spécial bovin.

 

Source : Auf Achse: zwei deutsche Junglandwirte zur Ernte in Lettland | agrarheute.com

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
On est loin de la ferme paysanne idéalisée par les adorateurs de l’agriculture familiale…
Répondre