Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

L'interdiction du glyphosate coûterait cher aux agriculteurs

23 Octobre 2022 Publié dans #Glyphosate (Roundup)

L'interdiction du glyphosate coûterait cher aux agriculteurs

 

Norbert Lehmann, AGRARHEUTE*

 

 

© landpixel/Mühlhausen

L'interdiction de la matière active glyphosate dans l'Union Européenne entraînerait des coûts indirects considérables pour les agriculteurs en l'absence d'alternative équivalente.

 

 

Une éventuelle interdiction du glyphosate dans l'Union Européenne entraînerait, en l'absence d'alternative équivalente, des coûts indirects considérables pour les agriculteurs danois. Les exploitations utilisant les techniques de conservation du sol seraient particulièrement touchées.

 

 

Selon les calculs de la société de conseil Seges, la suppression sans remplacement de l'herbicide total coûterait en moyenne environ 120 euros/ha aux exploitations conventionnelles.

 

L'interdiction du glyphosate coûterait encore plus cher dans les exploitations en agriculture de conservation des sols. Dans ce cas, les conseillers techniques prévoient des dépenses supplémentaires pouvant atteindre 270 euros/ha.

 

Ils partent du principe que, par exemple, la production profitable de semences de graminées, qui joue un rôle important au Danemark, ne sera plus possible dans ces conditions qu'au prix de dépenses et de coûts supplémentaires considérables.

 

 

Sans glyphosate, on utilise jusqu'à 20 pour cent d'herbicides en plus

 

De plus, Seges s'attend à ce que l'agriculture de conservation des sols, qui est en fait souhaitée en raison de son aspect durable, soit nettement réduite ou disparaisse complètement après l'interdiction du glyphosate.

 

Il faut également s'attendre à ce que l'utilisation d'herbicides moins efficaces soit inévitablement étendue pour faire face à la pression des mauvaises herbes.

 

Selon les experts, l'utilisation totale d'herbicides pourrait augmenter d'environ un cinquième sans le glyphosate.

 

Avec du matériel d'AgE

 

_______________

 

Norbert Lehmann travaille depuis plus de 25 ans comme journaliste spécialisé. Après des études d'économie agricole à Bonn, le service de presse et d'information Agra-Europe a été sa première étape professionnelle. Il a fait de fréquents séjours à Bruxelles en tant que correspondant. Ensuite, activités au sein du groupe d'édition Handelsblatt, dans les relations publiques scientifiques ainsi qu'en tant qu'indépendant. Depuis 2012, il travaille au dlv, en dernier lieu en tant que chef de la rubrique Management & Markt à la rédaction d'AGRARHEUTE.

 

Source : Glyphosat-Verbot würde für Ackerbauern teuer | agrarheute.com

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article