Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Manifestations paysannes : « La politique de La Haye a totalement perdu la tête. »

22 Juillet 2022 Publié dans #Pays-Bas

Manifestations paysannes : « La politique de La Haye a totalement perdu la tête. »

 

Jana Dahlke, AGRARHEUTE*

 

 

© stock.adobe.com/Nataraj

Aux Pays-Bas, les agriculteurs protestent depuis des semaines contre les exigences environnementales prévues. Pour atteindre l'objectif du gouvernement, près de 30 pour cent des agriculteurs devraient abandonner leur exploitation.

 

 

Pas d'échanges, incertitudes quant aux conséquences et sentiment d'abandon par le gouvernement. C'est ce que ressentent de nombreux agriculteurs néerlandais. AGRARHEUTE a enquêté sur place.

 

 

Depuis des semaines, les agriculteurs néerlandais protestent contre la réglementation sur l'azote prévue par le gouvernement. Les émissions d'oxydes d'azote et d'ammoniac doivent être réduites de 50 pour cent d'ici 2030. Dans les zones naturelles, ce chiffre dépasse les 70 pour cent. Dans les zones concernées, l'inquiétude pour la survie de leur propre exploitation est particulièrement grande. Pour atteindre l'objectif des exigences environnementales, les autorités estiment qu'environ 30 pour cent des éleveurs devraient abandonner leur exploitation. Mais qu'en pensent les agriculteurs néerlandais ? AGRARHEUTE a enquêté sur place.

 

 

 

« La planification nationale et les intérêts des agriculteurs ne coïncident pas. »

 

 

© Jana Dahlke

Pour l'éleveur laitier Wietse Duursma, le manque de communication entre les pouvoirs politiques et les agriculteurs est l'un des plus gros problèmes.

 

 

M. Wietse Duursma, de Bellingwolde dans la commune de Westerwolde au nord-est des Pays-Bas, est éleveur laitier et ne voit pas beaucoup d'agriculteurs de sa région touchés par les exigences du gouvernement. La situation est toutefois très différente, notamment dans le sud du pays. Par solidarité, il a lui aussi participé il y a deux semaines à une manifestation avec environ 50.000 agriculteurs. « La planification nationale et les intérêts des agriculteurs ne coïncident pas. Il faudrait une table ronde avec des représentants, tant des milieux politiques que des organisations paysannes respectives, pour se mettre d'accord et pouvoir finalement mettre en œuvre les prescriptions », déclare M. Wietse Duursma.

 

 

« C'est complètement fou ce qui se passe actuellement dans le pays. »

 

 

© Jana Dahlke

Wilco et Elma Vroege. Les frère et sœur gèrent, avec huit autres membres de la famille, une exploitation de vaches de 1.200 têtes aux Pays-Bas. La situation politique rend difficile la planification future de l'exploitation familiale.

 

 

La situation est similaire dans l'exploitation familiale Vroege à Dalen, également dans le nord-est des Pays-Bas. L'exploitation laitière, qui compte près de 1.200 vaches, est l'une des plus grandes de la région. « C'est complètement fou ce qui se passe actuellement dans le pays », dit Mme Elma Vroege. Certes, cette région n'est pas aussi touchée que d'autres localités du pays, mais une certaine incertitude s'est également installée chez eux. « Il y a tout simplement eu trop de changements en trop peu de temps. Cela a cassé le secteur », explique l'éleveuse. L'ignorance au niveau politique et l'absence de stratégies à long terme compliquent la base de planification des agriculteurs. « Nous voulons par exemple reconstruire l'étable du jeune bétail. D'autres bâtiments sont également vieillissants », explique Mme Elma Vroege. Mais la situation actuelle inquiète les éleveurs.

 

 

Les agriculteurs néerlandais bloquent les autoroutes

 

Les innombrables actions de protestation menées entre-temps montrent à quel point le mécontentement des agriculteurs néerlandais est grand. La semaine dernière encore, vendredi 15 juillet, des agriculteurs néerlandais ont bloqué plusieurs autoroutes avec leurs tracteurs. Les protestations ont provoqué plusieurs centaines de kilomètres de bouchons, comme l'ont indiqué les services de circulation vendredi.

 

De nombreux vacanciers ont été particulièrement touchés, car les vacances d'été ont commencé non seulement en Basse-Saxe, mais aussi dans certaines régions des Pays-Bas. Selon les autorités, outre les tracteurs, des camions ont également entravé la circulation.

 

 

(Source)

 

 

Le porte-parole de la LSVD, Lee, annonce des manifestations massives de paysans

 

Après les manifestations importantes et continues des paysans aux Pays-Bas, le porte-parole de la LSVD [anciennement « la terre crée des liens Allemagne », renommé « la terre crée l'approvisionnement Allemagne »] Anthony Robert Lee annonce également des actions en Allemagne. Celles-ci devraient aller plus loin que les manifestations de solidarité qui ont eu lieu jusqu'à présent pour les collègues des Pays-Bas, comme le montre la vidéo Facebook suivante.

 

Selon M. Lee, il n'a jamais été aussi facile de faire descendre les agriculteurs dans la rue en Allemagne. Seule la récolte en cours aurait empêché jusqu'à présent un mouvement de masse. Mais selon le porte-parole de la LSVD, ce mouvement va se produire.

 

 

(Source)

 

 

Avec du matériel de Facebook, Twitter.

 

_______________

 

 

Capture Jana Dahlke

 

 

Jana Dahlke (anciennement Semenow) travaille chez AGRARHEUTE en tant que rédactrice cross-média dans la rubrique élevage.

 

Source : Bauernproteste: „Die Politik in Den Haag ist total durchgedreht“ | agrarheute.com

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
« C'est complètement fou ce qui se passe actuellement dans le pays ». Je suis bien d'accord! Un gouvernement qui décide de saborder un secteur agricole hautement productif, c'est assez incompréhensible. Un peu comme un autre gouvernement qui a décidé de fermer une centrale nucléaire en parfait état de marche. Ou un parlement qui décide de liquider l'industrie automobile européenne. Il faut se rendre à l'évidence: les écolos-décroissantistes ont pris le pouvoir en Europe.
Répondre