Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Point de vue : Le plan de neutralité carbone de l'UE masque l'impact réel de l'agriculture

4 Juin 2022 Publié dans #Union Européenne, #Farm2fork

Point de vue : Le plan de neutralité carbone de l'UE masque l'impact réel de l'agriculture

 

Amanda Zaluckyj, AGDAILY*

 

 

La déforestation au Brésil a conduit à la conversion de cette terre en champ de soja. (Image : Frontpage, Shutterstock)

 

 

Il y a trois leçons importantes dont je me souviens encore de l'école primaire : ne pas se déplacer dans les sables mouvants ; s'arrêter, se laisser tomber et rouler ; et nous devons protéger les forêts tropicales. Heureusement, les sables mouvants et la sécurité incendie ne se sont pas avérés très pertinents dans ma vie d'adulte. Mais l'importance de la forêt tropicale est de plus en plus pertinente au fil du temps.

 

Qu'apportent exactement les forêts tropicales ? Selon Rainforest Concern, une organisation caritative basée en Grande-Bretagne, beaucoup. Ces forêts abritent plus de 30 millions d'espèces animales et végétales – les plus diversifiées de la planète. Elles jouent également un rôle important dans la gestion du climat et de la météo de la Terre. Certaines estimations affirment que les forêts tropicales humides contiennent la moitié des réserves d'eau de la Terre. En fait, l'eau produite dans les forêts tropicales d'Afrique retombe en pluie sur les Amériques.

 

Tout comme ma génération l'a appris très tôt dans son éducation, nous devrions veiller à préserver les forêts pluviales du monde entier. Malheureusement, les humains ne font pas un très bon travail à cet égard. Une étude réalisée par le Global Forest Watch du World Resources Institute et l'Université du Maryland a révélé que 11,1 millions d'hectares, soit 27,5 millions d'acres [en gros, un cinquième de la France], ont été détruits au cours de la seule année 2021. La plupart des déforestations ont été causées par des incendies, qu'ils soient naturels ou intentionnels.

 

 

 

 

Compte tenu de l'importance accordée actuellement à la lutte contre le changement climatique, on pourrait penser que les résultats alarmants de cette étude provoqueraient une onde de choc dans le monde entier. Nous devons absolument faire tout ce qui est en notre pouvoir pour inverser cette tendance et protéger les forêts tropicales. Mais vous serez peut-être surpris d'apprendre que ce résultat est en fait le fruit prévisible de certaines politiques de « durabilité ».

 

Tenez, voici la stratégie « de la ferme à la table » de l'Union Européenne. Considérée comme le Green New Deal de l'UE, cette stratégie vise à rendre le continent neutre en carbone d'ici 2050. Le plan s'accompagne d'objectifs ambitieux, notamment la réduction de 50 % de l'utilisation des pesticides et de 20 % de l'utilisation des engrais. Il demande également aux agriculteurs de retirer 10 % des terres agricoles de la production et de convertir un quart des champs à la production biologique.

 

Les objectifs de Farm to Fork mènent tous à une chose : une baisse de la production alimentaire. Sur la base de sa propre analyse, le Service des Recherches Économiques du Département Américain de l'Agriculture estime que la stratégie réduira la production agricole européenne de 7 à 12 %. Il ne fait aucun doute que la réduction des intrants diminue les rendements, tout comme l'agriculture biologique.

 

Mais le hic, c'est que les Européens ont toujours besoin de manger. Ce n'est pas parce que les intrants sont réduits et que des terres agricoles sont retirées de la production que la demande de nourriture diminue également. Alors, d'où viendra cette nourriture ? D'autres régions du monde, bien sûr, y compris des endroits où les forêts tropicales vierges sont rasées au bulldozer pour faire place à de nouvelles terres agricoles.

 

 

 

 

Et c'est là toute l'ironie de Farm to Fork : ce n'est qu'un tour de passe-passe. L'UE n'est pas en train de devenir neutre en carbone ; elle exporte simplement ses émissions de carbone vers d'autres régions du monde. Malheureusement, cela signifie que nous allons continuer à perdre des forêts tropicales, alors qu'elles jouent un rôle essentiel dans la régulation du climat de la Terre.

 

C'est l'une des raisons pour lesquelles je suis si passionnée par l'utilisation de la science, de la technologie et de l'innovation pour rendre nos méthodes de production actuelles plus durables. C'est grâce à ces outils que nous pouvons nourrir davantage de personnes avec la même superficie, que nous pouvons réduire notre utilisation de pesticides et d'engrais et que nous pouvons continuer à augmenter les rendements globaux. Il ne s'agit pas de simples tours de magie destinés à nous donner l'impression de faire la différence ; ce sont de véritables progrès.

 

Mais tant que les défenseurs de l'environnement continueront à lutter contre les progrès de la production, nous assisterons à de nouvelles dégradations de l'environnement. Il est temps d'abandonner ces perspectives rétrogrades et de commencer à envisager un avenir plus durable. Sinon, nous finirons par nous retrouver à une époque où nous ne pourrons qu'espérer que les sables mouvants et la sécurité incendie soient nos principales préoccupations.

 

_____________

 

Amanda Zaluckyj tient un blog sous le nom The Farmer's Daughter USA. Son objectif est de promouvoir les agriculteurs et de lutter contre la désinformation qui tourbillonne autour de l'industrie agroalimentaire américaine.

 

Source : Viewpoint: EU's carbon-neutral farm plan masks the real impact | AGDAILY

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article