Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

La dégradation des sols est l'une des catastrophes les plus menaçantes pour les agriculteurs

18 Juin 2022 Publié dans #Agronomie

La dégradation des sols est l'une des catastrophes les plus menaçantes pour les agriculteurs

 

Jon Stika, AGDAILY*

 

 

Cette culture de soja a pris un excellent départ grâce à un taux élevé de matière organique, des résidus de maïs de l'année dernière issus d'une culture sans labour et une humidité adéquate. Une gestion saine des sols est bénéfique pour les sols de tous types, sur toutes les pentes et dans tous les systèmes de culture. (Image : USDA)

 

 

Alors que les prix des engrais et du gazole atteignent des sommets, je pense à tous les agriculteurs que je connais qui ont réduit de moitié leurs coûts de carburant et d'engrais il y a quelques années. Certains d'entre eux n'utilisent plus du tout d'engrais, et la majorité me disent qu'ils brûlent la plus grande partie de leur carburant dans une moissonneuse-batteuse, et non dans un tracteur.

 

Tous ont appris à gérer leur sol pour améliorer sa santé et sa capacité à capter et à stocker l'eau et à transmettre les nutriments à leurs cultures. Aucun n'a fait de grands sacrifices en matière de rendement des cultures, et tous sont plus rentables.

 

Ces producteurs souffrent beaucoup moins en période de sécheresse ou d'inondation et ne dépendent donc pas d'une aide extérieure pour rester dans le vert.

 

En mai, le Département Américain de l'Agriculture a alloué 6 milliards de dollars aux producteurs touchés par la sécheresse, les inondations ou d'autres catastrophes naturelles. Imaginez combien moins d'argent serait nécessaire pour l'aide en cas de catastrophe si nos sols agricoles laissaient s'infiltrer l'eau et la stockaient pour que la culture puisse l'utiliser sur une longue période de temps. Toute eau excédentaire s'infiltrerait en profondeur pour recharger l'aquifère local ou se déplacerait vers les eaux de surface par le biais de systèmes de drainage par tuyaux.

 

Souvent, la « catastrophe » à laquelle nous sommes confrontés est un sol dégradé par une gestion qui ne favorise pas la biologie et la fonction du sol.

 

La dégradation du sol est due en grande partie à l'ignorance du fonctionnement du sol en tant que système biologique. Il est possible d'y remédier en éduquant les producteurs, les décideurs, les régulateurs et le public sur la façon dont le sol peut être géré de manière rentable afin de restaurer sa capacité à fonctionner à nouveau. Je ne suis pas contre le soutien du gouvernement aux agriculteurs, mais ne serait-il pas préférable, tant pour les agriculteurs que pour le gouvernement, que les producteurs puissent contrôler leurs propres affaires économiques en rétablissant la capacité de fonctionnement de leurs sols ?

 

 

Chris Lawrence, agronome de NRCS Virginia Cropland, explique pourquoi un sol sain est important. (Image : USDA)

 

 

Vous verrez souvent des publicités pour divers produits biologiques [ma note : au sens premier, pas celui qui a été accaparé par le biobusiness] qui peuvent être utilisés pour améliorer les rendements, et beaucoup d'entre eux le font. La raison pour laquelle la plupart de ces produits biologiques entraînent une augmentation des rendements est que la majorité de nos sols agricoles sont biologiquement déficients. Certains de ces produits biologiques introduisent la microbiologie qui manque dans le sol en raison des approches qui l'ont dégradé et toutes les choses qui essaient d'y vivre.

 

Les producteurs ont donc un choix à faire : changer la façon dont le sol est géré pour restaurer la biologie, ou acheter et appliquer des produits biologiques de façon continue. Toute la biologie nécessaire au fonctionnement du sol est présente dans le sol, mais elle ne l'est souvent que dans des populations très réduites qui ne sont pas en mesure de remplir leurs rôles. Une fois que le sol est géré de manière à permettre à tous les organismes du réseau alimentaire du sol de s'épanouir, ils retrouveront les niveaux qui permettront au sol de fonctionner pour infiltrer l'eau et assurer le cycle des nutriments, souvent en quelques années seulement.

 

Les principes de la restauration de la santé des sols (alias l'agriculture régénératrice) sont de moins perturber le sol, d'augmenter la diversité des plantes cultivées chaque année, de garder des racines vivantes dans le sol aussi longtemps que possible dans l'année, et de garder le sol couvert de plantes et de leurs résidus à tout moment. Ces quatre principes exigent avant tout un changement de mentalité. La mise en œuvre des principes de santé du sol exige souvent de faire moins au lieu de faire plus. C'est pourquoi ils sont plus rentables dès le premier jour. La mise en œuvre des principes de la santé des sols est réalisable par tous les producteurs. Ce faisant, ils pourront réduire les coûts des intrants qu'ils jugent actuellement nécessaires pour produire des cultures sur un sol qui ne fonctionne pas à son plein potentiel.

 

L'augmentation de la rentabilité et la réduction de la dépendance aux intrants externes et au soutien financier sont à la portée de chaque producteur. L'agriculture de production s'est longtemps structurée autour des sols dysfonctionnels et a mis au point des produits et des procédures qui y répondent très bien. Mais cela a eu un prix pour nous tous – producteurs, contribuables et notre environnement dans son ensemble.

 

Le temps est venu pour les producteurs de faire des choix difficiles qui impliquent des changements. Restaurer la capacité du sol à fonctionner et prendre le contrôle des coûts des intrants, ou espérer que les prix élevés des produits et le soutien du gouvernement vous permettront de poursuivre votre activité d'agriculteur.

 

_______________

 

Jon Stika est un instructeur en santé des sols du Natural Resources Conservation Service à la retraite et un professionnel à temps partiel du Dickinson Research Extension Center de l'Université d'État du Dakota du Nord. Il est également l'auteur de « A Soil Owner's Manual : How to Restore and Maintain Soil Health » (manuel du propriétaire de sol : comment restaurer et maintenir la santé des sols).

 

Source : Degraded soil is one of growers' most threatening disasters | AGDAILY

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article