Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Avec la NUPES, la nouvelle réforme de l'ortaugraf et des matts

13 Juin 2022 Publié dans #Politique

Avec la NUPES, la nouvelle réforme de l'ortaugraf et des matts

 

André Heitz*

 

 

On peut en rire, mais on doit aussi s'en inquiéter : bêtise ou volonté délibérée de tromper ? Peut-être les deux. Mais aucune de ces hypothèses n'est charitable.

 

 

Twitter ne pardonne pas ; pas grand-chose ne lui échappe.

 

Quelqu'un a repéré un visuel d'un candidat de la NUPES, tendance écolo. Quatre fautes sur deux lignes et une douzaine de mots. Cela reste plaisant et sans conséquence autre que de plonger notre personnel politique – et, partant, notre démocratie – encore davantage dans le discrédit.

 

 

 

 

Plus inquiétant est cet autre visuel qui a émané des instances dirigeantes de la France Insoumise. Il a été publié en juin 2018 par un personnage qui se présentait alors comme membre du pôle numérique de LFI, et vient de refaire surface. On prétend y faire le point sur les prestations sociales (whatever that means).

 

 

 

 

Pour le calcul de l'augmentation du PIB, on a fait : 2.300/511*100 = +450 %, alors que la formule correcte est : (2.300-511)/511*100 = 350 %.

 

Curieusement, la deuxième ligne est à peu près juste : si l'on prend les chiffres de la population avec une décimale, le résultat est 21,3 %, et non 21,5 %.

 

Observons cependant que si l'auteur avait commis la même erreur que pour la première ligne, l'augmentation aurait été affichée (selon ses chiffres) à 121,5 %. L'erreur aurait été trop visible, alors qu'elle « passe » pour la première ligne. D'où la question : l'erreur de la première ligne est-elle volontaire pour grossir le prétendu scandale ?

 

Cette coalition politique aspirant à gouverner, nous pouvons donc déjà nous inquiéter. Et il y a bien sûr tous les autres « problèmes ».

 

Mais il nous faudra sans doute une bonne dose d'anxiolytiques au vu de la troisième ligne.

 

Tenons pour acquis que la part des prestations sociales est bien passée de 24,7 % en 1981 à 33,8 % du PIB en 2018.

 

Permettons-nous une incidente : cette augmentation en proportion est-elle le reflet d'un État social plus généreux – et disposant des moyens nécessaires – ou d'une détérioration de la situation économique de la population imposant une augmentation des aides ?

 

Retour aux génies de la NUPES : aux arrondis près, 33,8 % - 24,7 % = +9,0 % !

 

En réalité, en 1980, les prestations sociales représentaient en chiffres arrondis : 511*24,7/100 = 126 milliards d'euros.

 

En 2018, ce furent : 2.300*33,8/100 = 777 milliards d'euros.

 

D'où une augmentation de (777-126)/126*100 = … Êtes-vous prêts ?

 

Vraiment prêts ?

 

516%

 

Et nos génies concluent :

 

Les prestations sociales ont largement baissé en rapport avec la population et sa production de richesses.

 

Rapportées à la population, les prestations sociales représentaient 2.300 euros/habitant en 1981 et 11.600 euros en 2018... une augmentation de 408 %.

 

En juin 2018, les décodeurs du Monde s'étaient empressés de produire un article et de railler l'auteur du visuel et du tweet, qu'il a finit par retirer au bout de 12 heures.

 

Twitter ne pardonne pas... et il y a les archives... Nous avons trouvé cet échange qui ne manque pas de sel.

 

 

(Source)

 

 

Il faut donc croire qu'un dirigeant de LFI devrait être absous si l'erreur relève d'une « subtilité » qui n'est pas au programme du collège, mais du lycée (et encore...), voire de prépa. Le niveau collège – sans bon sens supplémentaire – serait donc suffisant pour diriger la France.

 

Notons encore que l'auteur du visuel se décrivait sur Twitter comme ingénieur R&D...

 

_________________

 

André Heitz est ingénieur agronome et fonctionnaire international du système des Nations Unies à la retraite. Il a servi l’Union Internationale pour la Protection des Obtentions Végétales (UPOV) et l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI). Dans son dernier poste, il a été le directeur du Bureau de coordination de l’OMPI à Bruxelles.

 

Une version de cet article a été publiée dans Contrepoints.

 

 

Post scriptum

 

Dans un autre camp, nous avons trouvé un autre « manquance » associée à une extraordinaire carence géopolitique :

 

 

(Source)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Ces subtilités mathématiques ne sont donc plus enseignées à l'école primaire ?
Répondre
M
Ben oui c'est juste, pour être cohérentes avec l'augmentation du PIB, les prestations sociales devraient être de 24,7% + 450% soit 474,7% du PIB, j'ai juste non?<br /> Quand on mélange valeurs et pourcentages et qu'on veut gouverner la France ça fait un peu peur. Ceci dit avoir un littéraire, parfois brouillé avec les chiffres, comme ministre de l'économie et des finances c'est pas beaucoup mieux. Je cherche en vain mais la dernière personnalité compétente en charge de questions économiques fut Louis Gallois, même pas ministre mais commissaire à l'investissement pendant deux ans. On est mal barrés!
Répondre
M
Un calcul de pourcentage serait une "subtilité" ???<br /> On se fout de notre gueule ?