Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Sur Agriculture et Environnement : « Arrêt sur images dénonce la complicité de certains journalistes avec L214 »

21 Avril 2022 Publié dans #critique de l'information

Sur Agriculture et Environnement : « Arrêt sur images dénonce la complicité de certains journalistes avec L214 »

 

Glané sur la toile 931

 

 

(Source)

 

 

Les 14 et 15 février 2022, Arrêt sur Images a publié une longue enquête de M. Loris Guémart – derrière un péage –, « Médias et L214 : la déontologie à l'abattoir? » et « Médias et L214 : de la sympathie… au partenariat ».

 

Les chapôs respectifs ?

 

« De nombreux médias couvrent, à juste titre, les enquêtes de l'association antispéciste L214. Mais certains la relaient un peu trop complaisamment, au point de devenir partie intégrante de ses plans de communication. "Arrêt sur images" a eu accès à de très nombreux documents internes et révèle l'envers du décor. »

 

et

 

« "Brut", "Konbini" et Hugo Clément dans ce 2e volet de notre enquête. »

 

Agriculture et Environnement de l'excellent Gil Rivière-Wekstein en a produit un résumé assez détaillé, « Arrêt sur images dénonce la complicité de certains journalistes avec L214 ».

 

Il a, bien sûr, pris un peu de hauteur. Il n'y a pas que la complaisance et le partenariat avec L214. La conclusion :

 

« La presse écrite souffre également de ces mêmes dérives. Qu’il s’agisse de la une du Nouvel Obs en 2012 sur "Les OGM sont des poisons", comme support de l’opération de communication de Gilles-Éric Séralini et du Criigen, ou des multiples articles de la journaliste Stéphane Horel, se faisant l’écho dans les colonnes du Monde des rapports et communiqués de l’association anti-lobbying Corporate Europe Observatory, avec laquelle elle collabore régulièrement (et parfois moyennant rémunération). Bref, autant de faits qui témoignent qu’il existe réellement un travail de ghostwriting et de vulgaire copié-collé opéré par certains journalistes à partir de la propagande des ONG écologistes. Pas étonnant, donc, qu’on retrouve in extenso dans ces médias tous les éléments de langage de ces associations militantes… »

 

Juste une petite remarque : « l’association anti-lobbying Corporate Europe Observatory » : vraiment « anti-lobbying » ?

 

 

(Source)

 

 

Réussir a également rendu compte de cette enquête dans « Arrêt sur images dénonce la complaisance de certains médias avec L214 ».

 

Le site rapporte une réaction :

 

« Un article pour le moins surprenant pour Brigitte Gothière

 

Contactée par nos soins, Brigitte Gothière de L214 nous fait part de ce commentaire : "cet article est pour le moins surprenant.

Il reproche à des journalistes de faire leur travail en sollicitant des citations ou informations, en s’assurant de l'exactitude des faits, en étant destinataire d'informations sous embargo ou en exclusivité. Il “dévoile” qu’Hugo Clément ou Luce Lapin sont engagés dans la cause animale. En voilà un scoop ! La seule chose à regarder est le sérieux de leur travail journalistique : fidélité aux faits, vérification des sources, recherche de la vérité. C’est bien ce qu’ils font. Cet article ne relève d’ailleurs aucune erreur, aucune diffusion de fausses informations, aucune manipulation des faits, ni dans nos enquêtes, ni dans les sujets reprenant nos enquêtes". »

 

Mais, effectivement, « [l]a seule chose à regarder est le sérieux de leur travail journalistique ». Et Arrêt sur Images » a apporté des réponses édifiantes.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article