Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Point de vue : Les activistes ciblent à tort l'insecticide sulfoxaflor (aux USA)

12 Avril 2022 Publié dans #Pesticides, #Activisme

Point de vue : Les activistes ciblent à tort l'insecticide sulfoxaflor (aux USA)

 

Amanda Zaluckyj, AGDAILY*

 

 

Image par Fotokostic, Shutterstock

 

 

Ma note : Ça se passe aux États-Unis d'Amérique. En France, il y a eu un tribunal administratif...

 

 

Les humains ont parfois un comportement bizarre : nous disons une chose et en faisons une autre. Vous souvenez-vous, à l'école primaire, de la façon dont les petits garçons traitent les petites filles pour lesquelles ils ont le béguin ? Souvent, le garçon est méchant avec la fille. La psychologie nous dit que ce comportement contradictoire est censé être un mécanisme d'adaptation qui réduit la douleur d'un rejet potentiel.

 

Malheureusement, tout le monde ne se défait pas de ces habitudes enfantines en grandissant. Nous voyons souvent ce comportement chez les militants opposés à l'agriculture moderne.

 

Le Center for Food Safety et le Pollinator Stewardship Council en sont de bons exemples. Ces groupes ont poursuivi l'Agence Américaine de Protection de l'Environnement au sujet de l'homologation du sulfoxaflor en 2013. Le sulfoxaflor est une nouvelle classe d'insecticides efficace contre certains insectes de plus en plus résistants aux anciens pesticides. L'EPA a procédé à un examen approfondi du sulfoxaflor dans le cadre de la loi fédérale sur les insecticides, les fongicides et les rodenticides (FIFRA), et a conclu que son utilisation n'avait pas d'effets négatifs déraisonnables sur la santé humaine ou l'environnement. Mais dans leur action en justice, le CFS et le PSC ont affirmé que l'EPA n'avait pas correctement évalué l'impact de cette nouvelle classe d'insecticides sur les pollinisateurs. Le tribunal du neuvième circuit – qui couvre une grande partie de l'ouest des États-Unis, y compris la Californie et Hawaï – leur a donné raison et a annulé l'enregistrement de l'EPA en 2015.

 

L'EPA est donc retournée à ses tablettes. Elle a révisé l'enregistrement pour deux types d'applications : sur les cultures qui n'attirent pas les abeilles, et sur les cultures où l'insecticide ne serait pas appliqué en présence d'abeilles.

 

 

 

 

Entre-temps, les partisans du sulfoxaflor ont soumis à l'agence des recherches scientifiques supplémentaires sur ses effets à long terme sur les pollinisateurs. L'EPA a ensuite procédé à une nouvelle évaluation complète des risques et a conclu qu'elle pouvait rétablir en toute sécurité toutes les homologations de 2013, ajouter quelques nouvelles utilisations et supprimer certaines restrictions d'application de 2016.

 

Mais le CSF et le PSC n'étaient toujours pas satisfaits. Ils ont donc intenté un nouveau procès à l'EPA, affirmant cette fois que l'agence avait commis une violation technique de la loi sur les espèces menacées d'extinction. L'EPA se défend et attend une décision de la Cour du neuvième circuit à tout moment.

 

En quoi s'agit-il d'un exemple de cas où l'on fait ce que l'on dit et non ce que l'on fait ? Parce qu'il ne fait aucun doute que le sulfoxaflor est un meilleur pesticide dans tous les domaines. Comme l'EPA l'a fait valoir à la Cour, « les faits sont écrasants : le sulfoxaflor est meilleur pour toutes les espèces – c'est-à-dire les mammifères, les espèces d'eau douce et les pollinisateurs. »

 

Il ne comporte aucun risque pour les humains. Il est hautement sélectif et ne cible qu'une gamme d'insectes foreurs et suceurs. Le sulfoxaflor est également moins toxique que ses homologues plus anciens. Il nécessite moins d'applications et son taux d'application est plus faible. Et voici la meilleure partie : il se dissipe rapidement dans le pollen et le nectar – le risque pour les pollinisateurs est donc encore plus faible.
 

 

Si le CFS et le PSC sont vraiment si préoccupés par l'environnement et la santé des pollinisateurs, pourquoi se battent-ils si fort pour bloquer un nouvel insecticide qui sera meilleur pour l'environnement et la santé des pollinisateurs ? Cela n'a absolument aucun sens.

 

Pour replacer tout cela dans son contexte, n'oubliez pas que c'est l'EPA qui est le défendeur dans cette action en justice. Ce n'est pas une agence connue pour défendre les pesticides. Elle a suivi l'analyse FIFRA – un cadre réglementaire qui nous a bien servi pendant plus d'un demi-siècle – et a conclu que le sulfoxaflor ne posait pas de risque déraisonnable. Et lorsque le Ninth Circuit a demandé à l'EPA d'accorder plus de poids aux impacts potentiels sur les pollinisateurs, l'EPA a réalisé une nouvelle évaluation complète et est parvenue à la même conclusion que précédemment.

 

Il ne s'agit pas d'un enregistrement de pesticide à la sauvette !

 

Je ne peux certainement pas répondre des actions déroutantes des groupes d'activistes. Mais mon intuition est qu'ils veulent bloquer le sulfoxaflor, non pas parce qu'il est réellement mauvais pour les pollinisateurs, mais parce que ces organisations ont un programme anti-pesticides. Elles pensent peut-être que les agriculteurs renonceront à toute utilisation de pesticides s'ils n'ont d'autre choix que de recourir à des insecticides plus anciens et de moins en moins efficaces. C'est totalement illogique (et pas le moins du monde réaliste), mais pas totalement inédit.

 

Le résultat malheureux est que l'accès à un nouvel insecticide plus efficace est limité pendant que ces militants se battent contre l'EPA devant les tribunaux. Le SCF et le CSP représentent ce petit garçon à l'école primaire. Le sulfoxaflor est le nouvel insecticide, respectueux de l'environnement et durable. Mais une certaine peur d'être rejeté pousse le petit garçon à taquiner impitoyablement la petite fille.

 

_____________

 

Amanda Zaluckyj tient un blog sous le nom The Farmer's Daughter USA. Son objectif est de promouvoir les agriculteurs et de lutter contre la désinformation qui tourbillonne autour de l'industrie agroalimentaire américaine.

 

Source : Perspective: The misguided targeting of insecticide sulfoxaflor | AGDAILY

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article