Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Le problème avec la réalité...

17 Mars 2022 Publié dans #Ukraine, #Politique, #Willi l'Agriculteur

Le problème avec la réalité...

 

Willi l'agriculteur*

 

 

 

 

Actuellement, 1000 kg d'urée coûtent assez exactement 1000 €. Même sans avoir fait d'études de mathématiques, il est facile de calculer qu'un kg d'urée coûte 1 €. Avec de tels prix pour les engrais, chaque agriculteur réfléchit à trois fois avant de décider combien il va mettre d'engrais. Mais on ne peut pas se passer d'engrais, même dans l'agriculture biologique. C'est cependant une autre chose qui me préoccupe aujourd'hui.

 

J'ai eu hier [ma note : l'article original a été publié le 10 mars 2022] une réunion Zoom (numérique) avec M. Martin Häusling, membre du Parlement Européen et membre du groupe des Verts, ainsi que Mme Ophelia Nick, secrétaire d'État au Ministère Fédéral de l'Alimentation et de l'Agriculture, et deux autres invités. Le contenu des 90 minutes est vite raconté : les organisateurs se sont fait confirmer le fait que les objectifs de la stratégie de la ferme à la table doivent en tout cas être poursuivis sans changement. Donc : 30 % de bio [ma note : c'est l'objectif allemand] et 50 % de « pesticides » en moins, manger moins de viande et réduire le nombre d'animaux. Et quiconque émet un doute à ce sujet est le diable en personne.

 

On avait aussi le droit de poser des questions. La grande majorité des plus de 100 questions posées étaient très techniques et soulevaient justement ces doutes. On a demandé s'il ne serait pas judicieux, compte tenu de la pénurie imminente, de reporter éventuellement la nouvelle PAC d'une ou plusieurs années. J'ai posé quatre fois la même question : dois-je extensifier mes cultures, c'est-à-dire utiliser moins d'engrais, moins de produits phytosanitaires et ensemencer volontairement une partie de mes terres en prairies fleuries ? Pas de réponse. Ni à ma question, ni à quasiment toutes les questions du public.

 

Et puis je lis que, lors de la commission de l'agriculture du mercredi 9 mars, Mme Renate Künast « a mis en garde contre le fait de ressortir des tiroirs des concepts anciens qui ont déjà échoué ». Elle a demandé à la place « un développement de l'agriculture biologique et, en raison des surfaces limitées, une réduction de l'élevage d'animaux de rente ». C'est donc exactement le même son de cloche que celui de M. Martin Häusling et de Mme Ophelia Nick.

 

Ces déclarations me rappellent une phrase de Paul Watzlawick, un psychothérapeute et philosophe autrichien : « Celui qui pense différemment n'est pas un idiot, il s'est simplement construit une autre réalité ». Mais peut-être que Mme Künast pense la même chose de moi.

 

Ce qui me donne de l'espoir : le FDP et la CDU/CSU demandent tous deux une réévaluation de la politique agricole. Se pourrait-il que la coalition des feux tricolores s'effrite ?

 

Je suis très curieux de connaître l'issue de la réunion spéciale des ministres de l'Agriculture du G7, vendredi midi. Nous verrons quelle réalité s'y imposera. J'ai comme une petite idée...

 

_______________

 

 

* Source : Das Problem mit der Realität... - Bauer Willi

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article