Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

« Après des années d'oubli, les haies font leur grand retour dans les campagnes » dans le JDD

1 Mars 2022 Publié dans #critique de l'information

« Après des années d'oubli, les haies font leur grand retour dans les campagnes » dans le JDD

 

Glané sur la toile 917

 

 

 

 

Le titre, « Après des années d'oubli, les haies font leur grand retour dans les campagnes », de cet article de M. Adrien Cahuzac publié par le Journal du Dimanche (JDD) le 26 février 2022 est sans doute manichéen et injuste envers les nombreux agriculteurs qui ont des haies et en plantent.

 

À preuve, la mise en route :

 

« Ce sont des champs de blé, de colza et de betteraves comme il peut y en avoir des centaines dans la campagne marnaise. Pourtant, en périphérie de Châlons-en-Champagne (Marne), ceux de Philippe Gerbaux ont quelque chose de particulier. Depuis une vingtaine d’années, l’agriculteur de 57 ans, père de trois enfants, replante des arbres et des haies dans ses parcelles. Un véritable pionnier. "L’image des agriculteurs auprès du grand public m’a toujours tenu à cœur, explique Philippe Gerbaux, à la tête de 11 kilomètres de haies sur 375 hectares de terres. Planter des haies est très bien perçu. Il y a vingt ans, je passais pour un extraterrestre auprès de mes voisins agriculteurs.»

 

Mais il est vrai que des efforts particuliers ont été consentis récemment pour promouvoir la plantation de haies, et que les opérations de plantation se mettent en place.

 

Dans ma commune, ce sont trois exploitations agricoles qui ont souscrit au programme et dont les projets ont été validés : deux « conventionnelles, dont une ferme Dephy, et une bio (de longue date).

 

L'article décrit le programme « Plantons des haies », avec un objectif de 7.000 kilomètres par an, avec beaucoup de détails et de justesse.

 

Mais était-il nécessaire d'écrire :

 

« Même Christiane Lambert, l’emblématique présidente de la FNSEA, a appelé les céréaliers le 1er juin 2021 à replanter des haies lors de leur congrès annuel. »

 

C'est du FNSEA-bashing implicite, fondé sur une vision caricaturale et dénigrante de ce qu'est la fédération syndicale majoritaire – majoritaire parce qu'elle répond aux attentes de la majorité des agriculteurs.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article