Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Une étude confirme que les versions GM de la légionnaire d'automne peuvent lutter efficacement contre cet insecte nuisible

16 Février 2022 Publié dans #Article scientifique, #AGM

Une étude confirme que les versions GM de la légionnaire d'automne peuvent lutter efficacement contre cet insecte nuisible

 

Joan Conrow*

 

 

 

 

Les insectes génétiquement modifiés offrent une solution durable pour lutter contre la légionnaire d'automne, un ravageur agricole qui a déjà développé une résistance à la fois aux insecticides et aux cultures Bt, selon une nouvelle étude.

 

La recherche évaluée par des pairs, publiée dans le BMC Biotechnology Journal, a révélé que la technologie Friendly d'Oxitec Ltd peut réduire efficacement les populations de la légionnaire d'automne, offrant ainsi un espoir de protection à long terme contre ce ravageur.

 

« Nos résultats sont prometteurs pour un ajout nouveau et précieux aux futurs programmes de lutte intégrée contre la légionnaire d'automne, et contre d'autres ravageurs pour lesquels la résistance aux insecticides est devenue un défi important pour les agriculteurs », ont écrit les auteurs. « La préservation des outils existants et la réduction de la dépendance excessive à leur égard, tout en minimisant leur impact écologique, amélioreront la sécurité alimentaire, les moyens de subsistance des agriculteurs et la durabilité environnementale. »

 

La technologie exclusive Friendly fonctionne en modifiant génétiquement (GM) les insectes pour introduire un gène qui empêche la progéniture des ravageurs de survivre jusqu'à l'âge adulte. Les légionnaires d'automne mâles modifiés sont relâchés dans les zones d'infestation où ils s'accouplent avec des femelles sauvages, ce qui réduit le nombre de descendants femelles dans la génération suivante et, par conséquent, réduit considérablement la population. Le gène introduit est autolimité.

 

L'un des principaux avantages de cette approche est qu'elle cible les ravageurs problématiques, en épargnant les insectes bénéfiques et en évitant les effets hors cible sur l'écologie au sens large souvent observés lors de l'application d'insecticides. Elle permet également de résoudre le problème de la résistance des ravageurs aux insecticides destinés à les combattre.

 

« Le développement d'une souche de légionnaire d'automne modifiée pour présenter une mortalité conditionnelle et spécifique aux femelles offre une nouvelle option de lutte contre les ravageurs et une stratégie de gestion de la résistance lorsque la légionnaire d'automne menace l'efficacité des insecticides et des cultures Bt », concluent les auteurs.

 

Oxitec a utilisé avec succès sa technologie Friendly d'insecte à autolimitation conditionnelle sur des moustiques pour lutter contre la dengue, le Zika et d'autres maladies au Brésil et mène actuellement des essais sur le terrain aux États-Unis. Les autorités de réglementation brésiliennes ont également approuvé l'utilisation commerciale de la légionnaire d'automne Friendly, la jugeant sans danger pour les personnes, les animaux et l'environnement.

 

Bien qu'originaire des Amériques, la légionnaire d'automne s'est répandue dans le monde entier, détruisant les cultures en Asie, en Australie et maintenant en Afrique. Les papillons adultes pondent leurs œufs sur les cultures et lorsque les chenilles éclosent et commencent à se nourrir, elles sont extrêmement destructrices, causant des milliards de dollars de dommages et de pertes de récoltes chaque année. Elles sont particulièrement attirées par le maïs, le riz et le sorgho, mais se nourrissent également d'autres cultures et plantes.

 

Les chercheurs ont constaté que les mâles de légionnaires d'automne génétiquement modifiés rivalisent fortement avec les mâles de type sauvage pour s'accoupler, ce qui est la clé du succès de la technologie sur le terrain. Ils ont également confirmé la nature autolimitative du transgène dans les populations de laboratoire. « Le gène est autolimité, il décline jusqu'à l'extinction en quelques générations [quatre à sept] », écrivent les auteurs. « Dans les applications futures sur les cultures, le trait OX5382G ne devrait donc pas persister dans les populations de légionnaires d'automne après l'arrêt des lâchers. »

 

En outre, les chercheurs ont modélisé l'effet du lâcher de papillons adultes auto-limitants et sélectionnant les mâles dans les populations cibles de légionnaires d'automne. Leur modélisation montre que le développement de la légionnaire d'automne résistante au maïs Bt est considérablement retardé, ce qui permet une gestion durable de la légionnaire d'automne sur une période beaucoup plus longue.

 

« Nos simulations ont montré que sans la libération des mâles OX5382G, la résistance génétique aux protéines insecticides augmente rapidement en raison de la sélection naturelle », écrivent les auteurs. « La présence de protéines insecticides dans les cultures biotechnologiques supprime les populations de légionnaires d'automne dans un premier temps, mais à mesure que la fréquence de l'allèle de résistance augmente, la taille de la population rebondit et revient à la capacité de charge. Pour atténuer cette menace, nos simulations montrent que les lâchers de papillons OX5382G, même en nombre relativement faible, peuvent retarder l'accumulation d'allèles de résistance dans une population de légionnaires d'automne et de supprimer la taille de cette population. Ces résultats sont cohérents avec ceux des études de modélisation précédentes et des études empiriques avec un autre lépidoptère. »

 

Les responsables d'Oxitec ont salué les résultats de cette recherche indépendante [ma note : pas vraiment]. « Ces résultats démontrent l'immense promesse de la légionnaire d'automne d'Oxitec de transformer l'efficacité et la durabilité de la production de cultures alimentaires critiques, au Brésil et dans le monde entier », indique un communiqué de presse de l'entreprise.

 

« Notre légionnaire d'automne Friendly est en cours de développement pour transformer la durabilité de la production de maïs au Brésil et dans d'autres pays, et pour soutenir la sécurité alimentaire à long terme », a déclaré M. Grey Frandsen, PDG d'Oxitec, dans le communiqué. « Ayant passé beaucoup de temps dans les régions agricoles du Brésil, j'ai vu de première main la menace que représente la légionnaire d'automne. Nous disposons désormais d'une solution qui peut protéger les outils existants et assurer une protection véritablement durable et écologique du maïs contre cette menace. »

 

_____________

 

* Source : GM versions of fall armyworm can effectively control the insect pest, study confirms - Alliance for Science (cornell.edu)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Belle techno :-)<br /> « OX5382G » ça manque un peu de poésie à mon goût. Si on veut que ce genre de solution soit acceptée par le grand public gavé de thèses écolo bobo il faudrait lui trouver un nom plus vendeur. La Saint Valentin est passée mais je verrais bien une communication qui met en avant l’amour libre chez les légionnaires :-D
Répondre