Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Les agriculteurs réclament une transition alimentaire en Allemagne

23 Février 2022 Publié dans #Agriculture biologique, #Activisme, #Willi l'Agriculteur

Les agriculteurs réclament une transition alimentaire en Allemagne

 

Willi l'agriculteur*

 

 

 

 

Non, je ne me suis pas trompé. Eh bien, ce ne sont pas tous les agriculteurs, mais, à en croire la radio bavaroise, seulement les agriculteurs bio.

 

Mais les agriculteurs bio que je connais ne le réclament pas, bien qu'ils soient pour la plupart affiliés par l'intermédiaire de leurs fédérations au BÖLW [Bund Ökologische Lebensmittelwirtschaft – fédération de l'économie des produits alimentaires écologiques]. Ils craignent plutôt qu'une croissance trop rapide sans la demande correspondante ne conduise à une chute des prix. La BÖLW voit les choses différemment :

 

Je cite :

 

« La surface bio en Allemagne croît trop lentement selon l'avis de la BÖLW. Actuellement, la surface exploitée de manière écologique est de 1,78 million d'hectares, soit à peine onze pour cent. Mais le nouveau gouvernement fédéral veut atteindre 30 pour cent d'ici 2030, soit un triplement.

 

Nous pouvons y arriver, estime Tina Andres, présidente de la BÖLW, mais seulement avec plus d'efforts que jusqu'à présent. Dès maintenant, il faudrait pour cela que chaque année douze pour cent des agriculteurs se convertissent au bio. »

 

Tina Andres a succédé à Felix Prinz zu Löwenstein. Je ne peux toutefois suivre sa logique qu'à moitié. Si chaque année 12 % des agriculteurs se convertissent... ?

 

La DBV [fédération allemande des agriculteurs] a réalisé un sondage très récent sur la volonté de conversion des agriculteurs.

 

Il en ressort que 18,7 % pourraient éventuellement envisager une conversion, 1,3 % la feront certainement. On est plus intéressé dans le sud que dans le nord ou l'est, plus dans les cultures fourragères que dans les grandes cultures, plus dans les petites exploitations que dans les grandes.

 

Les raisons de la conversion sont très rapidement identifiables aux pages 7 et 8 : on s'attend à une augmentation des revenus provenant des prix et des primes.

 

___________

 

 

* Source : Bauern fordern Ernährungswende - Bauer Willi

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article