Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Congrès agricole en Allemagne – Le grand consensus

24 Janvier 2022 Publié dans #Politique

Congrès agricole en Allemagne – Le grand consensus

 

Willi l'agriculteur*

 

 

 

 

Le 18 janvier, le congrès agricole du BMU, qui s'appelle désormais BMUV [Ministère Fédéral de l'Environnement, de la Protection de la Nature, de la Sûreté Nucléaire et de la Protection des Consommateurs], s'est réuni pour la 6e fois.

 

Vous trouverez le programme ici : https://www.bmu-events.de/sites/default/files/gc-event/uploads/11326_programm_deutsch-v5.pdf

 

Comme on peut le voir, un florilège de thèmes et de personnes issues de la politique, de la protection de la nature, de la protection des consommateurs et également de l'agriculture.

 

Le congrès en résumé : tous – mais vraiment tous – sont d'avis que les chances de transformation de l'agriculture n'ont jamais été aussi bonnes qu'actuellement. Grâce à la direction « verte » des deux principaux ministères, le BMEL [Ministère Fédéral de l'Alimentation et de l'Agriculture] et le BMUV, la politique environnementale et la politique agricole peuvent désormais, pour la première fois, être menées d'un seul tenant, selon les deux ministres en charge.

 

La Commission Borchert et la Commission pour l'Avenir ont toutes deux indiqué les objectifs et les voies de la transformation de l'agriculture. Il ne reste plus qu'à la politique de les mettre en œuvre. Tout le monde était d'accord sur ce point, y compris les représentants de la Fédération Allemande des Agriculteurs, de la Fédération Allemande des Femmes Rurales et de la Fédération de la Jeunesse Rurale Allemande. Ces derniers ont simplement fait remarquer que des moyens financiers considérables étaient nécessaires pour réussir la transformation de l'agriculture. Il s'agit de plusieurs milliards d'euros. Chaque année.

 

Tout le monde était également d'accord pour dire que personne ne sait actuellement comment la transformation de l'agriculture sera financée. Ce sujet n'a d'ailleurs pas vraiment été abordé, bien que les spectateurs de l'extérieur l'aient réclamé à plusieurs reprises sur la toile.

 

À Berlin, il y avait une grande unanimité. Et c'est déjà pas mal...

 

Quelle a été la réaction dans la pratique ? Peut-être que les participants actifs du congrès se renseigneront auprès de ceux qui sont dehors...

 

____________

 

 

*Source : Agrarkongress - Der große Konsens - Bauer Willi

 

Ma note : Dans « Les ministres allemands veulent mettre fin aux subventions agricoles en Europe », Euractiv rapporte :

 

« Dans son accord de coalition, le gouvernement avait accepté de porter l’objectif national en matière d’agriculture biologique de 20 à 30 % de la surface agricole totale d’ici à 2030. En outre, M. Özdemir a maintenant précisé que cet objectif s’appliquerait également à la part des aliments issus de l’agriculture biologique dans la consommation globale. »

 

À la réflexion, c'est possible... il suffit pour cela de mettre suffisamment de contraintes à l'agriculture « conventionnelle » pour que ses rendements soient rabaissés au niveau de ceux de l'agriculture « biologique ».

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
U
Quelle est la part de surface agricole allemande occupée par la "biomasse" énergétique ?
Répondre
J
Autour de 14%, l'europe interdit que ce soit plus que 15% de mémoire... j'ai perdu la source