Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Les prix des produits alimentaires augmentent – et les conséquences

23 Décembre 2021 Publié dans #Alimentation, #Economie, #Politique

Les prix des produits alimentaires augmentent – et les conséquences

 

Willi l'agriculteur*

 

 

 

Oui, l'article suivant se trouve derrière un péage.

 

https://www.handelsblatt.com/unternehmen/industrie/landwirtschaft-hohe-energiekosten-knappe-duengemittel-teure-rohstoffe-nahrungsmittel-werden-2022-wohl-deutlich-teurer/27835910.html?ticket=ST-888248-RpBFZWoQbsE3RHUvP34b-cas01.example.org

 

Ce qui est particulier, c'est que le Handelsblatt établit un lien avec l'approvisionnement en engrais (« engrais artificiels ») et en déduit, avec une précision au couteau, que les rendements de toutes les grandes cultures vont baisser en raison des prix élevés et de la mauvaise disponibilité des engrais. Sans fertilisants, moins de rendement.

 

Bien sûr, tous les agriculteurs le savent. Mais ce n'est pas le cas de tous les citoyens, et il est donc bon qu'un grand quotidien attire l'attention sur ce point.

 

Ce qui est exceptionnel dans cette situation, c'est qu'une pénurie d'engrais – parce que les usines ne veulent pas en produire – ne s'est encore jamais produite. Je ne me souviens pas d'une pénurie d'engrais, quel qu'en fût le prix. Il va de soi que le prix élevé a également une influence sur la quantité d'engrais utilisée.

 

 

Les conséquences

 

Cette année, les bilans des céréales et du maïs sont plus serrés que les années précédentes. Personne ne peut prédire sérieusement l'évolution de la consommation, mais les marchés sont « à cran ». Si l'on ajoute à cela d'autres facteurs négatifs (météo, disponibilité des produits phytosanitaires, etc.) dans l'hémisphère nord (et c'est là que se joue la musique pour les céréales et le maïs), les stocks limités seront rapidement épuisés. Les analystes deviennent nerveux lorsque les réserves sont inférieures à 20 % de la consommation annuelle. Non seulement les prix explosent alors, mais les pays pauvres qui importaient jusqu'à présent nos céréales bon marché ne peuvent plus se les offrir. En raison de leur proximité géographique, les céréales européennes sont souvent destinées à l'Afrique du Nord. Près de 200 millions de personnes y vivent. L'un des aliments de base est le pain.

 

Mais les prix élevés des denrées alimentaires ont également des conséquences négatives pour les concitoyens qui, en tant que travailleurs à bas salaire, dépensent nettement plus que les 11 % moyens pour l'alimentation. Si cela n'est pas compensé par des transferts publics, les prix élevés ont également une composante sociale : des troubles pourraient survenir. Pas nécessairement en Allemagne, mais dans d'autres endroits de la planète.

 

______________

 

 

* Source : Lebensmittel teurer - und die Folgen - Bauer Willi

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article