Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Pesticides toxiques dans les aliments ? Les nouvelles données de sécurité de la FDA devraient calmer vos craintes.

25 Novembre 2021 Publié dans #Pesticides, #Alimentation

Pesticides toxiques dans les aliments ? Les nouvelles données de sécurité de la FDA devraient calmer vos craintes.

 

Cameron English*

 

 

Image : JerzyGorecki / 1232 images via Pixabay

 

La FDA a récemment publié les derniers résultats de son rapport de contrôle des résidus de pesticides. Divulgâcheur : l'approvisionnement alimentaire de l'Amérique n'est toujours pas entaché de produits chimiques synthétiques nocifs.

 

Ma note : Les résultats sont très similaires à ceux de l'Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA).

 

 

En octobre, une vidéo TikTok virale incitait les spectateurs à acheter un produit de lavage des légumes à base d'huiles essentielles pour les débarrasser des « pesticides et toxines environnementales » nocifs. L'affirmation centrale du clip est sans fondement, comme d'autres l'ont déjà expliqué, mais voici une autre raison pour laquelle vous ne devriez pas vous inquiéter des pesticides : les chances que vous soyez exposé à des niveaux nocifs d'un quelconque produit chimique par le biais des aliments sont essentiellement nulles.

 

La FDA a récemment publié les derniers résultats de son Programme de Surveillance des Données sur les Pesticides. Les chiffres de cette année ne sont en rien surprenants ; ils sont presque identiques aux conclusions du rapport précédent. Si vous craignez que des fruits et légumes toxiques se cachent dans le rayon des produits frais, les dernières conclusions de l'agence peuvent vous rassurer :

 

« La FDA a constaté que 98,7 % des aliments domestiques et 89,1 % des aliments importés étaient conformes aux normes fédérales. Aucun résidu chimique de pesticide n'a été trouvé dans 42,4 % des échantillons nationaux et 49,4 % des échantillons importés. »

 

En prime, la FDA a indiqué que les produits d'origine animale (y compris les aliments pour animaux de compagnie) présentaient un risque tout aussi minime, ce qui signifie que vous n'allez probablement pas faire de mal à votre chiot ou à votre stupide chat (je peux dire cela parce que j'ai un chat) avec de la nourriture ou des friandises contenant des pesticides :

 

« La FDA a également analysé 365 échantillons d'aliments pour animaux (127 échantillons nationaux et 238 échantillons d'importation) à la recherche de pesticides. L'agence a constaté que 98,4 % des échantillons d'aliments pour animaux nationaux et 95,4 % des échantillons importés étaient conformes aux normes fédérales. Aucun résidu chimique de pesticide n'a été trouvé dans 40,9 % des échantillons d'aliments d'origine nationale et 43,7 % des échantillons d'aliments d'origine importée. »

 

 

Qu'en est-il des échantillons « non conformes » ?

 

Quelques commentaires s'imposent ici. L'EPA fixe une norme de sécurité pour les résidus de pesticides dans les aliments, appelée « tolérance ». Il est inévitable que certains échantillons ne respectent pas cette mesure rigoureuse, mais les autorités de réglementation ont prévu cette éventualité. Comme l'a souligné le Dr Steve Savage, phytopathologiste :

 

« La tolérance est fixée pour s'assurer qu'il existe une marge de sécurité substantielle (généralement d'un facteur 100) entre le résidu autorisé et tout niveau retrouvé, permettant d'établir une certitude raisonnable d'absence de danger pour les humains. L'EPA fixe ensuite des limites à la quantité de pesticide pouvant être appliquée et à la proximité du moment où la culture doit être récoltée, de sorte que la tolérance ne risque pas d'être dépassée lorsque les agriculteurs utilisent le produit. »

 

Ainsi, si vous rencontrez, par exemple, une tomate dont la quantité de pesticide dépasse la tolérance (les tolérances varient selon les produits chimiques), il est très peu probable que vous ou votre famille subissiez un quelconque dommage. Quoi qu'il en soit, la FDA a le pouvoir de retirer du marché les produits qui peuvent présenter un risque pour la santé.

 

 

Notre approvisionnement alimentaire est sûr

 

Voici quelques autres détails importants sur la surveillance des pesticides aux États-Unis :

 

  • La FDA se concentre sur les produits « les plus fréquemment consommés ou importés », ce qui signifie que l'agence évalue probablement vos aliments préférés.

 

  • Les produits échantillonnés sont également choisis en fonction de leur volume et de leur valeur marchande.

 

  • Les produits nationaux et importés ayant déjà fait l'objet de violations sont soumis à un examen plus approfondi ou à un « échantillonnage ciblé ».

 

  • L'agence examine soigneusement les « caractéristiques chimiques et la toxicité du ou des pesticides utilisés ».

 

  • Le Programme de Contrôle des Résidus de Pesticides n'évalue que les produits agricoles bruts. Mais l'Étude sur l'Alimentation Totale de la FDA, dont nous avons parlé dans le contexte de la sécurité des aliments pour bébés, surveille les résidus de pesticides et d'autres éléments toxiques dans les « aliments prêts à consommer ».

 

  • L'USDA et certains États, comme la Californie, disposent de leurs propres programmes de contrôle des résidus de pesticides, offrant ainsi une surveillance supplémentaire pour garantir la sécurité alimentaire.

 

Tout cela pour dire que l'approvisionnement alimentaire de l'Amérique est assez sûr. N'hésitez pas à ignorer les groupes d'activistes en mal d'attention qui suggèrent le contraire.

 

_______________

 

Cameron English, directeur de Bioscience

 

Cameron English est auteur, éditeur et co-animateur du podcast Science Facts and Fallacies. Avant de rejoindre l'ACSH, il était rédacteur en chef du Genetic Literacy Project.

 

Source : Toxic Pesticides in Food? New FDA Safety Data Should Calm Your Fears. | American Council on Science and Health (acsh.org)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article