Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

M. Yann Kindo raconte : « Épidémie de disparitions au Criigen »

10 Novembre 2021 Publié dans #Divers

M. Yann Kindo raconte : « Épidémie de disparitions au Criigen »

 

Glané sur la toile 895

 

 

 

 

Les récentes prises de position et autres guignolades impliquant le Comité de Recherche et d'Information Indépendantes sur le Génie Génétique (CRIIGEN) – voir sur ce site ici, ici, ici, ici et ici – ont laissé des traces dans son conseil d'administration et son conseil scientifique.

 

Avec son œil d'historien et d'observateur attentif de la chose criigénienne, M. Yann Kindo nous rapporte les bouleversements dans « Épidémie de disparitions au Criigen ».

 

 

 

 

Extrait :

 

« Vous avez vu ?

 

Ou plutôt : vous avez vu qui vous ne voyez plus ?

 

En fait, sur la photo de l’équipe, il manque désormais la plupart de leurs figures de proue.

 

Du coup, je devine qu’il y a eu en interne une crise liée à l’épidémie de Covid-19 (c’est d’ailleurs ce que j’étais venu voir en consultant leur liste de membres), et que le Criigen a largement explosé sans faire de bruit.

 

Passons du coup les absents en revue pour essayer de comprendre autant que faire se peut, sans plus d’informations que ça et en sachant que, on va le voir, il est bien difficile de l’extérieur de percevoir la moindre cohérence dans tout ça… »

 

Pour le reste, il faudra aller sur site.

 

Mais révélons tout de même que certains membres des conseils sont partis, soit éjectés, soit de leur propre gré ; des membres liés à ce qu'il faut bien appeler des scandales ou ayant désapprouvé les actions en cause. Ce n'est plus une révélation... c'est même suggéré dans le titre de ce billet. D'autres membres, au passé récent trouble, sont encore là.

 

Le site du CRIIGEN affiche un mot du président du 3 octobre 2021, « Le CRIIGEN : Une référence indépendante » :

 

« La crise du covid a créé une hystérisation de la société et a rendu difficile le débat scientifique. Il n’en demeure pas moins que ce n’est pas une raison suffisante pour que le Criigen se transforme en organisation militante considérée par beaucoup comme antivax.

 

Les prises de position qui auraient dû rester personnelles de certains membres des conseils scientifique et d’administration du Criigen ainsi qu’une communication devenue militante et non objective ont porté atteinte à la crédibilité du Criigen conduisant la majorité de son conseil d’administration à décider de réagir. Les publications sujettes à caution ont été retirées du site. »

 

Oui mais, comme nous l'apprend M. Yann Kindo, pas toutes...

 

Le CRIIGEN ne s'est (peut-être) pas voulu « antivax » dans un premier temps. Il a cependant contribué à jeter et attiser la suspicion sur les vaccins à ARN, coupables à ses yeux, en bref, d'être des OGM.

 

Il l'a fait en tant qu'entité, et non par le fait d'un individu agissant à titre individuel et se prévalant indûment du CRIIGEN. Et c'est aussi en tant qu'entité qu'il a contribué à un recours juridique devant la Cour de Justice de l'Union Européenne en annulation d'un règlement européen qui permettait... la vaccination dans les meilleurs délais (pour les détails, voir « Vaccination contre la Covid : de qui se moque-t-on au CRIIGEN ? ».

 

Le 25 décembre 2020, dans « Crise sanitaire : le summum de la pensée manichéenne », on écrivait :

 

« Beaucoup de questions justifiées restent sans réponse ou pire avec des réponses variables d’un jour à l’autre. Cette nouvelle technique de vaccin à ARN est-elle vraiment fiable à court ou long termes ? Pourquoi ne pas avoir axé la recherche sur des types de vaccins qui ont déjà fait leurs preuves ? Ces vaccins ont-ils été testés sur toutes les populations quel que soit l’âge ? Quel est le pourcentage de protection après vaccination en fonction des différents vaccins ? Une fois vacciné, est-il possible de transmettre le virus ? Quand est-il des différents variants de Covid ? D’où parlent les scientifiques qui gèrent la crise ? »

 

C'était un texte compagnon de l'« expertise » devenue document d'information grand public, puis canevas pour une vidéo Youtube... avant de devenir « sujette[...] à caution ».

 

Une expertise que l'avocat des plaignants désigne comme « du CRIIGEN »... mais qui, ayant été retirée du site du CRIIGEN, ne serait plus du CRIIGEN...

 

Bref,

 

« En tous cas, pour ma part, j’aimerais bien en savoir plus, avec de vraies informations, et ne pas avoir à m'en tenir à mes suppositions plus ou moins logiques et fondées uniquement sur ce que je peux percevoir de l’extérieur, et … de loin. »

 

C'est du clavier de M. Yann Kindo. Cela pourrait aussi être du mien et, pour ma part, cela ne concerne pas que les personnes.

 

D'ailleurs, au vu de l'intitulé complet du CRIIGEN et de sa prétention à être une « référence indépendante », ne serait-ce pas de son devoir de produire un texte expliquant en quoi l'« expertise » est « sujette[...] à caution » ?

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
J'avais déjà mentionné cet excellent article mais avez-vous lu les insultes reçues "profession enseignant, mais enseignant à l'école de police", Jancovoci des OGM" (que Yann feint ironiquement de prendre pour un compliment), "Anne Roumanoff de la vraie science"
Répondre
@MaitreFolace le mercredi 10 novembre 2021, 08:48<br /> <br /> Merci pour vos deux commentaires.<br /> <br /> Oui, j'avais vu. Il y a des gens de peu...