Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

« Bio ou poison », la scandaleuse affiche électorale des Verts de Haute-Autriche

27 Septembre 2021 Publié dans #Politique

« Bio ou poison », la scandaleuse affiche électorale des Verts de Haute-Autriche

 

 

 

 

Le 26 septembre 2021, les yeux étaient évidemment tournés vers l'Allemagne où s'est tourné une page longue de 16 ans.

 

Mais il y avait d'autres élections.

 

Celle des sénateurs des Français de l'étranger (qui a vu la défaite cuisante de Mme Ségolène Royal), les votations en Suisse (qui ont vu la loi sur le mariage pour toutes et tous adoptée à une large majorité (64 %) et l'« initiative 99 % » (« Alléger les impôts sur les salaires, imposer équitablement le capital » de son vrai nom) des Jeunes Socialistes, qui voulait imposer à 150 % les parts du revenu du capital, rejetée à une large majorité (65 %)), et celles de la Haute-Autriche (maires, conseils municipaux et parlement régional (Landtag)).

 

Les Verts de Haute-Autriche ont animé les discussions et suscité la polémique avec une affiche (ci-dessus) : « bio ou poison – tu as le choix ». Le « poison » est une référence explicite aux pesticides, ceux-ci étant souvent désignés par « Ackergift » (poisons des champs) dans la littérature militante.

 

Ils ont aussi « assuré » avec une affiche plus consensuelle que l'on peut qualifier de populiste, « Heimat mit Dir », la patrie, la région ou le pays natal avec toi.

 

 

 

 

La première affiche a suscité notamment le courroux de la ministre de l'agriculture Elisabeth Köstinger. L'affiche « ne représente en aucune manière l'agriculture autrichienne », a-t-elle tonné. « Le thème électoral actuel des Verts est irrespectueux, primitif et populiste»

 

On peut parfaitement suivre Mme Elisabeth Köstinger dans cette analyse. Ce qui importe ici, c'est la stratégie qui consiste à monter une partie de la population contre une autre, une grande majorité contre la petite minorité des actifs de l'agriculture. Avec un rappel historique, on encourt le point Godwin...

 

Les Verts avaient une autre affiche pour les élections au Conseil National de 2019 : « environnement propre, politique propre ». Deux ans après, la « politique propre »...

 

Était-ce payant ? Difficile à dire dans une élection qui a vu un nouveau parti d'opposants à la vaccination et au passe sanitaire. Mais les Verts ont gagné deux points de pourcentage selon le décompte provisoire de 23h13.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
En parlant de bio et de poison :

"Un producteur de haricots verts bio, à Souvigny-en-Sologne, propose aux particuliers de venir cueillir les haricots qu'ils veulent ce mercredi. Une société de conserverie refuse de lui acheter ses 150 tonnes de production, en raison de la présence de quelques plantes toxiques sur la parcelle.
(...)
"En raison de la présence de quelques daturas [plantes toxiques] sur une partie de la parcelle, une firme de conserverie de renommée internationale a refusé l'intégralité de nos dix hectares, soit environ 150 tonnes de haricots verts Bio que nous avions cultivé sur commande malgré les conditions très difficiles de cette année", expliquent Emmanuel Calers, Stéphanie Paumier et Jade Schwint."

https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/sologne-pour-ne-pas-avoir-a-jeter-150-tonnes-de-haricots-verts-bio-ces-producteurs-offrent-leur-1632848356
Répondre
F
Magnifique sophisme de faux dilemme (ou fausse alternative). Autrement dit une grossière tentative de manipulation.
Répondre