Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Les récoltes chez Willi l'agriculteur : reconnaissance et humilité

18 Août 2021 Publié dans #Divers

Les récoltes chez Willi l'agriculteur : reconnaissance et humilité

 

Willi l'agriculteur*

 

 

La photo montre la dernière remorque avec du blé quittant le champ. La récolte des céréales a rarement duré aussi longtemps que cette année. Nous avons commencé le 24 juillet, et la récolte de blé s'est terminée le dimanche 15 août. On devient humble quand on espère pouvoir partir tous les jours avec la moissonneuse-batteuse. Dans les premiers jours d'août, c'était possible, mais même là, malheureusement, seulement pendant quelques heures. Nous avons donc dû attendre à nouveau.

 

Un quart de notre blé a versé à cause des tempêtes en Rhénanie (14 juin). Par conséquent, nous devions conduire la moissonneuse-batteuse perpendiculairement au sens de la culture, ce qui était incroyablement fastidieux et lent.

 

Au grand étonnement de tous, les qualités étaient encore tout à fait décentes. Après toute cette pluie, personne ne s'attendait à un temps de chute de Hagberg supérieur à 300, et la teneur en protéines variait de 12,2 % à 13,2 %. Les poids d'hectolitres de 76 à 78 ne sont pas exaltants, mais pour cette année, nous sommes très satisfaits de toutes ces valeurs.

 

Et les rendements ? Ils sont inférieurs d'environ 10 % à la moyenne pluriannuelle, mais nous sommes tout de même satisfaits. Nous n'avons pas eu de problèmes de sécheresse, au contraire : en juin il a plu 90 mm, en juillet, 188 mm. Cela représente trois fois les précipitations mensuelles normales d'environ 60 mm.

 

Et les prix ? La semaine dernière, nous avons vendu du colza à plus de 52 €/q. Ces dernières années, les prix ici se situaient entre 32 et 36 € et nous avons également conclu des contrats pour 38 et 48 €. Aujourd'hui, le colza est rare. Au Canada en particulier, on parle de pertes de rendement de 4 millions de tonnes pour le colza. La raison : la chaleur extrême.

 

On observe une évolution similaire avec le blé. Nous avons passé des contrats pour 18 € parce que nous pensions que c'était un prix fantastique il y a quelques mois, alors que les années précédentes, le pic se situait souvent à 15 ou 16 €. Actuellement, le blé panifiable stocké à la coopérative est payé plus de 22 €/q. Il y a plusieurs raisons à cela. L'Europe récolte moins et surtout avec de moins bonnes qualités, car il y a encore du blé dans les champs. La Russie récolte moins, tout comme le Canada et les États-Unis. Mon ami Daniel au Parana a vu 70 % de son maïs geler avant la floraison. Un échec total dans de nombreuses régions du Brésil.

 

Pour ceux qui veulent s'informer sur les prix des produits agricoles de base, voici un lien utile :

 

https://www.kaack-terminhandel.de/de/matif-weizen.html

 

____________

 

 

* Source : Dankbar und demütig - Bauer Willi

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article