Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Les Philippines sont le premier pays à approuver la culture du « Riz Doré » enrichi en nutriments

24 Juillet 2021 Publié dans #Riz doré, #Alimentation, #Santé publique

Les Philippines sont le premier pays à approuver la culture du « Riz Doré » enrichi en nutriments

 

Institut International de Recherche sur le Riz (IRRI)*

 

 

23 juillet 2021, Los Baños, PHILIPPINES – Les agriculteurs philippins seront les premiers au monde à pouvoir cultiver un type de riz enrichi en nutriments pour aider à réduire la malnutrition infantile, ce riz ayant reçu le feu vert des autorités de réglementation.

 

Le Riz Doré a été mis au point par le Department of Agriculture-Philippine Rice Research Institute (DA-PhilRice) en partenariat avec l'Institut International de Recherche sur le Riz (IRRI) et contient des niveaux supplémentaires de bêta-carotène, que le corps convertit en vitamine A.

 

Environ un enfant sur cinq issu des communautés les plus pauvres des Philippines souffre de carence en vitamine A (VAD – vitamine A deficiency), qui touche environ 190 millions d'enfants dans le monde. Il s'agit de la cause la plus fréquente de cécité infantile et d'un facteur contribuant à l'affaiblissement du système immunitaire.

 

« Cette étape importante place les Philippines à l'avant-garde mondiale de l'exploitation de la recherche agricole pour résoudre les problèmes de malnutrition et les effets connexes sur la santé d'une manière sûre et durable », a déclaré le Dr Jean Balié, directeur général de l'IRRI, un centre de recherche du CGIAR-GCRAI (Groupe Consultatif pour la Recherche Agricole Internationale).

 

« Le succès réglementaire du Riz Doré démontre le leadership en matière de recherche de DA-PhilRice et la robustesse du système réglementaire philippin en matière de biosécurité. »

 

Le Riz Doré est génétiquement modifié pour fournir jusqu'à 50 % du besoin moyen estimé (EAR – estimated average requirement) en vitamine A des jeunes enfants, le groupe d'âge le plus sensible à la VAD aux Philippines.

 

Ce nouveau type a déjà reçu les approbations de sécurité alimentaire des régulateurs en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Canada et aux États-Unis d'Amérique**, mais les Philippines sont le premier pays à approuver la culture commerciale. Le Riz Doré fait également l'objet d'un examen réglementaire final au Bangladesh.

 

« Nous nous engageons à assurer la plus haute qualité de semences pour les agriculteurs et un approvisionnement alimentaire sûr et nutritif pour tous les Philippins », a déclaré le Dr John de Leon, directeur exécutif de DA-PhilRice.

 

« Un programme complet d'assurance qualité et d'intendance pour le Riz Doré sera mis en place, couvrant toute la chaîne de valeur, de la production de semences à la commercialisation, en passant par le traitement post-récolte. »

 

DA-PhilRice a commencé à travailler avec des partenaires locaux pour identifier des approches et des programmes basés sur le marché pour apporter le Riz Doré en premier lieu à des communautés sélectionnées avec une prévalence élevée de VAD et d'autres carences en micronutriments associées.

 

Il augmente également le volume de semences disponibles et entreprend d'autres activités restantes nécessaires pour amener le Riz Doré dans les champs des agriculteurs.

 

Les interventions précédentes pour lutter contre la VAD ont consisté à fournir des suppléments aux familles pour qu'elles les ajoutent à leurs repas, ou à biofortifier des produits comme l'huile ou la farine, ce qui peut être coûteux ou nécessiter un changement de comportement de la part des ménages sous-alimentés. Le Riz Doré ajoute un nutriment important à un aliment de base qui est déjà consommé dans des volumes de près de 120 kg par habitant et par an.

 

« La livraison du riz doré sur le dernier kilomètre n'est qu'une des composantes d'une approche de la nutrition basée sur les systèmes alimentaires, qui comprend également des services de proximité et de vulgarisation, ainsi qu'un meilleur accès au marché pour les agriculteurs », a déclaré le Dr Ajay Kohli, directeur de la recherche à l'IRRI.

 

« En améliorant les variétés de riz qui répondent aux besoins des agriculteurs, des consommateurs et de l'environnement, les innovations de la sélection de précision telles que le génie génétique et l'édition de gènes peuvent ouvrir des voies pour une participation plus inclusive au système alimentaire. »

 

Le Riz Doré a été conçu par les professeurs Ingo Potrykus et Peter Beyer à la fin des années 1980. L'IRRI est devenu le premier titulaire de licence pour les travaux des scientifiques en 2001.

 

Le programme Healthier Rice (riz plus sain) de l'IRRI développe actuellement un riz à haute teneur en fer et en zinc (HIZR), afin de mettre sur le marché un type de riz avec des traits empilés, contenant du bêta-carotène, du fer et du zinc, qui peut contribuer à remédier aux multiples carences en micronutriments dont souffrent plus de deux milliards de personnes dans le monde.

 

_________

 

* Source : Philippines becomes first country to approve nutrient-enriched “Golden Rice” for planting | International Rice Research Institute (irri.org)

 

** Ces décisions avaient pour but de préempter les cacas nerveux au cas où un grain de riz doré se trouverait dans un chargement de riz « conventionnel » importé.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article