Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Les agriculteurs philippins tirent des avantages économiques du maïs GM, selon une étude

18 Juillet 2021 Publié dans #OGM

Les agriculteurs philippins tirent des avantages économiques du maïs GM, selon une étude

 

Joan Conrow*

 

 

Image : champ de maïs aux Philippines. Shutterstock/Vimada Lew

 

 

Les agriculteurs philippins, y compris les ménages à faible revenu, ont bénéficié économiquement de la culture du maïs génétiquement modifié (GM), selon une nouvelle étude.

 

L'étude, publiée dans l'International Journal of the Science of Food and Agriculture, a été menée pour évaluer la valeur économique de la culture du maïs GM aux Philippines entre 2002 et 2019. La culture du maïs génétiquement modifié s'est rapidement développée au cours de cette période, la superficie cultivée augmentant en moyenne de 31,24 % chaque année. Actuellement, quelque 460.000 familles d'agriculteurs, soit un tiers de l'ensemble des producteurs de maïs aux Philippines, sèment du maïs GM sur environ 835.000 hectares.

 

Les agriculteurs ont obtenu des revenus plus élevés grâce à l'augmentation du rendement du maïs GM et à la réduction de l'utilisation des pesticides. Alors que le rendement moyen national du maïs non génétiquement modifié est généralement de 3 tonnes par hectare, le maïs génétiquement modifié peut doubler voire tripler cette production. Grâce à l'amélioration des rendements et à la meilleure qualité des récoltes, les Philippines sont en mesure d'exporter du maïs ensilage depuis qu'elles ont adopté le maïs GM.

 

Selon l'étude, la croissance de la productivité de l'industrie du maïs du pays a été estimée à 11,45 % de plus grâce à l'adoption du maïs GM. Le gain total de bien-être, mesuré par la variation équivalente du revenu, a atteint 189,4 millions de dollars, soit près d'un dixième de pour cent du revenu total des ménages.

 

« Non seulement le gain a été positif pour tous les déciles de revenus des ménages, mais il était également inclusif : les déciles de revenus des ménages les plus bas bénéficient davantage de la technologie GM que les ménages plus riches », écrivent les auteurs. « La classe moyenne en profite le plus. »

 

 

AD Alvarez: Showing farmers the benefits of GMO ag - YouTube

 

 

Le maïs est la troisième culture la plus importante aux Philippines en termes de superficie récoltée et de valeur économique. En outre, quelque 600.000 ménages agricoles philippins dépendent du maïs comme principale source de subsistance, ont écrit les auteurs. Le pays a produit 4,5 millions de tonnes en 2000 et 8 millions de tonnes en 2019, la superficie de maïs récolté ayant diminué alors que la production a augmenté, ce qui reflète l'amélioration des rendements du maïs génétiquement modifié.

 

Les Philippines ont approuvé l'utilisation commerciale du maïs GM en décembre 2002, principalement pour aider les agriculteurs à lutter contre la pyrale du maïs asiatique [Ostrinia furnacalis], un insecte ravageur très destructeur qui fait baisser les rendements et peut détruire jusqu'à 80 % d'une récolte. Les agriculteurs utilisaient des pesticides pour combattre l'insecte, ce qui créait un risque pour la santé humaine et environnementale et augmentait les coûts de production pour les agriculteurs. On estime que ce parasite est à l'origine de 80 % des pertes de bénéfices des producteurs de maïs.

 

Le maïs jaune génétiquement modifié contient un gène Bt (Bacillus thuringiensis) qui confère à la culture une résistance naturelle au parasite. D'autres variétés ont depuis été introduites qui offrent des traits de tolérance à des herbicides, ce qui signifie que les agriculteurs peuvent traiter pour contrôler les mauvaises herbes dans leurs champs sans détruire la culture de maïs, ainsi que des traits combinés de résistance à des parasites et de tolérance à des herbicides. Depuis octobre 2020, l'utilisation de 42 produits génétiquement modifiés a été approuvée aux Philippines, dont 30 pour une utilisation directe dans l'alimentation humaine ou animale ou pour la transformation, et 12 pour la plantation commerciale.

 

Les chercheurs ont estimé la croissance de la productivité totale des facteurs (PTF) de la production de maïs avec et sans technologie GM, puis ont évalué les implications économiques de l'utilisation de la technologie à travers un modèle d'équilibre général calculable (EGC) de l'économie philippine.

 

« L'adoption de la technologie GM dans la production de maïs aux Philippines est positive et significative », ont écrit les auteurs.

 

____________

 

* Source : Filipino farmers reap economic benefits from GMO corn, study finds - Alliance for Science (cornell.edu)

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article