Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

La biodynamie est-elle sectaire ?

29 Juillet 2021 Publié dans #Biodynamie

La biodynamie est-elle sectaire ?

 

 

(Source)

 

 

C'est sans doute une coïncidence : quelques jours après le #MondeGate – les articles du Monde au mieux complaisants sur l'anthroposophie, Demeter France, l'association faîtière de la biodynamie a publié son nouveau cahier des charges « Production et transformation » (celui de 2020 est ici).

 

Le/la dénommé-e Kalou a fait un fil Twitter et proposé une comparaison des deux versions. Nous ne nous prononcerons pas sur les appréciations des changements, les siennes ou celles des commentateurs..

 

Dans la version de 2020, Rudolf Steiner était évoqué une seule fois, dans l'introduction, « Vision, Mission, Principes et Valeurs » :

 

« Dans ce cadre, le mouvement puise son inspiration et sa force au cœur de l’anthroposophie de Rudolf Steiner. Cela inclut le Cours aux Agriculteurs, et sa compréhension holistique d’un développement personnel et sociétal sain, transmis par l’éducation, la concertation et l’information. »

 

Dans la version de 2021, son nom apparaît cinq fois :

 

Dans les « Principes de base »

 

« Le travail en biodynamie exige que l’on se sente fortement relié à l’essence de la méthode biodynamique, à ses principes et à ses buts. A cet effet, il est nécessaire de pénétrer les processus naturels, en utilisant l’observation, le processus de pensée et la perception. Une connaissance toujours plus approfondie des liens dans la nature, peut être acquise par des efforts continus. Le travail en commun dans les différentes associations, les manifestations publiques, les revues et les livres sont des sources importantes d’aide et de soutien.

 

L’ensemble des connaissances spécifiques qui constitue le socle de l’agriculture biodynamique, dans la mesure où ces connaissances vont au-delà de l’expérience pratique et scientifique, provient du « Cours aux Agriculteurs » de Rudolf Steiner qui date de 1924, et du contexte spirituel de l’anthroposophie dans lequel s’est inscrite cette conférence.

 

L’objectif principal est de pratiquer une agriculture de façon à structurer la ferme en organisme agricole, qui génère des résultats positifs en termes de productivité et de santé, et produit sur place les intrants nécessaires aux processus de production. Cependant, si on voulait simplement utiliser ce cahier des charges comme on se réfère à un texte de loi ou pour rechercher d’éventuelles failles permettant d’en tirer un avantage économique, il serait alors préférable de s’orienter vers la pratique d’un autre type d'agriculture. Il appartient donc aux organisations respectives, à travers leurs représentants et leurs services consultatifs, d’empêcher une telle évolution en rupture avec nos principes. »

 

Que signifie « empêcher une telle évolution en rupture avec nos principes » ?

 

Toujours dans la même section :

 

« Toutes les mesures utilisées sur un domaine, selon la méthode biodynamique, doivent être évaluées selon les principes holistiques. Dans un ensemble vivant, ce n'est pas seulement l'équilibre de la matière qui est d'une importance prédominante, mais aussi (Rudolf Steiner y fait expressément mention dans le Cours aux agriculteurs) le fait de compenser les "abus d'exploitation des forces". L’attention particulière portée aux détails de la production, du stockage et de l’usage des préparations biodynamique est d’une importance majeure.

 

Les connaissances de la science spirituelle indiquent que les composants d’origine minérale, végétale et animale peuvent être métamorphosés sous les effets d’influences cosmiques/terrestres durant le cours de l’année et se transformer en préparations biodynamique dotées de forces. Quand elles sont utilisées dans le sol, sur les plantes et dans le fumier, ces préparations contribuent à vivifier la terre, à stimuler le rendement et la qualité des plantes, et à accroître la santé, la vitalité et la production des animaux du domaine biodynamique. »

 

Toujours dans cette partie, il y a une citation de Rudolf Steiner :

 

« Vous devez savoir, par exemple, que les influences cosmiques qui s’expriment dans la plante viennent de l’intérieur de la terre et sont conduites vers le haut. Donc, si une plante particulièrement porteuse de ces influences cosmiques est mangée par un animal, le fumier que produit le système digestif de l’animal en conséquence de l’ingestion d’un tel fourrage, sera juste la fumure appropriée qu’il faudra pour le sol où cette plante pousse. »

 

Dans la section « Principes de transformation » :

 

« La qualité des produits Demeter a pour base la science spirituelle de Rudolf Steiner (1861-1925). Les idées et les méthodes de l’agriculture biodynamique sont issues de cette science, tout comme les principes de la nutrition inspirés par l’anthroposophie. Au-delà des considérations quantitatives habituelles, la dimension qualitative de la vie, de l’âme et de l’esprit est également prise en compte. »

 

 

 

 

Et enfin, dans la partie « Préparations biodynamiques » :

 

« La dynamisation des préparations biodynamiques doit être faite en réalisant un vortex énergique créé à partir de la périphérie du récipient, suivi par un mouvement immédiat dans l’autre sens, causant un chaos bouillonnant et un vortex à nouveaux dans l’autre sens, puis après, un chaos inverse, puis un vortex, etc… Pendant une heure complète (R. Steiner). »

 

Vous aurez peut-être remarqué les deux occurrences de « science spirituelle »...

 

Cette notion n'apparaît pas dans l'édition de 2010. Mais il y a 10 occurrences de « spirituel » dans celle-ci. En voici la première :

 

« Nous exprimons notre vision, notre mission et nos principes dans les quatre dimensions d’un développement holistique durable, ainsi que dans une cinquième sphère cosmique et spirituelle. Cela a pour but de contribuer à une meilleure compréhension structurelle, et à une meilleure vue d’ensemble, sans contredire le point de vue holistique fondamental. Les dimensions sont intégrées les unes aux autres et se renforcent mutuellement. »

 

La biodynamie est-elle sectaire ? Demeter France est-elle en quelque sorte sortie du bois avec son édition de 2021 du cahier des charges (et après les articles du Monde) ? Nous ne répondrons pas à ces questions, chacun devant se faire son propre jugement (s'il le désire).

 

Nous avons évoqué ci-dessus le cahier des charges de Demeter France, association notoirement liée à l'anthroposophie. Ce que pensent les adhérents est une autre affaire.

 

La viticulture biodynamique se pratique aussi dans le cadre du syndicat Biodyvin. Son cahier des charges est factuel.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Murps 29/07/2021 13:36

Sectaire, la biodynamie ? Je ne sais pas.
En revanche, on est en plein charlatanisme.
Il faut vraiment en fumer de la bonne pour professer des âneries pareilles.
Ca n'est même pas une question de "logique ou de bon sens", ni même de culture scientifique on voit bien qu'il s'agit de pratiques obscurantistes.
Ce truc revendique clairement son côté chamaniste.

JEAN-LOUIS HUBSCH 29/07/2021 10:58

Effarant ! La méconnaissance des principes de base de la logique et de la science conduit vers une croyance en la magie .Un sondage révèle que plus de 40% des français font confiance à l'astrologie !
C'est la déroute de l'éducation nationale et le triomphe de l'ignorance .

douar 30/07/2021 14:39

Oui, mais l'astrologie, ça marche.
Ok, les prédictions sont suffisamment vagues pour que chacun trouve son compte, mais ça marche ;)