Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Intempéries en Allemagne : qu'aurions-nous pu faire ?

23 Juillet 2021 Publié dans #Divers

Intempéries en Allemagne : qu'aurions-nous pu faire ?

 

Willi l'agriculteur*

 

 

 

 

Avant-hier, j'ai publié un texte dans lequel le concept de « culpabilité »** avait été traité. Je trouve le terme « culpabilité » difficile. Cela signifie que quelqu'un peut être tenu pour responsable de quelque chose. Mais peut-on le faire en cas de catastrophe naturelle ?

 

Quelle était la situation ici la semaine dernière ? La pluie était encore gérable pour nous jusqu'à mercredi soir [14 juillet 2021] vers 18h00. Jusque-là, notre blé et notre seigle étaient encore debout. Puis vint un déluge au sens propre du terme, combiné à des vents violents. A partir de 18 heures, 46 mm sont tombés en 3 heures et demie, alors qu'il avait déjà beaucoup plu les jours précédents.

 

J'avais vraiment très peur.

 

J'ai une photo de la carte du DWD [deutscher Wetterdienst, la météo allemande] du 13 juillet sur laquelle on peut voir très clairement les avertissements (wetteronline.de). Les prévisions météorologiques mentionnent « 120 - 200 mm en peu de temps » et que des inondations pourraient se produire. La zone de danger s'étendait exactement là où les dégâts les plus importants se sont produits. Lors du conseil de famille de mardi, nous avons examiné quelles autres mesures de protection nous pourrions prendre pour la ferme. Nous n'avons pas de sacs de sable, mais nous allons probablement en acheter maintenant, juste au cas où. Et même s'ils restent dans la grange pendant les prochaines décennies.

 

Vers 22 heures, le ruisseau qui coule à côté de notre ferme est brièvement sorti de son lit. À ce moment-là, les employés de l'Erftverband, qui s'occupent du ruisseau, étaient déjà à un barrage avec lequel ils régulaient le ruisseau et retenaient environ 30.000 mètres cubes d'eau dans un bassin de rétention. Un très grand merci pour cela. Pour autant que je sache, il existe depuis au moins 50 ans et n'a jamais été utilisé auparavant. Ce n'est que de cette manière qu'il a été possible de protéger les villages situés en aval du barrage contre les dommages. Notre ruisseau fait environ 3 mètres de large. Pour une rivière comme l'Erft, dont le bassin versant est beaucoup plus important, un bassin de rétention suffisamment grand est totalement irréaliste.

 

Dans le cas de l'ouragan « Kyrill », personne ne s'est posé la question de la responsabilité, car tout le monde savait que l'on ne peut pas s'armer de manière réaliste contre les tempêtes. Si une vague de 8 m de haut est susceptible de se développer dans la vallée de l'Ahr en peu de temps et balaie tout, je me demande qui voudra construire des murs ou d'autres mesures de protection contre cette vague. Qui sera censé avoir « échoué » ?

 

L'Homme ne peut pas tout faire. Mercredi, j'ai passé toute la journée à Schweinheim, en dessous du réservoir de Steinbach, pour aider à nettoyer. On devient très humble quand on voit une telle ampleur de destruction. Personne n'aurait pu empêcher cet enfer.

 

Avec cet article, je terminerai mes commentaires sur le sujet des inondations. Pour ma propre protection. Ça me tape sur les nerfs.

 

____________

 

 

Source : Was hätten wir tun können? - Bauer Willi

 

** Un texte très littéraire qui joue sur l'homonymie de Schuld, nom d'un village sinistré, et Schuld, ici au sens de faute, responsabilité.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

pierre marie 22 23/07/2021 10:47

Beaucoup de respect pour cet homme...