Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

« Biodiversité: va-t-on vers une censure de la recherche? » de M. Christian Lévêque dans Causeur

15 Juin 2021 , Rédigé par Seppi Publié dans #critique de l'information

« Biodiversité: va-t-on vers une censure de la recherche? » de M. Christian Lévêque dans Causeur

 

Glané sur la toile 676

 

 

Voilà un article salutaire publié par Causeur ! « Biodiversité: va-t-on vers une censure de la recherche? », de M. Christian Lévêque, membre de l'Académie d'Agriculture de France, est sous-titré : « "Le Monde" refuse tout “biodiversité-scepticisme” ».

 

C'est peut-être faire un peu trop d'honneur à M. Stéphane Foucart, assimilé au Monde... quoique... ne jouit-il pas d'une extraordinaire liberté de manœuvre, et ce, malgré les critiques que suscitent régulièrement ses articles et chroniques ?

 

M. Christian Lévêque a commenté « Le "biodiversité-scepticisme", plus discret que celui contre le dérèglement climatique, est en un sens bien plus inquiétant » du sus-nommé Stéphane Foucart, publié le 24 mai sur la toile et, sous un titre différent, dans l'édition papier des 23, 24 et 25 mai 2021.

 

C'est une chronique que nous avons autopsiée sur ce blog dans « Le "biodiversité-scepticisme", la nouvelle trouvaille savonarolesque de M. Stéphane Foucart ».

 

M. Christian Lévêque prend de la hauteur, tout en plongeant la plume dans la plaie. Voici la mise en route :

 

« La chronique publiée dans Le Monde du 24 mai par Stéphane Foucart laisse pantois. Pour faire bref, des articles publiés dans des revues scientifiques renommées osent remettre en cause le dogme de l’érosion catastrophiste de la biodiversité dont il est l’un des chantres. 

 

Une situation insupportable pour ce journaliste sans formation scientifique et qui ne s’est fait connaitre que par son engagement partisan et militant contre les OGM, contre les pesticides, contre les climato-sceptiques et maintenant, nouvel os à ronger, contre ce qu’il appelle le biodiversité-scepticisme… Pas la peine de faire relire les articles scientifiques avant publication par des comités de lecture, M. Foucart (et d’autres probablement) se charge de faire le tri entre ceux qui sont dignes d’être publiés et ceux que des comités de lecture, trop laxistes selon cet éminent spécialiste, ont laissé passer avec complaisance. »

 

Voici encore un paragraphe complet :

 

« Tout scientifique qui a conservé une certaine indépendance d’esprit dans un monde où l’idéologie tend à prendre le pas sur la rationalité, ne peut que s’interroger sur les raisons de ces divergences. Bien entendu, pour Foucart, ces travaux sont entachés d’erreurs… la ficelle est grosse. Mais a-t-il pris la peine de lire ces travaux ? Tous ceux qui se sont attachés à dégager des facteurs de causalité dans des systèmes complexes savent combien l’exercice est difficile, surtout quand on ne dispose que de données partielles, disparates, et sur le court terme. Il est donc normal que les opinions divergent car chaque analyse prête à discussion, je dirai même dans un sens comme dans l’autre. Si l’incapacité des comités de lecture à séparer les bons et les mauvais articles profite aux sceptiques, on peut s’interroger inversement sur le nombre de publications portant sur des prédictions catastrophistes qui ont été acceptées et qui se sont révélées fausses à l’expérience… La recherche de causalité en écologie est un exercice bien difficile et je conteste qu’un journaliste d’opinion ait la compétence pour en juger. »

 

Pour en juger et, plus qu'implicitement, appeler à la censure...

 

 

Post scriptum

 

Trouvé dans les commentaires, globalement affligeants :

 

« Cours de seconde SVT:"Les disparitions actuelles d'espèces correspondent à une extinction massive qui s'effectue à grande vitesse. Cette 6e crise biologique illustre les interactions entre les espèces, plus précisément entre l'Homme et les autres espèces, qui orientent actuellement l'évolution de la biodiversité de manière préoccupante pour l'ensemble de la biosphère, y compris l'espèce humaine."

 

De la pure propagande! la fabrique à crétins terrorisés! »

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Hbsc Xris 16/06/2021 08:41

Pour ceux qui n'ont jamais lu ce "vrai" spécialiste des milieux humides : "La mémoire des fleuves et des rivières" (Histoire mêlée des hommes et des cours d'eau) et "La biodiversité avec ou sans l'homme ?", un livre extraordinaire de profondeur.

Pierre Marie 22 16/06/2021 05:58

Les livres de Christian Lévêque pétillent d'intelligence.
C'est, en outre, un homme d'une grande humanité.

Il est là, fils spirituel de Seppi 15/06/2021 13:58

Tenez une vidéo de l'AFIS qui devrait intéresser notre Stéphane bien aimé. Je me demande ce qu'il va en penser, dix contre un qu'il va accuser les vidéastes de nier les soucis et d'être des biodiversito sceptiques

https://www.youtube.com/watch?v=DGMC7Rfd8YI&t=1294s

max 17/06/2021 13:18

Désolé je ne l'ai pas regardé.

Il est là, fils spirituel de Seppi 15/06/2021 23:59

Justement comme il aime accuser l'AFIS d'être corrompue, il aura matière à le faire avec cette vidéo qui est très nuancée sur la chute de la biodiversité. Si vous l'avez regardé vous en avez pensé quoi Max ?

max 15/06/2021 15:09

Il les à déjà accusé d'être vendu à Monsanto avec son livre les gardiens de la raison, comme ça il n'a même plus besoin de leur répondre. Livre qui à été brandit par les complotiste antivax, pro Raoult et pro Holdup comme totem d'immunité contre ceux qui les contredisait. Cela n'a pas sembler déranger Foucart.

JC 15/06/2021 10:18

LE PS: cours de seconde SVT: c'est quoi? Les propos d'un Prof? Un polycopié? ou plus grave l'extrait d'un manuel (qu'il faudrait citer plus précisément)?

Seppi 15/06/2021 14:39

@ JC le mardi 15 juin 2021, 10:18

Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Une petite recherche m'a mené à :

https://www.assistancescolaire.com/eleve/2nde/svt/reviser-le-cours/2_svt_04

Oui, c'est plus grave qu'une initiative isolée.