Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Vaccination contre la Covid et cybersquatting : de qui se moque-t-on au CRIIGEN ? (bis)

13 Mai 2021 , Rédigé par Seppi Publié dans #Covid-19, #Activisme

Vaccination contre la Covid et cybersquatting : de qui se moque-t-on au CRIIGEN ? (bis)

 

 

(Source)

 

 

C'est « bis » dans le titre parce que nous avons déjà publié un article avec la deuxième partie de ce titre en janvier dernier (voir aussi ici).

 

 

Par ici le cybersquatting...

 

M. Guillaume Rozier a créé un site internet au nom évocateur, ViteMaDose, en faisant une grosse bourde pour l'URL (je peux en parler en toute sérénité, je n'ai fait guère mieux... cherchez « Seppi » et vous tomberez d'abord sur une entreprise de matériel agricole et le joueur de tennis Andreas Seppi).

 

Il a – semble-t-il – annoncé l'ouverture du site avant de sécuriser les URL.

 

Un personnage qui a choisi l'anonymat a ainsi enregistré https://vitemadose.fr/ et https://vitemadose.com auprès d'OVH Télécom. Du coup, M. Guillaume Rozier a dû se rabattre sur une URL compliquée, https://vitemadose.covidtracker.fr.

 

Le personnage a revendu ses sites (pratique courante, c'est le cybersquatting...) à un autre quidam qui a mis en ligne une page que nous reproduisons ci-dessous.

 

 

 

 

Les « bonnes informations » du bon Dr Vélot

 

Le « bon site » vous permet de trouver rapidement un créneau pour la vaccination et de prendre un rendez-vous.

 

Le – comment dire... – vous propose « Informez-vous avant la vaccination », sans oublier l'invitation à mettre une petite pièce dans la sébile, « Soutien au CRIIGEN ».

 

L'« information » dispensée par M. – oups ! le Dr – Christian Vélot est évidemment particulièrement pertinente. Rassurez-vous, c'est de l'ironie.

 

En bref, les vaccins sont des OGM et il convient de s'en méfier... Tout cela sur le mode « Je ne suis pas [par exemple] supersticieux, mais j'évite de passer sous une échelle » (une sage précaution au demeurant).

 

On pouvait, paraît-il accéder au bon site après avoir visionné pendant plus de 40 minutes les doctes explications du Dr. Je n'ai pas vérifié... et ce n'est plus possible.

 

 

La presse s'en mêle...

 

Le Huffington Post

 

Le Huffington Post a, semble-t-il, été le premier à médiatiser cette jolie entourloupe avec « Comment "Vite ma dose" est parasité par un faux site à la rhétorique anti-vaccin ». En chapô :

 

« Le site de Guillaume Rozier permet de facilement trouver un créneau de vaccination. Mais un site à l'adresse proche montre désormais une vidéo critiquant les vaccins. »

 

Le Huff explique :

 

« Ce nom de domaine a été acheté le 8 avril, au départ, cela semblait bienveillant et redirigeait simplement vers notre site”, explique au HuffPost Guillaume Rozier. “On avait contacté la personne pour lui racheter, mais il avait refusé puis l’avait mis en vente à un prix exorbitant”.

 

[…]

 

Le Criigen explique au HuffPost avoir été contacté par la personne détenant le site vitemadose[.]fr, sans révéler son identité. Et l’association assume le procédé. “On a donné notre accord, l’idée pour nous, c’est de faire passer un message. Se faire vacciner, pourquoi pas, mais en conscience”, explique un responsable. »

 

Heureusement que ma chaise a des accoudoirs ! Comment ? Un responsable du CRIIGEN – dont le président est un médecin généraliste spécialisé en certaines « médecines alternatives », le vice-président... M. Christian Vélot, et la présidente d'honneur Mme Corinne Lepage, avocate de son état – a donné un accord à un illustre inconnu ? Lequel fait la manche pour le CRIIGEN ?

 

Un CRIIGEN qui semble se métamorphoser et développer un nouveau fond de commerce...

 

 

(Source)

 

 

« ...l’association assume le procédé » ?

 

 

France Inter

 

Et quand France Inter titre : « Vaccination anti-Covid : attention, le site "Vite ma dose" a un double frauduleux », le CRIIGEN n'est pas vraiment à la fête.

 

 

Le Monde

 

Les décodeurs du Monde s'y sont mis aussi, avec « Covid-19 : le site Vite ma dose parasité par un site vaccinosceptique ». Voici le chapô – attention les yeux !

 

« Le comité anti-OGM à l’origine de la rumeur selon laquelle les vaccins à ARN modifient le génome humain tente de profiter du succès de la plate-forme CovidTracker, dont une page permet de faciliter la prise de rendez-vous pour une vaccination. »

 

Il y a aussi une phrase laconique dans le texte, suivie par des détails sur l'infameuse étude sur les rats (notons incidemment que M. Gilles-Éric Séralini ne semble plus impliqué dans le CRIIGEN) :

 

« Organisme controversé, le Criigen est régulièrement accusé d’être dans une posture davantage militante que scientifique. En 2012 […] »

 

 

Libération

 

Le discours semble évoluer dans Libération, « CheckNews – Vaccination : que sait-on du "faux" site ViteMaDose.fr ? » :

 

« Contacté par CheckNews, le Criigen assure n’avoir "rien à voir avec l’initiative" de ce site qui aspire une partie de l’audience de l’outil Vite ma dose, mais ne condamne nullement la démarche : "On ne maîtrise rien du tout. Depuis le 26 décembre [date de publication de la vidéo, ndlr], on a des demandes de partage de partout. On dit oui tant que la vidéo n’est pas coupée. L’important c’est qu’une information raisonnable et basée sur des éléments scientifiques soit partagée." Le Criigen connaît-il l’identité de la ou des personnes derrière ViteMaDose.fr ? Le comité refuse de répondre. »

 

 

Le grand rétropédalage, mais de qui ?

 

Les décodeurs du Monde – ou l'auteur du chapô de l'article – ont été téméraires en écrivant : «  Le comité anti-OGM [...] tente de profiter [...] » Mais il semble qu'ils ont vu juste.

 

Dans la soirée du 12 mai 2021, l'inconnu qui a reçu l'autorisation de publier la vidéo de M. Christian Vélot a, en effet, remplacé sa page par un communiqué de presse... « Affaire du" faux site" Vite Ma Dose : le CRIIGEN clarifie les faits et sa position ».

 

Non, non et trois fois non, le CRIIGEN n'est pas « antivax » :

 

« Comme précisé clairement au tout début de la vidéo, il ne s’agit nullement d’alimenter un quelconque débat entre pro- et anti-vaccins mais simplement de présenter et expliquer les technologies sur lesquelles reposent ces vaccins, et en particulier ceux de dernière génération (dits "vaccins génétiques") avec les risques potentiels qu’ils peuvent engendrer.

 

[...]

 

En diffusant cette vidéo concernant des vaccins s’appuyant sur des biotechnologies, le CRIIGEN, qui n’a absolument aucune position anti-vaccinale, est parfaitement dans son rôle et sa mission d’information indépendante sur le génie génétique. »

 

Mais...

 

« Face au tollé provoqué par ce relais de notre vidéo sur vitemadose.fr, nous avons décidé de demander son retrait de ce site. »

 

L'illustre inconnu – qui a/aurait acheté les deux noms de domaine au prix fort – s'est donc courtoisement exécuté en mettant en ligne l'intégralité de la rhétorique du CRIIGEN.

 

Nous aurons cependant l'audace de penser que le tollé n'a pas été provoqué par le relais de la vidéo mais par le parasitage du site de recherche de doses de vaccin.

 

 

De Charybde en Scylla

 

Et pendant que nous y sommes, l'illustre et complaisant inconnu reproduit, après un argument qui relève de l'homme de paille :

 

«  Il y est simplement mis en avant [dans la vidéo], en particulier, le risque d’apparition de variants recombinants lié à la vaccination génétique, et la crainte de la fuite immunitaire qui pourrait en découler dans un contexte de vaccination de masse en période de pandémie, comme s’en est d’ailleurs inquiété le Pr Delfraissy lui-même dans une tribune relayée par The Lancet le 18/02/2021 (https://www.thelancet.com/journals/lanpub/article/PIIS2468-2667(21)00036-0/fulltext). »

 

Cela mériterait une analyse détaillée. Mais il faut vraiment oser se prévaloir du Pr Jean-François Delfressy à l'appui de thèses délirantes sur « la vaccination génétique ».

 

Décidément...

 

Et puis, pourquoi ne pas élaborer brièvement. Les auteurs de l'article, « Immune evasion means we need a new COVID-19 social contract » (la fuite immunitaire signifie que nous avons besoin d'un nouveau contrat social Covid-19) écrivent – c'est nous qui graissons :

 

« Il est essentiel que la nouvelle approche repose sur un contrat social clair et transparent, fondé sur les données disponibles et appliqué avec précision à l'ensemble des cibles générationnelles. Dans le cadre de ce contrat social, les jeunes générations pourraient accepter la contrainte des mesures de prévention (par exemple, les masques, la distanciation physique) à condition que les groupes plus âgés et plus vulnérables adoptent non seulement ces mesures, mais aussi des démarches plus spécifiques (par exemple, l'auto-isolement volontaire selon des critères de vulnérabilité) pour réduire leur risque d'infection. Les mesures visant à encourager l'adhésion des groupes vulnérables à des mesures spécifiques doivent être promues de manière cohérente et appliquées de manière équitable. La mise en œuvre d'une telle approche doit se faire de manière sensible et en conjonction avec le déploiement de la vaccination auprès des différentes cibles de population, incluant toutes les générations de la société.

 

Il ne nous semble pas que le CRIIGEN ait fait la promotion de la vaccination dans sa vidéo et son texte, bien au contraire.

 

La vidéo est un produit dérivé d'une « Note d’expertise grand public sur les vaccins ayant recours aux technologies OGM »... qui n'était pas vraiment « grand public »...

 

C'était une contribution à un recours déposé devant la Cour de Justice de l'Union Européenne en annulation d'un règlement européen en annulation du règlement européen N° 2020/1043 – qui permet justement la vaccination dans les meilleurs délais avec des vaccins relevant (ou non) de la législation sur les OGM.

 

 

En résumé

 

Le CRIIGEN n'est ni pro- ni anti-vax, bien au contraire...

 

La vidéo du CRIIGEN n'a pas pour objet « d’alimenter un quelconque débat entre pro- et anti-vaccins mais simplement de présenter et expliquer les technologies sur lesquelles reposent ces vaccins, et en particulier ceux de dernière génération (dits « vaccins génétiques ») avec les risques potentiels qu’ils peuvent engendrer. »

 

La « note d'expertise grand public » du CRIIGEN n'est pas vraiment « grand public » mais une contribution à un recours juridique (utilisée aussi dans une autre action judiciaire, sans doute à l'insu du plein gré du CRIIGEN).

 

Les sites vitemadose.fr et .com sont indépendants du CRIIGEN mais relaient ses productions, y compris son communiqué de presse...

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Très bon article sur le sujet du toujours excellent Yann Kindo.
https://blogs.mediapart.fr/yann-kindo/blog/120521/la-vaccination-mes-potes-et-le-criigen
Répondre
M
Le Criigen qui n'est pas anti-vax (juste sceptique) n'hésite pourtant pas à retweeter Alexandra Henrion Claude, et un tweet qui ne cherche pas à donner confiance dans les vaccins.
https://twitter.com/CaudeHenrion/status/1385001323368697858

Foucart ne semble pas avoir parler de ce sujet. Par contre il a retweeter ça.
https://twitter.com/antoniniommi/status/1390953595080744963
Le message de la biodynamie c'est pas grave, c'est pas comme si c'était la partie visible d'une secte. Et puis le vrais ennemie c'est le conventionnel avec tous ces pesticides plein de chimie.
Répondre
U
Détourner un outil au service de la santé publique pour fourguer leur daube ... Le procédé seul suffit à faire comprendre l'honnêteté de ces gens.
Répondre
M
J'ai écouté la vidéo de Velot, j'ai fait quelques sauts quand c'était un peu longuet mais si on résume ça donne ceci:
- préambule: je ne suis pas anti-vaccin mais vous avez le droit d'être informés
- une description que j'ai zappée du mécanisme d'action du virus
- une description des différentes technologies vaccinales
- une descente en flammes des vaccins à ARN (BioNTech, Moderna) et à ADN (AZ et Spoutnik) au prétexte qu'ils créeront des virus recombinants et que même si c'est un cas sur 10 millions ou 100 millions en vaccinant des milliards de personnes ça finira inéluctablement par arriver, ces virus se propageront comme une trainée de poudre et créeront une catastrophe planétaire, seul le vaccin chinois, quoiqu'il ait été développé trop vite aux dires de Vélot, échappe à ces critiques
- la vaccination n'est pas une compétition sportive, l'important n'est pas d'arriver le premier mais d'arriver sain et sauf et il est donc urgent d'attendre et apprendre à vivre avec le virus en mettant des financements non sur les vaccins mais sur les stratégies de guérison
Conclusion: oh non je ne suis pas antivax mais c'est à vos risques et et périls, je vous aurai prévenus et j'espère ne pas être invité sur les plateaux télé après la catastrophe pour clamer que j'étais un visionnaire.
Répondre
M
Bonjour, et tous ces parasites profitent de l'argent public ! La liberté d'expression est bien mal menée !
Répondre