Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Santé Canada : les cultures génétiquement éditées sont sûres

27 Mai 2021 , Rédigé par Seppi Publié dans #CRISPR

Santé Canada : les cultures génétiquement éditées sont sûres

 

Amanda Zaluckyj*

 

 

 

 

Allez-y, développez !

 

Plus tôt cette année, Santé Canada a publié des lignes directrices sur la réglementation des aliments dits nouveaux. Ces directives s'inscrivent dans le cadre d'un effort plus vaste visant à réviser la réglementation du pays en matière d'innovation phytogénétique, y compris les cultures génétiquement éditées. Certains lecteurs connaissent peut-être mieux le nom CRISPR, une méthode relativement nouvelle permettant de modifier facilement les séquences d'ADN et la fonction des gènes. L'équipe de Santé Canada a examiné les recherches actuellement disponibles et est parvenue à une conclusion brutale : les cultures génétiquement éditées sont sans danger pour la consommation humaine et l'environnement.

 

C'est une déclaration forte. Santé Canada est le ministère gouvernemental responsable de la politique nationale en matière de santé. Il supervise plusieurs organismes liés à la santé, dont l'Agence Canadienne d'Inspection des Aliments. Il a traditionnellement réglementé les cultures génétiquement modifiées.

 

Pour situer le contexte, l'USDA de Sonny Perdue est parvenu à la même conclusion en 2018. Dans un communiqué de presse annonçant que ces techniques seraient réglementées au même titre que les méthodes de sélection conventionnelles, l'agence a déclaré :

 

« Cela comprend un ensemble de nouvelles techniques qui sont de plus en plus utilisées par les sélectionneurs de plantes pour produire de nouvelles variétés de plantes qui ne se distinguent pas de celles développées par les méthodes de sélection traditionnelles. Les plus récentes de ces méthodes, telles que l'édition du génome, élargissent les outils traditionnels de sélection végétale, car elles peuvent introduire de nouveaux traits végétaux plus rapidement et avec plus de précision, ce qui peut permettre de gagner des années, voire des décennies, pour apporter aux agriculteurs les nouvelles variétés dont ils ont besoin."

 

USDA, 28 mars 2018.

 

Le gouvernement des États-Unis a également revu et simplifié les réglementations des cultures génétiquement modifiées, y compris une certaine clarification des agences ou des départements qui joueront un rôle.

 

Les cultures génétiquement modifiées ont fait face à de nombreuses controverses au cours de la dernière décennie. Les campagnes d'étiquetage menées à l'échelle des États se sont transformées en lois fédérales sur l'étiquetage. Certains comtés de Californie ont interdit la culture d'OGM. Et le label « non-OGM » est populaire. Pourtant, les déclarations de la communauté scientifique en faveur de ces cultures et de ces techniques de sélection semblent plus fortes.

 

La déclaration de Santé Canada s'inscrit dans ce moule. Il est également convaincant que Santé Canada ne veut pas surréglementer ces techniques scientifiques, ce qui a retardé la commercialisation de certains OGM. La technologie est là. De l'avis général, elle est sûre. Et nous devons la laisser se développer.

 

_____________

 

* Amanda Zaluckyj blogue sous le nom The Farmer's Daughter USA. Son objectif est de promouvoir les agriculteurs et de lutter contre la désinformation qui tourbillonne autour de l'industrie agroalimentaire américaine.

 

Source : Health Canada: Gene-edited crops are safe - The Farmer's Daughter USA (thefarmersdaughterusa.com)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

MARC FAURE 27/05/2021 08:35

Bonjour, et, malheureusement, que fait l'Europe et surtout la France ? NON et hors de question d'aborder le sujet ! soutenus par les bobos et journaleux.