Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

« La confédération, paysanne mais pas seulement », un petit article de Mme Emmanuelle Ducros dans l'Opinion

4 Mai 2021 , Rédigé par Seppi Publié dans #critique de l'information

« La confédération, paysanne mais pas seulement », un petit article de Mme Emmanuelle Ducros dans l'Opinion

 

Glané sur la toile 662

 

 

(Source de l'original)

 

 

M'est avis que les apparatchiks de la Confédération Paysanne », la Conf', n'auront pas apprécié « La confédération, paysanne mais pas seulement », de Mme Emmanuelle Ducros, publié dans l'Opinion du 28 avril 2021.

 

Le chapô est plutôt neutre :

 

« Le syndicat agricole, classé très à gauche et proche de l’écologie politique, laboure des champs divers et variés. »

 

Et l'introduction est plus percutante :

 

« "Beaucoup de Confédération, de moins en moins de paysannerie". C’est ainsi que, dans les autres syndicats agricoles, on moque les prises de position parfois surprenantes de la Confédération paysanne. Fondé en 1987, le Syndicat a recueilli 18,7 % des suffrages aux élections des chambres d’agricultures de 2019 et est lui aussi saisi par la tentation d’aller jouer sur le terrain politique. »

 

Suivent quelques exemples que l'on lira avec intérêt.

 

Mme Emmanuelle Ducros nous rappelle par exemple une alliance incongrue, que l'on a dite accidentelle pour calmer la base, avec L214, l'entreprise incorporée sous forme d'association de droit alsaco-mosellan qui milite pour l'abolition de l'élevage.

 

La liste aurait pu être beaucoup plus longue.

 

Elle aurait pu ajouter le militantisme exacerbé anti-OGM, anti-pesticides et plus généralement technophobe. Cela l'amène régulièrement à soutenir les « faucheurs volontaires »... qui vandalisent les champs des... agriculteurs.

 

Ou encore à mener une action en justice, en principe contre les « variétés rendues tolérantes à des herbicides », qui a abouti à faire déclarer « OGM » les variétés de plantes issues de la mutagenèse... variétés qui ne devraient ainsi plus être cultivées en agriculture biologique (un important vivier d'adhérents pour la Conf'...).

 

Plus généralement, la Conf' est le seul syndicat que je connaisse qui, pour – effectivement ou prétendument – défendre les intérêts de ses membres, s'en prend aux intérêts des acteurs non affiliés à elle du même secteur économique... voire de certains de ses électeurs.

 

Mme Emmanuelle Ducros écrit :

 

« Mais pour des cadres du syndicat, qui rechignent à s’exprimer pour ne pas aviver des tensions internes décrites comme "vives", la participation du syndicat à ces plateformes [de contestation multi-acteurs] acte, justement, la tentation de la Confédération de beaucoup embrasser… et de mal étreindre. Le mélange des genres gêne. »

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

yann 06/05/2021 08:48

A l'origine, il pouvait y avoir un intérêt à l’existence de ce syndicat qui pouvait temporiser certaine idée par les siennes ! Mais le pb est qu'il c'est retrouvé noyauté par tous les extrémistes "hors sols" qui existent aussi comme partout dans le milieu agricole! Les premiers dirigeants ont voulu essayer de temporiser cette montée "d’extrêmes" mais n'y sont pas parvenu !Ils en ont prit le pouvoir! C'est maintenant un repère d'individus farfelus mais dangereux vis à vis des réalités du monde agricole .