Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Comment un robot pourrait réduire les risques encourus par les agriculteurs dans les silos à grains

9 Mai 2021 , Rédigé par Seppi Publié dans #Divers

Comment un robot pourrait réduire les risques encourus par les agriculteurs dans les silos à grains

 

AGDAILY Reporters*

 

 

Image : Cecil Smalley Photography

 

 

Les agriculteurs connaissent les dangers du travail dans les silos à grains. Des films ont été tournés pour les avertir de ces dangers et de nombreuses initiatives ont été prises par différentes organisations pour les sensibiliser à ces dangers, comme le piégeage. Mais que se passerait-il si nous pouvions éliminer complètement la menace ? Deux étudiants en ingénierie de l'Université du Nebraska-Lincoln ont reçu le prix Lemelson-MIT pour leur invention destinée à assurer la sécurité des céréaliers.

 

Les seniors Ben Johnson, étudiant en génie électrique à Aurora, et Zane Zents, étudiant en génie informatique à Omaha, ont présenté le plan de leur produit, le Grain Weevil [ma note : le « charançon »!], pour le prix national. Ils ont été choisis parmi trois autres équipes de premier cycle et quatre équipes de deuxième cycle. Ils recevront un prix de 10.000.dollars.

 

Le Grain Weevil est un petit robot conçu pour répartir le grain, ce qui évite aux agriculteurs d'avoir à entrer dans les silos, ce qui peut être dangereux, voire fatal.

 

L'idée du Grain Weevil est née d'une conversation entre le père de M. Ben Johnson, Chad, et un agriculteur d'Aurora. À l'époque, M. Ben Johnson était un élève de première année et venait de terminer son premier grand projet de robotique. M. Chad Johnson en parlait à l'un de ses amis de la paroisse.

 

Nous lui avons montré ce robot et il a dit : « Si vous pouvez construire ce robot, vous pouvez me construire un robot pour ne pas entrer dans le silo à grains », raconte M. Chad Johnson.

 

 

Une fois l'idée en place, les Johnson se sont mis au travail. Ben a fait appel à son ami et ancien colocataire Zents, qui étudie également l'informatique et les mathématiques à l'Université du Nebraska à Omaha, pour compléter leurs compétences. Après deux ans d'essais et des centaines d'heures de travail, ils ont terminé le robot.

 

Le Grain Weevil est un robot télécommandé de 14 kilos qui utilise des vis sans fin et la gravité pour niveler le grain et le redistribuer dans la cellule. Il est portable, étanche à l'eau et à la poussière. S'il est accidentellement enterré, il peut s'extraire de jusqu'à 1,5 mètre de grain.

 

Le fait de recevoir le prix Lemelson-MIT a montré à MM. Johnson et Zents que leur idée a été acceptée par certains des esprits les plus brillants du monde des STIM. Après l'obtention de leur diplôme, ils prévoient de travailler à plein temps sur le Grain Weevil dans l'espoir de le proposer aux agriculteurs américains.

 

« Nous essayons d'assurer la sécurité des agriculteurs. Nous essayons d'éviter que nos voisins – des membres de nos communautés – ne soient blessés », a déclaré M. Zents. « Je pense qu'ils ont vu cette passion, ils ont vu le message et ils nous ont laissé réussir. »

 

_____________

 

* Source : How one robot could reduce the risk for farmers in grain bins | AGDAILY

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article