Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Le Brésil approuve un outil génétiquement modifié respectueux de l'environnement pour lutter contre la légionnaire d'automne

17 Avril 2021 , Rédigé par Seppi Publié dans #AGM, #Agronomie

Le Brésil approuve un outil génétiquement modifié respectueux de l'environnement pour lutter contre la légionnaire d'automne

 

Joan Conrow*

 

 

Image : maïs infesté par la chenille légionnaire d'automne. Photo/Oxitec

 

 

Les agriculteurs brésiliens se rapprochent un peu plus de l'utilisation d'un outil respectueux de l'environnement pour lutter contre un ravageur agricole destructeur, avec l'approbation par le gouvernement de la technologie « Friendly » d'Oxitec contre la légionnaire d'automne.

 

La technologie Friendly d'Oxitec consiste à modifier génétiquement des insectes afin d'y introduire un gène qui empêche la progéniture des ravageurs de survivre jusqu'à l'âge adulte. Les insectes génétiquement modifiés sont relâchés dans les zones infestées où ils s'accouplent avec des femelles sauvages, ce qui réduit le nombre de descendants femelles dans la génération suivante et, par conséquent, réduit considérablement la population. La société a utilisé avec succès sa technologie d'insecte autolimité Friendly sur des moustiques pour lutter contre la dengue, le Zika et d'autres maladies au Brésil. Elle prévoit de lâcher des moustiques Friendly dans les Florida Keys dans le cadre d'un essai aux États-Unis qui débutera plus tard ce mois-ci.

 

L'un des principaux avantages de cette approche est qu'elle est sûre et très ciblée sur les ravageurs problématiques, sans présenter aucun des effets hors cible sur l'écologie au sens large que l'on observe avec l'application d'insecticides. Lors d'essais réalisés au Brésil, la technologie a permis de supprimer 95 % de la population de moustiques Aedes aegypti dans l'environnement urbain ciblé après seulement 13 semaines de traitement, sans utiliser d'insecticides.

 

Les chercheurs d'Oxitec recueillent encore des données sur l'efficacité de la technologie contre la chenille légionnaire d'automne, notamment sur la fréquence de déploiement des insectes génétiquement modifiés dans les champs des agriculteurs, et ils prévoient de publier les résultats des recherches menées jusqu'à présent dans un article révisé par des pairs. De même, Oxitec teste toujours les méthodes de déploiement de la technologie contre la chenille légionnaire d'automne. Les moustiques Friendly sont libérés en trempant dans l'eau une mini-capsule remplie d'œufs, ce qui provoque l'éclosion des larves. Mais cette approche ne fonctionnera pas avec la chenille légionnaire d'automne, dont le cycle de vie est différent.

 

« Notre objectif est de fournir de la valeur aux agriculteurs, et cette approbation réglementaire nationale est une étape importante pour fournir aux agriculteurs une nouvelle solution sûre et durable qui peut être utilisée dans le cadre de nouveaux programmes de lutte antiparasitaire intégrée », a déclaré M. Grey Frandsen, PDG d'Oxitec, dans un communiqué de presse. « Ayant parcouru des milliers de kilomètres à travers le Brésil pour rencontrer des agriculteurs de tous types, j'ai pu constater de visu à quel point la légionnaire d'automne est dévastatrice et à quel point il est urgent de trouver de nouvelles solutions. Notre chenille légionnaire d'automne Friendly représente une solution durable de protection des cultures qui non seulement réduit l'impact de ce ravageur destructeur, mais préserve également les avantages offerts par les cultures biotechnologiques résistantes aux insectes dans le but de réduire le besoin de pesticides chimiques. Il s'agit d'une avancée passionnante pour Oxitec, pour les agriculteurs et pour le secteur agricole dans son ensemble. »

 

Le Brésil a approuvé le moustique Aedes aegypti d'Oxitec en 2020. L'approbation commerciale de biosécurité pour la légionnaire d'automne Friendly fait suite à une évaluation approfondie et indépendante des données scientifiques par CTNBio, l'agence brésilienne d'examen réglementaire de la biosécurité, qui l'a validée comme une solution de protection des cultures sûre, respectueuse de l'environnement et durable. Bien que l'approbation permette à Oxitec de déployer la technologie Friendly sur des cultures commerciales dans tout le Brésil, le lancement commercial du produit est encore à venir.

 

Avec l'approbation en poche, Oxitec va maintenant mener de vastes programmes pilotes au Brésil. L'approche Friendly est conçue pour fonctionner en tandem avec les outils existants mis à la disposition des agriculteurs, qui comprennent des cultures génétiquement modifiées résistant à des insectes et des insecticides. Dans la prochaine phase de ses recherches, Oxitec évaluera les avantages environnementaux de cette solution, notamment le volume et la fréquence des pulvérisations d'insecticides nécessaires parallèlement au déploiement de la technologie de la chenille légionnaire d'automne Friendly.

 

« La dépendance excessive à une seule méthode de protection des cultures n'est pas durable et conduit au développement de résistances », ont déclaré les responsables de l'entreprise. « Au-delà de la fourniture aux producteurs d'une autre option pour la suppression de la chenille légionnaire d'automne, la chenille légionnaire d'automne Friendly est une approche prometteuse pour compléter les technologies existantes afin d'augmenter la durabilité des insecticides et des hybrides de maïs transgéniques. Des études réalisées avec des souches similaires de la fausse-teigne des crucifères en serre – ainsi que des études de modélisation mathématique publiées – montrent que les lâchers d'insectes Friendly peuvent retarder, voire inverser, la propagation de la résistance dans les populations de légionnaires d'automne. Nous pensons que la chenille légionnaire d'automne Friendly offrira aux producteurs une autre option de gestion efficace et contribuera à protéger les rendements que les cultures biotechnologiques sont capables de fournir. »

 

Les nouveaux outils seront probablement bien accueillis par les agriculteurs qui sont victimes d'infestations de légionnaires d'automne. Ces chenilles sont à l'origine de milliards de dollars de dégâts et de pertes de récoltes dans le monde entier. Ce ravageur est originaire des Amériques, mais il a traversé les océans ces dernières années et est désormais largement présent en Afrique et en Asie, où il a décimé les rendements agricoles. En 2017, les retombées économiques des dommages causés par la chenille légionnaire d'automne dans 12 pays africains ont été estimées à pas moins de 6,3 milliards de dollars US. Pour le Brésil, la chenille légionnaire d'automne représente un défi particulier pour les producteurs de maïs. L'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture estime que les agriculteurs brésiliens dépensent 600 millions de dollars par an pour lutter contre ce ravageur, mais subissent tout de même des pertes annuelles de 400 millions de dollars.

 

« Cette approbation réglementaire concrétise le dévouement d'une coalition diversifiée d'agriculteurs, de scientifiques, de leaders de l'industrie et d'autres parties prenantes qui se sont réunis avec Oxitec pour développer cette nouvelle solution puissante », a déclaré Mme Natalia Ferreira, directrice d'Oxitec au Brésil. « Comme d'autres agriculteurs dans le monde, ceux du Brésil souffrent de la chenille légionnaire d'automne et de sa capacité à développer une résistance aux nouveaux pesticides chimiques et aux cultures biotechnologiques. Nous travaillons maintenant sans relâche pour que cette technologie puisse être déployée dans les champs des agriculteurs à l'avenir. L'approbation de la biosécurité commerciale par CTNBio fournit une autre validation indépendante de la sécurité et de la durabilité environnementale de la plateforme technologique Friendly d'Oxitec. »

 

_____________

 

Source : Brazil approves environmentally 'Friendly' GM tool for controlling fall armyworm - Alliance for Science (cornell.edu)

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article