Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Le bacon provoque le cancer : les consommateurs s'en préoccupent-il ?

7 Mars 2021 , Rédigé par Seppi Publié dans #Alimentation, #Santé publique

Le bacon provoque le cancer : les consommateurs s'en préoccupent-il ?

 

Jason Lusk*

 

 

C'est le titre d'un nouveau document de travail que j'ai co-signé avec Xiaoyang He, doctorante à Purdue. La réponse à la question est la suivante : « oui », les prix et les ventes de bacon au détail ont chuté suite à la déclaration selon laquelle la viande transformée était classée comme cancérigène ; cependant, nous n'avons pas trouvé la même chose pour les autres catégories de viande transformée, le jambon et la saucisse. Peut-être que tous ces titres comme « The great bacon freak-out » (la grande panique du bacon) et « Eating just one slice of bacon a day linked to higher risk… » (manger une seule tranche de bacon par jour est lié à un risque plus élevé...) ont vraiment servi à attirer l'attention des gens. Voici le résumé :

 

« En octobre 2015, le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) a publié un rapport classant la viande transformée comme cancérigène de type 1. Le rapport a fait la une des journaux et a immédiatement attiré l'attention du public, mais les répercussions économiques restent inconnues. Dans cet article, nous étudions les impacts du rapport du CIRC sur les prix et les achats de viande transformée en utilisant les données de scanners de détail des épiceries américaines. Nous comparons l'évolution des prix et des ventes de produits carnés transformés à un groupe de contrôle synthétique construit (en utilisant une combinaison convexe de produits alimentaires non carnés). Nous constatons une baisse significative des prix du bacon et des recettes à la suite de la publication du rapport du CIRC, mais nous ne trouvons aucune preuve d'une réduction de la demande de jambon et de saucisses. Dans le même temps, nous constatons que les ventes du bœuf et les recettes ont augmenté de manière significative après la publication du rapport, alors que le prix du bœuf a baissé de manière significative. »

 

Le fait que les prix du bacon aient baissé parallèlement au volume vendu est un signal clair que la demande des consommateurs pour le bacon a diminué à la suite du rapport du CIRC.

 

Comme nous l'expliquons dans l'article, un des principaux défis pour identifier les effets du rapport du CIRC consiste à construire une prédiction contrefactuelle de ce qui serait arrivé aux prix et aux ventes des produits carnés transformés si le rapport du CIRC n'avait pas été publié. Nous ne pouvons pas utiliser de données provenant d'un endroit non touché car les articles des médias ont été largement diffusés à travers les États-Unis. Nous utilisons plutôt des méthodes statistiques (la méthode dite de contrôle synthétique) pour identifier les produits alimentaires alternatifs comme contrôles. Nous décrivons l'approche comme suit :

 

« La méthode de contrôle synthétique permet d'éviter ce problème et utilise plutôt une combinaison de contrôles candidats. Nous utilisons les données du scanner de détail Nielsen pour déterminer l'effet du rapport du CIRC sur les marchés de la viande transformée. Ces données contiennent des informations hebdomadaires concernant les ventes, les prix et les recettes des catégories de viande transformée ainsi que des catégories qui sont incluses dans le groupe de contrôle synthétique. Nous utilisons les données de 2014 à 2016, ce qui comprend environ un an de données avant et un an de données après la date de publication du rapport du CIRC. La période post-CIRC est suffisamment longue pour déterminer, s'il y a un impact, combien de temps il dure. »

 

En substance, nous utilisons la relation estimée entre des dizaines de prix possibles d'articles d'épicerie et les prix du bacon avant la publication du rapport du CIRC pour prédire ce qu'auraient été les prix du bacon si le rapport n'avait pas été publié. Voici le calcul des prix réels et contre-factuels du bacon ($/oz) avant et après la publication du rapport :

 

 

 

 

Après quelques semaines où les prix du bacon sont restés au-dessus de leurs valeurs prévues, les prix du bacon ont finalement été en moyenne 6,5 % plus bas que ce que nous avions prévu si le rapport du CIRC n'avait pas été publié.

 

Vous pouvez lire l'ensemble du rapport ici.

 

_______________

 

Jayson Lusk est un économiste de l'agriculture et de l'alimentation. Il est actuellement professeur distingué et chef du Département de l'Économie Agricole de l'Université de Purdue.

 

Source : Bacon Causes Cancer: Do Consumers Care? — Jayson Lusk

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Hbsc Xris 08/03/2021 23:12

Les agrumes, ainsi que d'autres plantes, comme des apiacées, contiennent du psoralène qui est photosensibilisant. Du fait de ce caractère photosensibilisant, les agrumes (et autres) peuvent augmenter l'incidence des cancers de la peau chez les personnes présentant une sensibilité particulière.
Dans certaines régions du monde comme en Australie, il est envisagé de mettre une mise en garde sur les briques de jus d'agrumes pour éviter de conjuguer une forte consommation avec une exposition au soleil.
Les 4/5ème de l'humanité ne possèdent pas un des 6 variants génétiques permettant la persistance de la lactase, et donc la digestion du lactose, le "sucre" du lait à l'âge adulte. Donc le lait n'est bon à boire que pour 1/5ème de l'humanité, mais entraine des troubles chez les 4/5ème combien de gens le savent ? Précisions, dans le lait transformé en fromage, le lactose est devenu insignifiant et ne pose plus de problèmes digestifs.
Qui s'en soucie en Europe ? Tous nos aliments mal consommés ou sur consommés peuvent présenter une toxicité complètement naturelle, infiniment plus concrète et plus réelle que toutes les pseudo-alertes dont nous gratifient les chimiophobes.