Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Venezuela et aliment ation : une chronique de M. Sébastien Abis dans l'Opinion

7 Février 2021 , Rédigé par Seppi Publié dans #critique de l'information, #Alimentation

Venezuela et alimentation : une chronique de M. Sébastien Abis dans l'Opinion

 

Glané sur la toile 641

 

 

Encore une belle analyse que ce « Venezuela : marche à reculons, faim à l’unisson » de M. Sébastien Abis dans l'Opinion.

 

En résumé :

 

«  La pauvreté frappe 80 % des personnes et l’insécurité alimentaire concerne un tiers de la population. Et la pandémie de Covid-19, par ses incidences sanitaires, économiques et sociales, aggrave la situation du pays. »

 

Comment ce pays, qui fut No 4 en termes de richesse en 1950 et est assis sur les plus importantes réserves pétrolières de la planète, a-t-il pu tomber aussi bas ? Quel impact sur la situation alimentaire ?

 

« L’hyperinflation touche inévitablement la nourriture. La cherté des produits éloigne des pans entiers de consommateurs des étals de marché ou des rayons de supermarché : 8 % de la population se trouvent en situation d’insécurité alimentaire grave, 25 % sont dans une insécurité modérée, tant ils ont dû réduire leur consommation. Alors qu’ils représentaient moins de 10 % de la population au début de la décennie 2010, ce sont désormais un tiers des Vénézuéliens qui, quotidiennement, vivent avec la faim et les peurs qu’elle engendre. »

 

Et plus loin :

 

« Le Venezuela présente ainsi les quatre facettes dramatiques de l’insécurité alimentaire : accès, qualité, stabilité et disponibilité. Sur ce dernier volet, notons que les productions agricoles du pays ne sont pas insignifiantes (maïs, sorgho, légumes, bananes, café, sucre, viande de bœuf, riz, poissons), mais largement insuffisantes pour satisfaire les besoins nationaux. [...] »

 

Cela débouche sur des considérations géopolitiques. Mais on découvrira cela sur site.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

MARC FAURE 07/02/2021 10:27

Bonjour, pourquoi des journaux "aussi réputés" que le Monde n'en parle jamais et surtout sur les dirigeants de ces pays ? Mr Mélenchon reste silencieux sur ce sujet, lui qui rève de ces régimes .

Paul Aubrin 07/02/2021 08:56

L'agriculture vénézuélienne a souffert de la "malédiction du pétrole", avec les salaires relativement plus élevés au Venezuela, son agriculture n'était pas concurrentielle. Les productions alimentaires locales ont été remplacées par des importations.
L'effet a été complété par les expropriations des fermes. Les anciens propriétaires chassés, les gérants incompétents, ont laissé les domaines à l'abandon. Les ouvriers agricoles sont partis. La production locale s'est effondrée.
Le régime de Nicolas Maduro a inventé les coffrets CLAP pour alimenter les ménages les plus pauvres. Leurs produits importés de mauvaise qualité permettent à certains dirigeants de bénéficier de ristournes de la part des fournisseurs. Ils sont totalement insuffisants pour nourrir une famille. Seuls celles qui ont des membres qui ont émigré à l'étranger et leur envoient des dollars, arrivent à joindre les deux bouts. Les autres ont beaucoup maigri.
Comme le dit la chanson : La están cagando.