Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Le fait que le vaccin chinois contre la Covid de Sinovac ne soit efficace qu'à 50 % est-il important ?

5 Février 2021 , Rédigé par Seppi Publié dans #Covid-19

Le fait que le vaccin chinois contre la Covid de Sinovac ne soit efficace qu'à 50 % est-il important ?

 

Mark Lynas*

 

 

Image Shutterstock

 

 

Les chercheurs de l'Institut Butantan du Brésil à Sao Paolo ont annoncé que les essais du vaccin CoronaVac – fabriqué par la société chinoise Sinovac – montrent qu'il est efficace à un peu plus de 50 % dans l'ensemble, si l'on tient compte des cas très bénins de la maladie, ce qui dépasse à peine le seuil nécessaire pour l'approbation réglementaire.

 

La semaine dernière, l'Institut a indiqué que le vaccin était efficace à 78 % dans les cas bénins et à 100 % contre les infections graves et modérées, sur la base de 250 cas de Covid-19 parmi 13.000 volontaires parmi les agents de santé de première ligne au Brésil.

 

Cela semble être défavorable par rapport aux autres vaccins contre la Covid-19 – même si plusieurs pays, dont l'Indonésie, la Turquie et Singapour, ont déjà passé commande du CoronaVac. Pour approfondir ces chiffres, voici une brève liste de questions et réponses.

 

 

Ce chiffre de 50 % est-il préoccupant ?

 

À première vue, ce taux d'efficacité de 50 % semble décevant – il n'est pas beaucoup plus élevé que celui de votre vaccin antigrippal moyen. Mais ce qui pourrait être plus important, c'est que l'essai montre une efficacité de 100 % dans la prévention des formes graves de Covid-19, du type de celles qui tuent les gens. Donc si vous voulez sauver des vies et empêcher que les services de santé ne soient débordés, ce vaccin est bon. Si vous voulez éradiquer la Covid-19, il n'est peut-être pas assez efficace.

 

 

Le vaccin de Sinovac est également testé dans d'autres pays, n'est-ce pas ? Que montrent ces essais jusqu'à présent ?

 

Oui, il est également testé en Turquie et en Indonésie. Les effectifs des groupes testés en Turquie et en Indonésie étaient cependant bien inférieurs à deux mille, et il est impossible de tirer des conclusions statistiquement significatives d'un si petit nombre.

 

 

Comment cela se compare-t-il aux résultats obtenus avec les autres vaccins, par exemple les vaccins Pfizer-BioNTech et Oxford Astra-Zeneca ?

 

Eh bien, à première vue, ce n'est pas aussi bon. Mais n'oubliez pas que ces vaccins utilisent tous des plateformes différentes. Le vaccin chinois est un virus inactivé, essentiellement un coronavirus tué, tandis que le vaccin Pfizer utilise l'ARNm et l'Oxford/AstraZeneca un vecteur viral. L'approche du virus inactivé est utilisée depuis des décennies contre de nombreuses maladies différentes, elle est donc très bien éprouvée dans le monde réel, mais elle est peut-être un peu plus faible que les approches plus récentes.

 

 

Sinon, comment expliquer ces différences ?

 

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles cela pourrait être quelque peu injuste pour le vaccin de Sinovac. La première est que les niveaux d'exposition au virus parmi les participants à l'essai, qui étaient des travailleurs de la santé de première ligne au Brésil, étaient très élevés. Cela signifie que le vaccin avait un travail plus difficile à faire pour les protéger. Une autre possibilité est que l'essai du vaccin chinois au Brésil ait pu détecter des cas de Covid beaucoup plus légers qui n'auraient pas été enregistrés comme symptomatiques dans l'essai Pfizer-BioNTech, par exemple. Une troisième raison est que les deux doses n'étaient espacées que de 14 jours. Il semble maintenant que si vous attendez beaucoup plus longtemps pour la deuxième dose, vous obtiendrez probablement une meilleure réponse immunitaire et une protection plus élevée.

 

 

Y a-t-il d'autres avantages et inconvénients dont les pays devraient peut-être tenir compte lorsqu'ils comparent les vaccins ?

 

Oui, par exemple, les vaccins à ARNm semblent être beaucoup plus chers et doivent être conservés à très basse température, ce qui les rend plus difficiles à manipuler dans les pays qui ne disposent pas d'une chaîne du froid avancée. Le vaccin de Sinovac peut simplement être conservé au réfrigérateur et devrait être beaucoup plus stable à l'entreposage. Ces éléments sont importants lorsqu'il s'agit de vacciner une population, non pas de quelques dizaines ou centaines de millions de personnes, mais de plusieurs milliards.

 

Merci à Lucy Bailey du BBC World Service pour la conversation qui a mené à cet article.

 

______________

 

* Source : Does it matter that China's Sinovac COVID vaccine is only 50% effective? - Alliance for Science (cornell.edu)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article