Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Dans l'Opinion : « Le lin, cette agriculture qui vous habille français » de M. Sébastien Abis

11 Février 2021 , Rédigé par Seppi Publié dans #critique de l'information

Dans l'Opinion : « Le lin, cette agriculture qui vous habille français » de M. Sébastien Abis

 

Glané sur la toile 644

 

 

 

 

La dernière chronique de M. Sébastien Abis publiée dans l'Opinion, « Le lin, cette agriculture qui vous habille français », est tout simplement magnifique.

 

Malgré sa relative brièveté, l'article aborde l'ensemble de la problématique, partant de la situation actuelle sur le plan agricole et industriel et aboutissant à une esquisse des décisions stratégiques à prendre pour l'avenir.

 

Un peu de statistiques pour commencer :

 

« Actuellement en France, les surfaces de lin fibre couvrent à peu près 100 000 hectares – sur les 28 millions d’hectares agricoles – mais elles ont doublé en deux décennies. Un hectare de lin fournit 1 600 kg de fibre, soit 800 kg de fil, 3 750 m2 de tissu ou encore 4 000 chemises. »

 

Un hectare de lin produit en tissu de quoi couvrir, en gros... un tiers d'hectare.

 

Ce n'est bien sûr pas la seule utilisation du lin. Il entre par exemple dans la composition de matériaux composites et du papier du billet d'un dollar...

 

Le lin offre aussi de formidables opportunités de réindustrialisation. Mais pas si vite...

 

« Doit-on toutefois renoncer aux opportunités du grand large, si la consommation de fibre de lin (vêtements ou matériaux composites) se développe dans le monde, ce qui est déjà à l’œuvre en Asie ? Ne serait-il pas un marché à conquérir pour la France agricole et industrielle ? Cette filière lin, pensée stratégiquement, peut produire et transformer ici mais exporter des biens à haute valeur ajoutée. Entre le tout local et le tout global, des équilibres sont à trouver. En rappelant qu’il est très difficile d’être bon à l’international sans être fort d’abord à domicile. »

 

Et, le saviez-vous ?

 

« Compte tenu de [son] hypersensibilité climatique, chaque année le lin récolté donne naissance à un millésime particulier, comme pour le vin. »

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article