Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Qui est Michael S. Regan, administrateur pressenti de l'Agence de Protection de l'Environnement des États-Unis ?

11 Janvier 2021 , Rédigé par Seppi Publié dans #Divers

Qui est Michael S. Regan, administrateur pressenti de l'Agence de Protection de l'Environnement des États-Unis ?

 

Amanda Zaluckyj, la Fille du Fermier*

 

 

Photo NCDEQ

 

 

Le président élu Biden a nommé Michael S. Regan comme administrateur de l'EPA. Le poste le plus élevé de l'EPA est peut-être plus important que celui de Secrétaire de l'USDA (M. Biden a récemment nommé Tom Vilsack à ce poste). C'est une agence qui est souvent en butte à l'agriculture.

 

Alors qui est M. Regan et à quoi l'agriculture peut-elle s'attendre ?

 

M. Regan est originaire de Caroline du Nord. Il s'est fait les dents à l'EPA où il a travaillé pendant une solide décennie. Il a commencé comme régulateur environnemental sous l'administration Clinton en 1998.

 

Il est ensuite passé à l'Environmental Defense Fund pendant les huit années suivantes. C'est cette partie qui me rend nerveuse. L'EDF est probablement l'un des groupes environnementaux les moins problématiques qui existent ; il s'associe même à l'Association Nationale des Producteurs de Maïs. Il défend le travail de conservation des sols, les cultures de couverture et l'agriculture de précision. Et il ne s'oppose pas catégoriquement à la biotechnologie dans l'agriculture. Mais c'est toujours l'une de ces organisations, et je les regarde avec un certain scepticisme.

 

Après son passage à l'EDF, Regan a dirigé le Département de la Qualité Environnementale de la Caroline du Nord. Son principal objectif politique était de rendre la Caroline du Nord neutre en carbone d'ici 2050. Il a également essayé d'inclure des groupes plus divers au sein du département et de les associer à ses objectifs.

 

Et ce sont des objectifs que M. Regan poursuivra probablement à l'EPA. M. Biden a promis d'amener les États-Unis à la neutralité carbone d'ici 2050. Et il aurait renoncé à son premier choix à l'EPA parce qu'elle n'avait pas une grande relation avec les groupes minoritaires. Donc M. Regan semble être un choix presque évident vu les circonstances.

 

Ironiquement, la principale plainte de ses détracteurs est que M. Regan ne se montre pas « dur » envers les intérêts de l'agriculture. C'est de la musique douce pour mes oreilles. Peut-être – espérons-le – reconnaît-il que la plupart des groupes environnementaux radicaux sont malavisés en matière de politique agricole. J'espère qu'il voudra travailler avec l'agriculture pour atteindre les objectifs de l'administration, et pas seulement nous imposer des règlements.

 

Le président de l'American Farm Bureau, Zippy Duvall, s'est fait l'écho de ces sentiments :

 

« L'AFBF félicite Michael Regan pour sa nomination à la tête de l'EPA. En tant que Secrétaire du Département de la Qualité Environnementale de la Caroline du Nord, il a pris contact avec les agriculteurs et les éleveurs afin de mieux comprendre les défis auxquels l'agriculture est confrontée. Il a la réputation de prendre des décisions guidées par la science qui tiennent également compte de l'apport des personnes qui seraient le plus touchées.

 

Zippy Duvall, président de l'AFBF »

 

Si M. Regan est confirmé à la tête de l'EPA, je le surveillerai de près. Mais à ce stade, il semble en bonne position pour ce poste. Et quelqu'un avec qui nous pouvons travailler, pas contre.

 

____________

 

Amanda Zaluckyj blogue sous le nom The Farmer's Daughter USA. Son objectif est de promouvoir les agriculteurs et de lutter contre la désinformation qui tourbillonne autour de l'industrie agroalimentaire américaine.

 

Sa famille exploite une ferme et produit du maïs et du soja dans le sud-ouest du Michigan. Elle est avocate et est passionnée par l'agriculture.

 

Source : Who Is Michael S. Regan? - The Farmer's Daughter USA

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article