Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

« Le XXIe siècle, le siècle de l'amélioration des plantes »

14 Janvier 2021 , Rédigé par Seppi Publié dans #Article scientifique, #amélioration des plantes

« Le XXIe siècle, le siècle de l'amélioration des plantes »

 

 

(Source)

 

 

Mes pérégrinations m'ont amené à un article scientifique de 2012 qui garde toute sa pertinence : « The twenty-first century, the century of plant breeding » (le XXIe siècle, le siècle de l'amélioration des plantes) de Peter Stamp et Richard Visser – texte complet).

 

En voici le résumé (nous découpons) :

 

Pour atteindre la sécurité alimentaire mondiale d'ici 2050, la production primaire doit presque être doublée, au moins à 80 % en augmentant la production par unité de terre.

 

Le défi de l'amélioration des plantes est énorme. Il est nécessaire de convaincre le public de ce défi, un public qui doit déjà faire face aux préoccupations liées au changement climatique, à la rareté des bonnes terres arables, aux exigences imposées aux terres en ce qui concerne la production de biomasse, à la rareté de l'eau et du phosphore ainsi qu'à l'augmentation de la consommation de viande.

 

En ce qui concerne l'amélioration des plantes, les préoccupations portent sur le très petit nombre de cultures principales et le faible taux de progrès de la sélection dans les céréales autogames.

 

La société et les hommes politiques peuvent facilement se détourner de la nécessité absolue d'investir dans la recherche fondamentale en matière d'amélioration des plantes et dans les applications de l'amélioration des plantes lorsque tant de préoccupations environnementales sont mises en avant.

 

Une approche holistique de ces problèmes est essentielle. L'accent est mis ici à la fois sur les obstacles à surmonter et sur les possibilités d'assurer la sécurité alimentaire mondiale en produisant un excellent matériel génétique d'ici 2050. Cela peut être réalisé grâce aux nouvelles technologies et à la génomique ainsi qu'au développement continu de méthodes d'amélioration des plantes plus traditionnelles.

 

Ce n'est pas de la science extra-galactique, mais ce sont des principes bons à rappeler.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article