Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Article d'opinion : Une agriculture durable en 2021 et au-delà

20 Janvier 2021 , Rédigé par Seppi Publié dans #Divers

Article d'opinion : Une agriculture durable en 2021 et au-delà

 

Brad-Griff, AGDAILY*

 

 

Image : Association des Producteurs de Betteraves Sucrières de l'Idaho

 

 

Lorsque le président élu Joe Biden prêtera serment le 20 janvier, il inaugurera une nouvelle administration dont les objectifs seront résolument différents de ceux de son prédécesseur. Le nouveau Secrétaire à l'Agriculture, l'administrateur de l'Agence de Protection de l'Environnement (EPA) et d'autres membres du cabinet mettront en œuvre la politique de l'administration Biden avec de profondes répercussions sur l'agriculture. Avec la passation du pouvoir, les agriculteurs et les éleveurs doivent s'adapter à l'un des plus grands sujets qui affecteront l'agriculture dans cette nouvelle administration : la durabilité.

 

La « durabilité » est un mot à la mode fréquemment lancé dans les cercles politiques à Washington, D.C. et souvent entendu dans la publicité. Mais qu'est-ce que cela signifie réellement ?

 

La durabilité peut être définie comme des méthodes de production qui augmentent l'efficacité et les avantages environnementaux. Une autre partie de la définition inclut les avantages économiques apportés à une communauté. Les emplois que l'agriculture et l'élevage génèrent sont souvent l'élément vital des communautés rurales dans lesquelles les agriculteurs et éleveurs opèrent et doivent être inclus dans la définition de la durabilité.

 

En politique, la plupart des discussions portent sur les efforts de réduction des émissions de gaz à effet de serre et d'atténuation des effets du changement climatique. La question devient de plus en plus bipartite à mesure que les électeurs s'engagent, ce qui la rend pertinente pour les membres du Congrès et incite à l'introduction de lois.

 

Pour certains membres des commissions de l'agriculture de la Chambre des Représentants et du Sénat, les principales priorités sont les questions liées à l'utilisation des pesticides, au piégeage du carbone dans le sol, aux émissions de dioxyde de carbone et aux semences génétiquement modifiées. Vous pouvez parier que les questions environnementales continueront à être un sujet majeur au cours des quatre prochaines années et dans l'élaboration de la loi agricole de 2023.

 

 

 

 

Les consommateurs s'intéressent également de plus en plus à la provenance de leurs aliments, à leur mode de production et à leur impact sur l'environnement. Un produit de qualité ne suffit plus pour gagner la faveur des consommateurs, car les gens recherchent de plus en plus des marques qui correspondent à leurs valeurs personnelles.

 

Selon une enquête Hotwire de 2019, 47 % des acheteurs veulent faire affaire avec des entreprises qu'ils perçoivent comme soucieuses de l'environnement. Certains consommateurs sont prêts à payer un prix élevé pour des aliments qu'ils estiment avoir été produits de manière supérieure sur le plan environnemental. Les entreprises américaines ont remarqué que de nombreuses sociétés s'engagent en faveur du développement durable et font la publicité de produits durables ou respectueux de l'environnement.

 

Alors que la durabilité est devenue un sujet d'actualité, les consommateurs migrent de plus en plus vers les zones urbaines et s'éloignent des lieux de production des aliments et des personnes qui les produisent. Les agriculteurs et les éleveurs ne représentent que 1,3 % de la population active américaine, contre 70 % en 1840.

 

Les consommateurs ne peuvent plus parler aux agriculteurs ou aux éleveurs de ce que ceux-ci font, car ils n'en connaissent aucun. Ils formulent des idées sur la production alimentaire à partir de ce qu'ils lisent sur Internet ou voient dans un documentaire. Les gens sont vraiment curieux de savoir d'où vient leur nourriture et ils cherchent des réponses. Chaque génération s'éloignant de plus en plus de la terre, il n'est pas étonnant que les gens s'interrogent sur la façon dont leur nourriture est produite et qu'ils ignorent les progrès majeurs réalisés dans ce secteur.

 

En tant qu'agriculteurs et éleveurs, vous êtes déjà très bien placés pour participer à ces conversations, car la durabilité est ancrée dans tout ce que vous faites. Il y a de fortes chances que votre famille soit dans l'agriculture ou l'élevage depuis des générations. Vous prenez des décisions dans l'espoir de transmettre la terre à la génération suivante. Vous réfléchissez constamment à la manière d'améliorer l'efficacité, d'économiser l'eau, de réduire les intrants et d'améliorer les terres.

 

Vous n'avez peut-être jamais utilisé le mot « durable » pour décrire votre exploitation, mais il est essentiel de commencer à parler de l'impact positif que vous avez eu sur l'environnement et des emplois que vous avez créés pour vous aligner sur la demande actuelle des consommateurs et les discussions politiques. Mener ces conversations depuis vos fermes et vos ranchs est la meilleure méthode pour démontrer vos pratiques durables.

 

Dans l'industrie de la betterave sucrière, nous nous sommes efforcés de raconter un certain nombre d'histoires de succès. Le lancement de la betterave sucrière Roundup Ready en 2008 a permis de réaliser d'énormes progrès en matière de pratiques agricoles durables. De meilleures pratiques de production ont été mises à la disposition des producteurs, ce qui a contribué à améliorer l'environnement. En fait, notre industrie a identifié plus de 25 avantages environnementaux obtenus depuis l'adoption des semences issues du génie biologique. En voici quelques-uns :

 

  • Utilisation d'herbicides moins nombreux et moins toxiques

  • Moins d'applications d'herbicides et moins de déplacements sur le terrain

  • Moins de percolation d'herbicides vers les eaux souterraines

  • Réduction de la main-d'œuvre

  • Méthodes de conservation des sols par semis direct et travail du sol en bandes (strip till) pour réduire l'érosion des sols par le vent et l'eau

  • Amélioration de la qualité de l'air grâce à la réduction de la consommation de carburant.

 

Ce ne sont là que quelques-unes des réalisations de la filière de la betterave sucrière en matière de durabilité depuis 2008, et nous nous sommes employés à les partager avec les décideurs du Congrès. Qu'il s'agisse de produits laitiers, de blé, de pommes de terre ou de bétail, chaque produit a une histoire de succès à raconter.

 

Vous êtes déjà équipés pour raconter ces histoires car les agriculteurs et les éleveurs sont les environnementalistes par excellence, même si vous ne vous êtes jamais considérés comme tels. Vos moyens de subsistance mêmes dépendent d'une gestion prudente des ressources existantes, ce qui vous donne une crédibilité immédiate pour parler de ces sujets.

 

Il est temps de commencer à créer votre propre histoire de durabilité. Commencez à réfléchir à la manière dont votre exploitation contribue positivement à l'environnement et à la façon de raconter cette histoire. Que ce soit par l'intermédiaire des conseils d'administration d'associations, des entreprises dirigées par des producteurs ou même de vos propres réseaux sociaux, il existe de nombreuses façons de faire connaître la manière dont l'agriculture contribue à la fois à notre environnement et à nos communautés.

 

Grâce aux consommateurs, aux élus et aux entreprises alimentaires, les pratiques de production durable sont désormais privilégiées. L'agriculture a une histoire unique à raconter et, alors que nous entrons dans les quatre années d'une nouvelle administration, il est plus crucial que jamais que nous la partagions.

 

_____________

 

Brad Griff a grandi dans une ferme du sud de l'Idaho et a travaillé pendant dix ans pour des membres du Congrès, se spécialisant dans l'agriculture et la politique des ressources naturelles. Il est aujourd'hui directeur exécutif de l'Association des Producteurs de Betteraves Sucrières de l'Idaho et est passionné par la promotion de l'agriculture.

 

Source : Op-ed: Agriculture sustainability in 2021 and beyond | AGDAILY

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

justin 20/01/2021 08:59

Stéphane Foucart envoie du lourd aujourd'hui dans Le Monde...

Seppi 20/01/2021 11:27

@ justin le mercredi 20 janvier 2021 à 10:37

Il était hier sur Planète.

justin 20/01/2021 10:37

@seppi Oui, c'est ça!
Je l'ai sur mon téléphone... par contre il est apparemment dans la rubrique "science" vu votre lien.

Seppi 20/01/2021 09:40

@ Justin le mercredi 20 janvier 2021 à 08:59

Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Je suppose que vous nous signalez le "Vive controverse autour du déclin des insectes"

https://www.lemonde.fr/sciences/article/2021/01/18/vive-controverse-autour-du-declin-des-insectes_6066693_1650684.html

Ce qu'il y a de curieux, c'est que cet article n'est plus référencé sur la page d'accueil de la rubrique Planète.

Simple erreur, ou plus ?