Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Vaccinations contre la Covid : le scandale français

31 Décembre 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #Covid-19, #Politique

Vaccinations contre la Covid : le scandale français

 

 

J'aurais aimé finir l'année 2020 sur une note optimiste. L'actualité nous l'interdit !

 

Un vaccin contre la Covid 19 a été déployé en Europe... Un peu plus vite qu'initialement prévu par les bureaucraties européennes, Mme Angela Merkel ayant houspillé l'Agence Européenne du Médicament pour qu'elle active le mouvement... ce qu'elle a pu faire – sans doute miraculeusement et au prix d'efforts surhumains... Bien moins vite que le Royaume-Uni, qui dépassera sans doute aujourd'hui le million de vaccinés et où BoJo aura implicitement administré une « preuve » de la « sagesse » de la décision de quitter une Union Européenne à la dérive.

 

La France – enfin les autorités – a décidé quant à elle d'y aller piano, pianissimo.

 

M. Alain Fischer, « Monsieur Vaccin », chargé de coordonner la stratégie vaccinale de l’État contre la pandémie de Covid-19, a donné des « explications » laborieuses et, tout compte fait, révoltantes dans un entretien avec Europe 1.

 

Europe 1 rapporte :

 

« La lenteur de la stratégie vaccinale française "donne le temps de faire les choses bien en termes de sécurité, d'efficacité, d'organisation et d'éthique avec le consentement". »

 

Message implicite : ceux qui vont plus vite ne font pas les choses bien... et sont par conséquent irresponsables.

 

Mais ce n'est pas tout :

 

« Il faut une organisation logistique extrêmement complexe qui nécessite de répartir ces vaccins dans plusieurs endroits en France avant de servir équitablement les quelque 14.000 Ehpad du territoire. »

 

Minute ! La France est (encore) un pays développé qui ne présente pas de retard logistique évident par rapport aux pays voisins. Cet argument n'est tout simplement pas recevable.

 

Le résultat peut s'illustrer par un gazouillis moqueur :

 

 

(Source)

 

 

Sur son compte Twitter, le Dr Laurent Alexandre ironisait aussi le mardi 29 décembre 2020 en milieu d'après-midi :

 

« On ne peut PAS totalement exclure que France atteigne 100 vaccinés ce soir ! »

 

Bilan du mardi soir : 84 vaccinations...

 

 

La paralysie gouvernementale se manifeste au plus haut sommet de l'État :

 

 

(Source)

 

 

« Je l’ai dit, je le répète : le vaccin ne sera pas obligatoire. Ayons confiance en nos chercheurs et médecins. Nous sommes le pays des Lumières et de Pasteur, la raison et la science doivent nous guider. »

 

Quelle communication indigente ! Vouloir insuffler la confiance avec des références historiques, avec de la belle prose d'embobineur ? C'est, à coup sûr, obtenir l'effet inverse.

 

Ça l'est d'autant plus que beaucoup de médias se sont littéralement prostitués pour faire de l'audience. Les uns avec des chercheurs et des médecins dont on peut dire aujourd'hui – et en restant dans une prudente généralités – qu'ils sont passé du côté obscur de la science et de la médecine et ont tenu des propos délirants ; les autres en entretenant l'ambiguïté rédactionnelle.

 

Ce fil Twitter présidentiel dévoile aussi la raison cachée de la lenteur : ne pas répondre frontalement au scepticisme anti-vaccinal, ce qui, répétons-le, ne fait que l'entretenir.

 

Notons incidemment que l'infatigable Albert Amgar écrit sur son blog, dans « Nous sommes le pays des Lumières et de Pasteur, la raison et la science doivent nous guider, selon le Président de la République. Chiche ! » :

 

« Je dis donc chiche pour 2021, la raison et la science doivent nous guider, mais pas que sur le vaccin contre le coronavirus dont on sait qu'il est un triomphe de la science, mais aussi pour faire avancer l'agriculture via les biotechnologies, l'énergie, la recherche, l'innovation scientifique comme la découverte des deux récents prix Nobel de chimie, Emmanuelle Charpentier et Jennifer Doudna. »

 

Voici une autre manifestation de cette « stratégie » gouvernementale, de l'Agence France Presse :

 

 

(Source)

 

 

« "On n'est pas parti pour un 100 mètres mais pour un marathon" et une "montée en puissance", ont expliqué des responsables au ministère de la Santé. "Face à un très fort scepticisme dans la population française, nous avons fait le choix de prendre le temps nécessaire" #AFP »

 

Et, pendant ce temps, on était à 363 morts de la Covid le 28 décembre et 969 le 29... [ajout de 13 heures : voir le commentaire de Bebop ci-dessous]

 

Nous pouvons laisser le mot de la fin – de ce billet en espérant que les autorités vont se remonter les bretelles et les manches – à Mme Emmanuelle Ducros :

 

 

« C'est une crise de la responsabilité et une crise du courage politique... Il y a depuis des années en France, depuis qu'on a donné des gages au principe de précaution... on est pétrifié de trouille à chaque fois qu'il faut prendre une décision courageuse en matière sanitaire... On a donné des gages à tous les gens qui vendent de la trouille sur tous les sujets, sur les sujets que je connais bien, ce sont les sujets des pesticides par exemple, on a donné des gages aux gens qui vendent de la trouille sur le nucléaire, eh bien aujourd'hui on a donné des gages aux gens qui vendent de la trouille sur les vaccins... Et je pense que le courage en politique va être de dire qu'il faut en finir avec ça. »

 

Mais on peut être en désaccord avec la référence à l'altruisme et considérer avec « Sully » qu'il faut dire à la population, devenue peureuse et égocentrique : « Vaccinez-vous pour VOUS, égoïstement, pour VOUS seul. » :

 

Vaccinez-vous, oui... en espérant que nous le pourrons bientôt...

 

 

(Source)

 

Post scriptum

 

Un site d'information suisse : INFOVAC - Actualités importantes sur les vaccins et la vaccination

 

 

Ajout de 15 heures

 

 

(Source)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

ROBERT MARLET 01/01/2021 11:02

Stupide ce débat sur cette course à la montre pour savoir qui aura la plus grosse (seringue) ou sera l'éjaculateur de vaccin.. le plus précoce.
Tant qu'on n'aura pas 15 ou 20 millions de vaccinés, les contraintes et risques resteront, donc ça va pas se jouer sur une semaine ou même un mois.
Le mérite de cette lenteur française (voulue ou non ?), c'est que subitement tout le monde veut maintenant se faire vacciner et tout de suite ! impensable il y a encore une semaine.

Bebop76 31/12/2020 12:30

Selon les chiffres de Santé Publique France, on était à 364 décès e 28/12 et à 388 le 29/12 et non 969.
Selon ce même organisme, le nombre de « décès Covid » montre une stabilisation entre 200 et 300 décès/jour depuis la mi décembre. Alors que les chiffres de de l’Insee indiquent une surmortalité liée au Covid 19 de 100 décès/jour fin novembre à 0 décès/jour au 15 décembre (extrapolation). Malheureusement les données de l'Insee ne sont bizarrement plus disponibles depuis le 7 décembre, même s'ils ont fait paraître une mise à jour le 28 décembre dernier.
Plus de détails ici : https://bebop762653.wordpress.com/2020/12/12/covid-19-statistiques-et-communication-politico-mediatique-anxiogene-3-la-2eme-vague-est-terminee/
Finalement, avec un peu d'humour, ça tombe bien, il n'y a peut être pas de quoi trop se presser !

Maître Folace 31/12/2020 18:57

Désolé, j'ai voulu dire mardi et vendredi à la fin de mon post, dommage qu'on ne puisse pas modifier ses messages.

Maître Folace 31/12/2020 18:55

Les chiffres des décès en hôpital sont collectés chaque jour, ceux des décès en EHPAD deux fois par semaine les mardi et vendredi ce qui explique des valeurs qui peuvent paraître aberrantes car à raison de 150 décès journaliers en moyenne dans les EHPAD on ajoute respectivement 600 et 450 décès aux décès hospitaliers dans les statistiques des mardi et jeudi.

un physicien 31/12/2020 12:11

Vacciner et ... en même temps ... ne pas vacciner ...
Macron rejoue Hamlet ?