Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

« Quand la Turquie sème en Afrique », une chronique de M. Sébastien Abis dans l'Opinion

14 Novembre 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #critique de l'information

« Quand la Turquie sème en Afrique », une chronique de M. Sébastien Abis dans l'Opinion

 

Glané sur la toile 608

 

 

J'ai voulu introduire « Quand la Turquie sème en Afrique », la chronique de M. Sébastien Abis publiée le 6 novembre 2020 dans l'Opinion, par une citation d'Henry Kissinger.

 

Ouest France m'a proposé un curieux :

 

« Si vous contrôlez le pétrole, vous contrôlez le pays, mais si vous contrôlez les semences, vous contrôlez l'alimentation. Et celui qui contrôle l'alimentation tient la population en son pouvoir. »

 

Tellement curieux que j'ai vérifié en anglais. Sa formule originale semble être :

 

« Control oil and you control Nations; control food and you control people. »

 

Soit :

 

« Qui contrôle le pétrole contrôle les Nations ; qui contrôle l'alimentation contrôle les peuples. »

 

Quelqu'un a dû bidouiller la citation pour y introduire l'étape des semences, la pierre angulaire d'un certain activisme... Mais, même si les choses ne sont pas aussi simples, il y a une part de réalité dans les deux assertions (dans lesquelles les mots « Nations » et « peuples » sont interchangeables).

 

M. Sébastien Abis est de ceux qui soulignent à juste titre le rôle de nos exportations pour notre situation géopolitique et géostratégique.

 

Dans sa chronique, il décrit les flux commerciaux d'exportation de la Turquie vers des zones dans lesquelles, manifestement, elle entend jouer un rôle géopolitique et géostratégique.

 

C'est une lecture incontournable pour qui s'intéresse à la politique internationale au-delà des frasques de tel ou tel dirigeant.

 

En conclusion ;

 

« Ces dynamiques agro-commerciales s’intègrent dans une vaste stratégie africaine où le pouvoir turc mise sur son réseau diplomatique, religieux et associatif, sur ses relais financiers et bancaires, sur son maillage logistique et scientifique, sans oublier l’aide humanitaire et les dons. Autant de variables avec lesquelles les partenariats agricoles et le business alimentaire peuvent compter. D’ailleurs, ce sont aussi des sujets clefs dans l’action de la Tika, l’Agence turque de coopération et de développement, qui dispose de nombreux bureaux en Afrique. L’agriculture, ses produits et ses récits gastronomiques sont des déterminants dans la montée en puissance de la Turquie à l’international. Il est temps de regarder de ce côté quand on se penche sur la géopolitique de la sécurité alimentaire dans le monde et sur le narratif de l’expansion turque en Afrique. Est-ce dans ce contexte stratégique que s’inscrit aussi l’appel au boycott des produits français lancé par le président Erdogan  ? »

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article