Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

M. Sébastien Windsor dans l'Opinion : «Nous devons changer l’image de l’agriculture et de ses métiers, comme on a redoré celle de l’artisanat»

24 Octobre 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #critique de l'information

M. Sébastien Windsor dans l'Opinion : «Nous devons changer l’image de l’agriculture et de ses métiers, comme on a redoré celle de l’artisanat»

 

Glané sur la toile 596

 

 

M. Sébastien Windsor est le président de l'Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture (APCA). Il a accordé un entretien à Mme Emmanuelle Ducros dans l'Opinion. Cela a donné : « Nous devons changer l’image de l’agriculture et de ses métiers, comme on a redoré celle de l’artisanat ».

 

En chapô :

 

« Sébastien Windsor, président des chambres d’agriculture: "Le plan de relance aborde les questions agricoles sous un angle réaliste et traite les bonnes questions : changement climatique, souveraineté alimentaire, plan protéines, attentes des consommateurs»

 

L'article aborde évidemment diverses questions. En voici une de Mme Emmanuelle Ducros :

 

« Vous avez lancé il y a quelques jours une alerte : selon vos calculs, 15 % des agriculteurs des zones intermédiaires françaises (soit 25 % des surfaces de grande culture et 25 % dédiées à l’élevage) risquent de ne pas passer l’année. Comment en est-on arrivé là ? »

 

Retenons encore ce propos de M. Sébastien Windsor :

 

« Pour ce qui est de la thématique centrale de la souveraineté alimentaire et du maillage agricole sur lequel l’appuyer, 160 000 exploitations devront être transmises d’ici à 2025. Nous proposons de rencontrer tous les chefs d’exploitation pour parler de l’avenir. Les incitations fiscales aux transmissions inscrites dans le plan de relance aideront à pérenniser ces entreprises. »

 

Voilà des enjeux bien plus important que l'hystérie anti-pesticides.

 

Il faudra plus que « changer l’image de l’agriculture ».

 

À ce propos, l'excellent Olivier Masbou nous signale dans son Blog-notes que :

 

« Le budget du ministère allemand de l’agriculture pour 2021 devrait atteindre 7,7 Mds €. Il augmente de +643 Mio € par rapport au budget 2020. C’est le budget le plus élevé depuis la réunification allemande. Le budget des participations aux assurances sociales agricoles est prévu à 4,2 Mds €, celui des financements communs avec les Länder, le GAK, pour l’amélioration des structures agricole et la protection côtière s’élèvera à 1,2 Md €. 450 Mio € sont prévus pour la protection des forêts, et 200 Mio € pour la transformation des étables et l’amélioration du bien-être animal dans les porcheries (avec Socopag).

Rappelons qu’en France, le budget de l’agriculture est stable à 4,8 milliards d’euros. Ohne Kommentar ! »

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
à mon opinion, il a tort ...

il faut juste commencer à attaquer en diffamation et ne pas laisser accroire aux gens que les agriculteurs ont un autre role que de gagner leur croute du fait de la production de leur terre..
Répondre