Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Le Rwanda contrôle la Covid-19, mais ses agriculteurs luttent encore

6 Septembre 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #Afrique, #Covid-19

Le Rwanda contrôle la Covid-19, mais ses agriculteurs luttent encore
 

Pacifique Nshimiyimana*

 

 

 

 

Le Rwanda a obtenu des résultats étonnants dans la lutte contre le nouveau coronavirus, enregistrant seulement cinq décès dus à la Covid-19 alors que les cas continuent d'augmenter dans toute l'Afrique.

 

Bien que certains aient prévu des problèmes pour le Rwanda – un pays pauvre et enclavé de 12 millions d'habitants dont l'économie dépend du tourisme – son succès dans la gestion de la pandémie par la mise en œuvre de politiques fondées sur la science a donné un exemple à suivre pour d'autres pays, notamment en Afrique.

 

« Pour nous, ce qui est important, c'est de gérer la partie scientifique [...] et la partie sanitaire, et aussi de pouvoir relancer l'économie », a déclaré Clare Akamanzi, PDG du Conseil de Développement du Rwanda (CDR), dans un entretien accordé à CNN. « Nous pensons avoir trouvé une formule et nous continuons à travailler pour contenir le virus. »

 

La question est maintenant de savoir si le Rwanda sera en mesure de garantir que les personnes entrant dans ce pays d'Afrique de l'Est sont exemptes de la Covid-19 après la réouverture de ses aéroports le 1er août. Mme Akamanzi a déclaré que le Rwanda s'appuiera sur les leçons tirées de la science et de son expérience antérieure avec des maladies comme le VIH et la tuberculose.

 

« Nous devons apprendre à vivre en toute sécurité avec le virus jusqu'à ce que le vaccin soit disponible », a déclaré Mme Akamanzi. Cela signifie qu'il faut établir la confiance entre le gouvernement et les communautés pour qu'elles adoptent de nouveaux modes de vie, étendre la capacité de dépistage de 300 tests Covid-19 par jour au total actuel de 3.000 tests par jour, mettre en place un système de recherche des contacts avec 1.900 traceurs travaillant dans tout le pays et une collaboration régionale avec ses voisins.

 

Mme Akamanzi a également parlé de l'intention du Rwanda de relancer davantage son économie grâce au nouveau Fonds de Relance Économique. Ce fonds a été lancé avec un soutien de 100 millions de dollars US au secteur privé, le gouvernement s'engageant à doubler ce chiffre pour le porter à 200 millions de dollars US.

 

La reprise économique est cruciale pour les familles pauvres qui vivent de revenus à court terme. Ce groupe démographique comprend une grande partie de la population africaine, en particulier les agriculteurs qui ne peuvent pas commercialiser leurs produits en raison de la fermeture des frontières et de la paralysie de l'industrie hôtelière.

 

Le secteur de l'hôtellerie, un secteur robuste et en plein essor de l'économie africaine, a souffert pendant la Covid-19, ce qui a pratiquement stoppé l'afflux d'étrangers et mis le système alimentaire à rude épreuve. Le marché est actuellement inondé de produits frais, ce qui fait qu'il est difficile pour les agriculteurs pauvres de gagner leur vie.

 

À l'échelle mondiale, ce scénario a été abordé par l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO), qui a publié un rapport prédisant une pénurie d'aliments riches en protéines et martelant l'urgente nécessité de donner la priorité à la reprise sociale et économique. L'utilisation totale de céréales secondaires devrait reprendre de la vigueur en 2020/21, mais rester inférieure à la production mondiale pour une deuxième saison consécutive, ce qui entraînera une augmentation des stocks et maintiendra les prix internationaux sous pression à la baisse (FAO 2020 Food Outlook).

 

En attendant, la production végétale qui nourrit et emploie des millions d'Africains devrait nécessiter de nouveaux intrants technologiques en réponse aux effets du changement climatique et des ravageurs agricoles. De nombreux agriculteurs, en particulier ceux de la région allant de l'Afrique centrale à la Corne de l'Afrique, où les insectes nuisibles et les sécheresses ont ravagé les champs, fondent leurs espoirs sur la science et la technologie.

 

Grâce à de nouvelles inventions agricoles, de nouveaux modèles africains voient le jour et tiennent la route, comme la culture de plantes qui émettent une odeur qui attire les ennemis naturels des espèces nuisibles. Les scientifiques du Centre International de Physiologie et d'Écologie des Insectes (ICIPE) de Nairobi, au Kenya, ont découvert des moyens d'isoler les caractéristiques du maïs au niveau des marqueurs génétiques et de sélectionner des variétés capables de résister aux infestations de foreurs de tiges en attirant la Cotesia sesamia, un parasite originaire d'Afrique qui tue les foreurs de tiges de céréales.

 

Les Nations africaines sont confrontées à un énorme fardeau en raison de la Covid-19 alors que les gouvernements luttent pour fournir des moyens de subsistance alternatifs aux familles qui ne peuvent pas se nourrir par elles-mêmes. Ils ont réussi à maintenir le nombre de nuits de faim proportionnellement à leur capacité de survie jusqu'à ce qu'un bon nombre de pays fût en mesure d'assouplir bon nombre des mesures draconiennes imposées lors du bouclage, bien que les frontières et les aéroports restent fermés dans de nombreuses régions.

 

À l'heure où les nations africaines sont confrontées à un besoin existentiel d'intégrer la science dans la vie quotidienne des communautés, des décisions fondées sur les faits sont essentielles pour redonner vie aux économies du continent. Cela est particulièrement vrai dans le secteur agricole, où la productivité et la santé des cultures sont primordiales pour la sécurité alimentaire et la vitalité économique. L'Afrique doit exploiter la recherche et les innovations scientifiques et technologiques pour alimenter l'agriculture, principal secteur d'emploi du continent, qui est à la pointe d'une reprise économique réussie.

 

_____________

 

* Source : https://allianceforscience.cornell.edu/blog/2020/08/rwanda-controls-covid-19-but-its-farmers-still-struggle/

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article