Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Dans la série « les petits et moins petits arrangements avec la réalité des faits » à EÉLV : M. Benoît Biteau

16 Septembre 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #Activisme, #Politique

Dans la série « les petits et moins petits arrangements avec la réalité des faits » à EÉLV : M. Benoît Biteau

 

 

Le 22 août 2020, la Nouvelle République publiait un articulet, « Benoît Biteau : "Il est urgent de changer de politique agricole" ». Il annonçait que deux personnes allaient intervenir aux Journées d’été des écologistes à Pantin : M. Benoît Biteau, eurodéputé Europe Écologie les Verts, et Mme Joëlle Lallemand, ex-chercheuse à l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) et présidente de l’Association de Protection, d’Information et d’Études de l’Eau et de son Environnement (APIEEE).

 

Le lendemain, M. Benoît Biteau relaie cette information sur son compte Twitter avec le texte suivant :

 

« Agriculture participe à emballement climatique, raréfie et pollue l’eau, contamine air et souille nourriture, tout en contribuant à effondrement de biodiversités. Il est urgent de changer pratiques et imaginer politiques publiques pour impulser changement »

 

 

(Source)

 

 

Bon, pour les politiques publiques, l'air est connu. Reprenons-le de la Nouvelle République :

 

« Une proposition de réforme de la politique agricole commune sera soumise au vote des députés européens cet automne. "Elle ne répond ni aux besoins des agriculteurs ni aux besoins des citoyens", juge Benoît Biteau, qui propose de "rémunérer à l’unité de main-d’œuvre plutôt qu’à l’hectare" et de conditionner la rémunération des agriculteurs à la sauvegarde des écosystèmes. »

 

Mais que penser du gazouillis ?

 

Ah, l'agriculture ne crée que des misères. Elle ne produit pas notre alimentation et ne répond pas à d'autres besoins essentiels de l'Humanité (et des Français en particulier pour ce qui est de l'agriculture française)...

 

Qu'en dire de plus sans susciter de menaces de dépôt de plainte (il y eut dans le passé un fil homérique sur Alerte Environnement...) ?

 

M. Benoît Biteau est fier de se dire « paysan bio » ou « paysan résistant », donc de pratiquer l'agriculture...

 

Et puis, l'agribashing, ça n'existe pas...

 

Mais allez visiter le fil sous ce gazouillis.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Il est là, fils spirituel de Seppi 16/09/2020 12:26

Vu le fil. En effet c'est corcé, comme d'habitude avec les biotausaurus. Bon au moins il défend l'élevage et combat les doctrines des veganimalistes, c'est déjà ça

Il est là, fils spirituel de Seppi 16/09/2020 23:32

Oui bon après il reste un biotausaurus soit qq'un qui défend des sectes aux dogmes impossibles et qui ne peut se défendre face aux tenants de l'agriculture scientifique. Mais il fautr econnaître qu'il sait défendre l'élevage contre la vague veganimaliste.

fm06 16/09/2020 20:57

Mouais. J'ai parcouru le fil aussi. Il attaque très fort, mais dès qu'on lui oppose quelque chose il se défile. Je trouve l'échange avec Emmanuelle Ducros est assez symptomatique. Du moins si on peut parler d'échange: elle souligne les failles et il se contente de nier.