Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Hydroxychloroquine : un énorme canular « scientifique » publié dans une revue prédatrice Avant de lire, soulagez votre vessie par précaution !

17 Août 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #Article scientifique, #Covid-19

Hydroxychloroquine : un énorme canular « scientifique » publié dans une revue prédatrice

 

Avant de lire, soulagez votre vessie par précaution !

 

Dernière nouvelle (10 heures) : l'article a été rétracté pour « serious scientific fraud ». Il reste visible en anglais ici et en français ici.

 

 

 

(Source)

 

 

Le 15 juillet 2020, l'Asian Journal of Medicine and Health (AJMH) avait publié « Azithromycin and Hydroxychloroquine Accelerate Recovery of Outpatients with Mild/Moderate COVID-19 » (l'azithromycine et l'hydroxychloroquine accélèrent la guérison des patients ambulatoires atteint de Covid-19 légère/modérée) de Violaine Guérin, Pierre Lévy, Jean-Louis Thomas, Thierry Lardenois, Philippe Lacrosse, Emmanuel Sarrazin, Natacha Regensberg-de Andreis et Martine Wonner.

 

Tous se réclamaient du Collectif Laissons Les Médecins Prescrire, sauf le second, de l'Institut Pierre-Louis de Santé Publique. Rappelons que la direction de l'IPLESP et ses tutelles se sont publiquement désolidarisées de M. Pierre Lévy, réfutant « la méthodologie et les conclusions du manuscrit ».

 

J'ai brièvement évoqué cette lamentable histoire dans « Une petite histoire d'hydroxychloroquine et d'azithromycine » – en m'attirant quelques critiques. Je me suis déjà expliqué (un peu) sur mes positions. Je n'ai aucun parti pris, ni position arrêtée sur les médicaments qui ont été en piste (ce n'est pas mon domaine de prédilection) autre que le souhait de voir aboutir des recherches – donc de voir un traitement au service des patients – et surtout de voir des recherches de qualité.

 

Avec l'article de Guérin et al., nous avons atteint un point bas dans la qualité et l'éthique de la production scientifique. Cela a été vivement dénoncé, à commencer par l'extraordinaire démarche de l'IPLESP.

 

Une bande de joyeux lurons s'est employée à démontrer que l'AJMH est une revue « prédatrice » qui accepte de publier n'importe quoi contre espèces sonnantes et trébuchantes, selon la formule consacrée, virement Paypal en ce XXIe siècle.

 

Avez-vous suivi ma recommandation du sous-titre ?

 

L'un des auteurs décrit par le menu l'opération sur son blog. Il écrit :

 

« Notre objectif est simple : tout doit être ridicule, du titre aux références, en passant par les références et la moindre phrase de l’article. Si nous réussissons à publier un tel "article", nous aurons répondu à notre question initiale : est-ce que cette revue publie n’importe quoi ?

 

Nous créons de faux auteurs : W. Oodendijk (le faux-nez de @Damkyan_Omega donc), Didier Lembrouille, Sylvano Trottinetta, Ötter F. Hantome, Nemo Macron (ils ont une députée [Mme Martine Wonner], nous avons le chien de l’Elysée) et Manis Javanica (alias le Pangolin javanais). Les affiliations sont à l’avenant, ainsi que les contributions ou les remerciements. C’est simple : il n’y a rien qui va ! »

 

 

(Source)

 

 

L'article publié le 15 août 2020 s'intitule : « SARS-CoV-2 was Unexpectedly Deadlier than Push-scooters: Could Hydroxychloroquine be the Unique Solution? » (le SARS-CoV-2 a été de façon inattendue plus mortel que les trottinettes : l'hydroxychloroquine pourrait-elle être la seule solution ?).

 

Le titre vous rappelle-t-il une fameuse déclaration ?

 

 

(Source)

 

 

Voici la liste des auteurs avec leurs affiliations :

 

« Willard Oodendijk

Belgian Institute of Technology and Education (BITE), Couillet, Belgium.

 

Michaël Rochoy

General Practitioner and Independent Seeker of Science, Ankh, Morpork, France.

 

Valentin Ruggeri

Observatoire of Zététique, Grenoble, France.

 

Florian Cova

Institute for Quick and Dirty Science, Neuneuchâtel, Switzerland.

 

Didier Lembrouille

Département de Médecine Nucléaire Compliante de la SFR, île de Guyane, France.

 

Sylvano Trottinetta

Collectif Laissons les Vendeurs de Trottinette Prescrire, France.

 

Otter F. Hantome

University of Melon, Melon, France.

 

Nemo Macron

Palais de l’Élysée, Paris, France.

 

Manis Javanica

Institute of Chiropteran Studies, East Timor.

 

 

Némo Macron

 

 

M. Robin Alais a produit une traduction française. Nous lui emprunterons ci-dessous le paragraphe sur les contributions des auteurs ainsi que le résumé.

 

« Ce travail a été réalisé collectivement par tous les auteurs. L'auteur WO a lancé l'idée sur Twitter, ajouté quelques phrases, soumis le papier, correspondu avec le gentil éditeur. L'auteur MR a lancé le groupe de MP sur Twitter et Google Docs, réalisé l'étude 1, ajouté quelques phrases par-ci par-là, répondu aux reviewers. L'auteur VR avait besoin de points SIGAPS, en a fait le minimum. A trouvé une belle image pour la figure 3. L'auteur FC a écrit beaucoup de phrases mais n'avait pas besoin de trop de points SIGAPS, du coup la quatrième place n'était pas trop mal. A aussi réalisé l'étude 3 dans sa tête (les philosophes sont forts en expériences de pensée). L'auteur DL était en vacances et a ajouté son nom au dernier moment. L'auteur ST n'a rien écrit mais a fourni les trottinettes. L'auteur ÖFH n'a rien fait mais est un bon ami à nous ; il nous a aidé à récupérer des papiers administratifs. L'auteur NM a dit "waouf" quand les auteurs commençaient à douter (les doutes sont fréquents en science, ne les laissez pas vous avoir, croyez en vous et en ce que vous faites, ne laissez personne vous distraire de la vérité que vous connaissez). L'auteur MJ a écrit des phrases et dit que la dernière place serait "suffisante pour lui". Il fait ça à chaque fois, et ça marche plutôt bien sur les stagiaires, il faut avouer. Tous les auteurs ont lu et approuvé le manuscrit final.

 

Résumé

 

Contexte : Des études sur YouTubeTM et Dropbox© ont mis en garde contre les dangers potentiellement mortels des trottinettes.

 

Objectifs : À travers trois études, nous évaluons le potentiel d'une combinaison d'hydroxychloroquine et d'azithromycine pour la prévention des accidents de trottinettes.

 

Conception des études : Les études 1 et 2 sont des études observationnelles rétrospectives dans lesquelles nous nous basons sur des données d'archive afin d'explorer le lien entre les accidents de trottinette (AT) et l'utilisation d'hydroxychloroquine + azithromycine (HCQ + AZT) en France en 2020 et 2019 respectivement (7 participants). L'étude 3 est un essai clinique partiellement randomisé (pRCT), rétrospectif, dans lequel l'utilisation de HCQ + AZT pour la prévention des AT a été évaluée de manière radicalement "directe" (6 participants).

 

Lieu et durée de l'étude : Les études 1 et 2 ont été conduites sur la chaise (Ikea) des auteurs en France (multicentrique), le 20 juillet 2020. L'étude 3 a été réalisée dans le parking d'une usine abandonnée (Montcuq, région Occitanie, France).

 

Méthodologie : Pour les études 1 et 2, nous avons utilisé des données OpenMEDIC afin de déterminer l'utilisation d'hydroxychloroquine en France en 2020 et Google Actualités pour déterminer le taux d'AT en France en 2020. Pour l'étude 3, nous avons adopté une approche expérimentale dans laquelle les participants recevaient HCQ + AZ (groupe traitement) ou de l'homéopathie (groupe contrôle) avant d'effectuer un exercice standard de trottinette. Des modèles statistiques avancés ont été utilisés pour évaluer l'effet prophylactique de la combinaison HCQ + AZT sur les AT.

 

Résultats : L'usage massif d'hydroxychloroquine est fortement lié à un très faible niveau d'AT, à la fois temporellement (2020 VS 2019) et spatialement (Marseille, Bouches-du-Rhône VS le reste de la France). De plus, les résultats de notre pRCT rétrospectif prouvent sans doute possible que l'usage prophylactique de la combinaison HCQ + AZT a aidé à prévenir les AT.

 

Conclusion : La combinaison HCQ + AZT devrait être utilisée en urgence en prévention des AT partout dans le monde. »

 

Voici encore les remerciements :

 

« Hervé de Maisonneuve pour son combat contre les revues prédatrices et sa lutte quotidienne pour la bonne science en France. C'est probablement la seule phrase sérieuse dans tout ceci (sans compter celle-ci, nous ne voulons pas risquer un paradoxe).

 

Violaine Guérin, Martine Wonner et leur équipe, qui ont payé 55 balles pour être publiés ici, nous permettant de découvrir de nouveaux journaux scientifiques et de bien nous amuser.

 

Joachim Son-Forget, membre du Parlement, qui nous a appris que la régression linéaire commençait à partir de 3 points ; nous espérons bientôt dépasser les limites et atteindre la pureté de la régression linéaire à 1 point.

 

Idriss Aberkane pour sa contribution disruptive à l'épistémologie mondiale.

 

Bien entendu, Didier Raoult, sans qui ou avec qui nous ne serions rien. »

 

 

Il n'a vraiment pas apprécié... et il y a pire sur son compte... (Source)

 

Après avoir lu l'article, en original ou traduction (n'oubliez pas d'éplucher les références, les unes sérieuses, les autres fantaisistes), on peut savourer l'historique et quelques fils Twitter pour en savoir plus sur les auteurs (voir dans l'historique. https://twitter.com/Damkyan_Omega/status/1294598680314609664 est incontournable.

 

 

Mme Martine Wonner n'a pas réagi, mais campe sur sa position. (Source)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hbsc Xris 17/08/2020 21:43

Cela rappelle l'affaire Sokal que je cite souvent. Alan Sokal, un physicien qui publie en 1996 dans une revue de Sciences Sociales US un article canular « Transgresser les frontières : vers une herméneutique transformative de la gravitation quantique » Des grands noms des Sciences sociales et du courant post modernisme se pâment aussitôt d'extases devant l'article de Sokal dont des noms de gens qui enseignent dans des grandes écoles françaises. Sokal révèlera quelques jours plus tard que c'est un bidonnage total dans lequel il s'est amusé à utiliser les mots vides de sens de tous ces auteurs déconstructivistes et post modernistes qui sont les fossoyeurs de la pensée rationnelle et intelligente.

un physicien 17/08/2020 14:02

En réponse à Seppi 13h12
(faute de bouton répondre )
Qu'avons nous à faire de Mme Wonner ? Aucune autorité ne prendra de décision de santé publique sous son influence, ni sans doute sur celle d'un article de l'AJMH.Par contre, et c'est beaucoup plus grave, des décisions mettant en jeu la santé publique ont été prises en se fondant sur l'article du Lancet, à peine moins bidon.
Il me semble que ce qui motive beaucoup de commentateurs est simplement une haine farouche contre Raoult ( je pèse mes mots ). Cela ne peut mener à aucun débat serein et surtout occulte tout le reste. L'IHU de Marseille a vu de l'ordre de 3% des malades français, il serait aussi intéressant de considérer les 97% autres.

Jacques Lemiere 19/08/2020 19:15

raoult a dit que les données étaient t claires sur efficacité de son traitement, il ya un bail déjà...

ce n'est pas de la haine..c'est un nécessaire examen de ses dires.. quand on dit je soigne moi..on dit les autres ne soigne pas et en somme "tuent"..
raoult lui a déclenché des vagues de haines..et accusations en tout genre..

Zernick 18/08/2020 11:44

je suis d'accord avec "un physicien" sur le début de son commentaire:
-c'est pas beau d'utiliser de la fake-science et des fake-revues quand on est commentateur sur Twitter
-mais c'est beaucoup plus grave quand ce sont "les autorités" qui instrumentalisent un article bidonné du Lancet sur la toxicité de l'HCQ pour prendre des décisions réglementaires;

parce qu'il s'agit des AUTORITES et qu'il s'agit de DECISIONS REGLEMENTAIRES

un physicien 17/08/2020 11:33

Pourquoi feraient-ils mieux que The Lancet ?

Seppi 17/08/2020 13:12

@ un physicien le lundi 17 août 2020 à 11:33

Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

C'est la grande scientifique et sommité médicale Martine Wonner qui prétend que l'AJMH est aussi bon que le Lancet.

fm06 17/08/2020 11:23

L'historique de la "revue par les pairs" faut aussi son pesant de cacahuètes.
http://sdiarticle4.com/review-history/60013

fm06 17/08/2020 11:15

Hilarant! J'adore les noms et affiliations des auteurs.