Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Betteraves et néonicotinoïdes : le MODEF verse, M. Julien Bayou trinque

19 Août 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #betteraves, #Néonicotinoïdes, #Activisme, #Politique

Betteraves et néonicotinoïdes : le MODEF verse, M. Julien Bayou trinque
 

 

(Source et source)

 

 

M. Julien Bayou, secrétaire national d'EÉLV, a cru bon d'intervenir sur Twitter dans les controverses autour des betteraves et des néonicotinoïdes. Il a gazouillé le 17 août 2020 :

 

« #neonicotinoides #betterave A toutes celles et ceux qui répètent les éléments de langage de la FNSEA selon lesquels "il n'y a pas d'alternative".

Si.

Travail du sol, faux-semis, rotation des cultures et même larves de coccinelles.

Et des prix garantis.

https://pleinchamp.com/grandes-cultures/actualites/betteraves-le-modef-revendique-un-prix-minimum-plutot-que-les-neonicotinoides »

 

Il suffit de lire son fil et d'autres pour comprendre qu'il a bien trinqué.

 

Comment ? Le travail du sol et les faux semis seraient une solution contre les pucerons vecteurs de jaunisse ? Les pucerons fuiront-ils à l'instauration de prix garantis ? Du reste, à quoi servent les prix garantis s'il n'y a pas de production ? Même la rotation des cultures, de toute manière impérative pour la betterave à sucre, n'est pas une vraie solution du problème de la jaunisse. Quant aux larves de coccinelles, on imagine un betteravier en élever (ou en acheter) pour les placer ensuite sur ses hectares de betteraves...

 

 

(Source)

 

 

Mais vous aurez remarqué que M. Julien Bayou a mis un lien vers Pleinchamp.

 

Il a donc répercuté une « information » qu'il a lue par ailleurs. Mais lire quelque chose ne dispense pas un gazouilleur de vérifier la solidité de l'information – surtout s'il s'agit du secrétaire national d'EÉLV qui, d'une certaine manière, engage la crédibilité de son parti.

 

Pleinchamp a titré : « Betteraves : le Modef revendique un prix minimum plutôt que les néonicotinoïdes ».

 

Le Mouvement de Défense des Exploitants Familiaux MODEF – a représenté moins de 2 % des voix des exploitants agricoles aux dernières élections pour les chambres d'agriculture. Compte tenu de la sociologie de ses adhérents, il ne doit pas comprendre beaucoup de producteurs de betteraves.

 

Voici un extrait de l'article de Pleinchamp :

 

« Le syndicat "s’inquiète pour les abeilles sur les risques liés à l’utilisation des néonicotinoïdes ". "Actuellement il existe des alternatives à l’utilisation des néonicotinoïdes pour lutter contre la jaunisse des betteraves, écrit le Modef. Il existe plusieurs options notamment le travail du sol permettant de détruire les larves de tipules et de taupins mais il est recommandé de réaliser deux faux-semis avant l’implantation. Puis les rotations de culture mais il faut éviter d’implanter du maïs derrière la culture de betteraves. Enfin des agents de lutte biologique peuvent être introduits sur les zones infectées comme les larves de coccinelle ". »

 

Pleinchamp a correctement reflété le communiqué du MODEF.

 

Conclusion : les bêtises de M. Julien Bayou trouvent leur origine dans les bêtises du MODEF. Que viennent faire les tipules et taupins dans la problématique de la jaunisse ?

 

Et c'est M. Julien Bayou qui trinque... Fallait pas recopier, en plus en simplifiant et écartant des éléments importants pour rester dans la limite des 280 caractères...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
C'est quoi le MODEF
Répondre